Une église profanée dans les Deux-Sèvres

Lu dans La Nouvelle République d’hier (merci D. S.-T. de ce signalement !). Ce n’est pas la première fois que l’église de Magné (Deux-Sèvres) est vandalisée…

C’est un sentiment de colère et d’incompréhension qui anime toute la communauté chrétienne de Magné. Le nouvel outrage dont leur lieu de culte a été l’objet vendredi dernier, en pleine journée, s’apparente à une profanation. Des individus se sont introduits dans l’église ouverte à tous comme le veut la tradition. Ils n’ont rien trouvé de mieux que de fracturer la porte du tabernacle et de répandre au sol les hosties contenues dans le ciboire. Cet incident fait suite à d’autres. Il y a peu, il a été remarqué que le bénitier près de l’entrée servait parfois… d’urinoir ou que la galerie au-dessus de l’entrée faisait office de fumoir discret et confortable à l’abri des intempéries. Devant de tels faits, la fermeture de l’église est envisagée en dehors des heures d’offices. La gendarmerie enquête.

Source : La Nouvelle République

On peut distinguer des hosties dans le ciboire ouvert. ©La Nouvelle République

email

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

16 Commentaires

  • Répondre
    5 mars 2013

    c’est dommage qu’ils n’ait pas été pris sur le fait car dans ce cas, personnellement je leur aurais fais avaler les hosties à quatre pattes avec la langue, ils n’en sont pas dignes mais peut-être cela les aurait rendu plus sage et respectueux.

    • Répondre
      5 mars 2013

      @sanchez
      Est-ce bien raisonnable d’ajouter un sacrilège à un sacrilège ?

      • Répondre
        Jean-M
        5 mars 2013

        Non, vous avez raison , Monsieur Hamiche…mais en tant qu’ancien enseignant, j’avais prévenu mes élèves que si l’on écrivait sur les nouveaux bancs, ils les lèchaient jusqu’ à faire disparaître les écritures…Je n’ai jamais eu d’ennuis avec mes élèves…Ceci est un petit sourire , je ris d’ailleurs en vous écrivant.

        • Répondre
          5 mars 2013

          @Jean-M
          Moi aussi je souris… C’est une perspective très dissuasive même pour des polissons endurcis. Mais avec le Saint-Sacrement, c’est une autre chose…

    • Répondre
      6 mars 2013

      ça c’est intelligent, alors….. pffff !

    • Répondre
      6 mars 2013

      je suis des DEUX SEVRES je trouve scandaleux que personne ne réagisse à toutes ces profanations il est vrai avec le commentaire du chef de l’état sur la retraite du SAINT PERE il ne faut pas s’attendre à d’autre chose

    • Répondre
      poulain salvat françoise
      8 mars 2013

      même à quatre pattes ils en sont indignes!!c’est vraiment une profanation!!

  • Répondre
    Jean Theis
    5 mars 2013

    Il y a une dizaine d’années, l’église de ma paroisse était ouverte toute la journée. Un jour j’y suis entrée vers midi et ai croisé, allant vers la sortie, un « jeune » à capuche, l’air tout content de lui. Dans la chapelle où était le tabernacle, il y avait une odeur nauséabonde et un énorme étron sur une chaise.

    N’ayant pas de portable à l’époque, j’ai été prévenir le presbytère et, depuis, l’église n’est ouverte que lorsqu’il y a une personne à l’intérieur qui peut surveiller.
    Cela se passe à Paris.

  • Répondre
    Gisèle
    6 mars 2013

    Ces actes ne peuvent être perpétrés que par des personnes du coin . personnes ou enfants , ados …. en vacances et sous l’influence des adultes qui les entourent ou de ce qu’ils voient à la télévision , ou sur internet … films ipodes ou portables à l’appui ……

  • Répondre
    Elisabeth de Lobkowicz
    6 mars 2013

    la plupart des églises ont été ferméees dès qu’ on s’ est aperçu qu’ il arrivait qu’ il n’ y ait personne en adoration devant le tabernacle. Ces actes violents nous rappellent l’ essentiel: il y a trop de gens qui ont perdu l’ habitude de faire une pause pour prier dans une église. Notre Seigneur présent dans le Tabernacle a été abandonné depuis longtemps par la majorité de nos contemporains qui n’ont plus besoin d’ un Sauveur car ils se sauvent eux memes. L’Ennemi en tire les conséquences.

  • Répondre
    6 mars 2013

    Il m’est arrivé (deux fois ) de ramasser des hosties que des gens venus « communier »
    avaient jetées au sol .!
    D’autre part , j’ai connu un prêtre qui ne distribuait plus la communion. Il se
    contentait de mettre les hosties dans une sorte de saladier et chacun venait
    se servir comme il le voulait ! Mais je dois dire que les faits remontent à une
    trentaine d’années environ ..

    • Répondre
      Benouze
      6 mars 2013

      Pour Papé: et vous les ramassez comment ces hosties jetées par des imbéciles? et ce prêtre que vous avez vu mettre des hosties consacrées dans un bol pour que les gens se servent a commis un très grave péché et il a ouvert sur lui les portes de l’enfer.Vous auriez du le dénoncer à l’évêque du coin et vous auriez pu prendre des photos pour prouver vos dires lors de la dénonciation.Et que dîtes vous de nos jours quand des prêtres laissent des laïcs servants de messe prendre le calice dans le Tabernacle et le remettre en place après la communion.Le Seigneur Dieu pourvoira pour leur vie future lors de la Grande Tribulation qui arrive à grands pas.les trompettes de l’Avertissement sonneront bientôt.

      • Répondre
        6 mars 2013

        @Benouze
        Une petite précision : c’est le ciboire qui contient les Saintes Espèces que l’on met au Tabernacle, pas le calice.

  • Répondre
    Melmiesse
    6 mars 2013

    La communauté de Magné est en colère et souffre, nous aussi. Ces auteurs ne connaissent plus la religion: dans les universités apprendre l’histoire de l’art est très compliqué, les jeunes sont confrontés au passé artistique chrétien de l’Europe, sans connaitre le christianisme, une simple toile leur est incomprehensible. Une église pour eux ne signifie plus rien

  • Répondre
    7 mars 2013

    La Paix du CHRIST.
    Il me semble qu’avant d’envisager une quelcconque action ou réaction nous ferions mieux de nous poser les bonnes questions et balayer devant notre porte.
    Nos églises sont vides, il est là le grand malheur, le resultat de decennies d’antichristianisme à l’école, dans les média,….
    Que DIEU nous pardonne d’avoir delaissé sa maison.

Laisser un commentaire