Une nouvelle provocation du Pasteur Terry Jones

Chacun sait qu’ici je dénonce les persécutions dont les chrétiens, tous les chrétiens, sont victimes dans le monde. Mais il est parfois des comportements de certains chrétiens qui méritent aussi d’être dénoncés, soit qu’ils ne veulent pas voir les persécutions que subissent leurs frères, soit parce que leurs gesticulations sont dangereuses pour les autres chrétiens. Dans cette dernière catégorie, on peut classer le pasteur provocateur américain Terry Jones. Le 28 avril 2012, le pasteur Terry Jones s’était acquis une notoriété internationale de mauvais aloi, en brûlant publiquement dans son temple, un exemplaire du coran. Les conséquences de cet acte irresponsable avaient été dramatiques pour les chrétiens dans les pays musulmans. Rendus furieux, les mahométans avaient tué alors plus de chrétiens que n’en compte la groupusculaire congrégation de Terry Jones… Le pasteur veut récidiver, mais avec une plus grande ampleur en annonçant son projet de brûler le 11 septembre prochain (jour anniversaire des attentats terroristes aux États-Unis) 2 998 exemplaires du coran (autant que le nombre des victimes des attentats). Apprenant ce projet, de nombreux responsables musulmans appellent les chrétiens à le dénoncer. Je n’ai pas, pour ce qui me concerne, attendu ces appels pour stigmatiser ce type de comportements. Encore une fois, il faut faire lire le coran et non pas le brûler, et le faire lire surtout aux musulmans… Toutefois, ces appels de responsables musulmans seraient plus audibles s’ils se doublaient d’appels aussi solennels à leurs coreligionnaires de s’abstenir de brûler publiquement des Bibles comme on en constate tant de manifestations ces derniers temps (voyez ici, , ou encore …).

Source : UCAN India

A propos de l'auteur  ⁄ Daniel Hamiche

Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

17 Commentaires

  • Répondre
    15 avril 2013

    Et voilà triste tout de même pour un acte d’une personne !

    • Répondre
      max
      17 avril 2013

      Quel pauvre chrétien, bourré de haine et d’autosatisfaction. Je suis évangélique. Il me fait vraiment honte et pitié . En tant que pasteur en plus – il n’a rien compris ! Max !

      • Répondre
        partizan
        17 avril 2013

        je suis aussi « plutôt » évangélique (sinon chrétien « sans étiquette ») et je ne voie aucune haine dans le fait de brûler un ouvrage dont 400 versets sont consacrées à demander la mort des non musulmans
        La tolérance ne doit pas s’appliquer aux idéologies et fausses religions intolérantes
        Jesus était assez clair là dessus , et se montra ferme. Jones passe un message. Il ne demande la punition d’aucun humain, mais une prise de conscience

  • Répondre
    gaudet
    15 avril 2013

    Effectivement , il convient de prendre en compte le contenu fondamental des sourates du coran, de la manière la plus pragmatique et réaliste que possible. Ainsi donc, détruire des ouvrages , sans mener une politique de pédagogie philosophique et religieuse, ne sert de rien, car l’auteur de cette initiative, va en fait se désavouer auprès des communautés croyantes

    Relisons et étudions donc le coran de manière scientifique, et nous découvrirons que le message religieux , passe au second plan par rapport à l’instauration d’un ordre social , politique et judiciaire d’une puissance et d’une violence absolument exceptionnelle.

    Beaucoup de chrétiens et d’observateurs se scandalisent et sont terrifiés par l’ampleur des attentats suicides et des massacres multiples perpétrés actuellement au nom de l’islam. En réalité la violence intrinsèque et fondamentale de ce mouvement cultuel, réside non pas dans ses manifestations spectaculaires, mais dans la succession quotidienne et banale d’actes de brutalité constants tant envers les non musulmans qu’envers les très petits délinquants et surtout envers les femmes et la condition féminine

    En conséquence nous devons enseigner que la véritable perversité de l’islam réside non pas tant dans l’exposition des attentats et actes politiques effectivement très violents, que dans la mise en oeuvre quotidienne et sociale des lois les plus atroces de la charia effectivement décrites de façon minutieuse dans le coran!

    Je peux affirmer à tous les lecteurs de mon message que les lapidations, les flagellations , et autres décapitations judiciaires et donc légales, ont à travers les siècles provoqué bien plus de victimes innocentes que les attentats suicides , qui actuellement terrifient tellement les populations de nos pays occidentaux.

    Ce pasteur américain, bien qu’il soit bien impulsif, nourrit donc des sentiments de rejet légitimes envers le coran. Cependant une démarche pédagogique de mise en lumière de l’horreur évidente des lois sociales de la charia, aurait certainement bien plus d’impact psychologique favorable, que des destructions anarchiques et foncièrement mal perçues.

    Cependant je dois ajouter ici qu’il est illusoire d’établir un paralléle entre la déstruction d’un coran par ce pasteur américain ,et le massacre de chrétiens par des musulmans.
    Ces musulmans ont accompli leurs assassinas , car ils avaient tout simplement envie d’accomplir des actes de violences . Autrement dit les chrétiens en question auraient quand même été , tôt ou tard tués atrocement , avec ou sans crémation de coran en Amérique. Le comportement du pasteur n’a servi que de simple prétexte à l’accomplissement de crimes , qui de toute manière était prévue depuis un certain temps.

    • Répondre
      CARON
      16 avril 2013

      D’accord avec vous.

      • Répondre
        Madjid Naït Aghi
        17 avril 2013

        Je suis également d’accord avec vous.
        Mais le fond du problème est là: l’Occident n’en finit pas de s’aplatir devant les musulmans, sans AUCUNE CONTREPARTIE, que ce soit sur le territoire européen ou en terre musulmane. Pourquoi les dirigeants européens et le Vatican ne demandent pas aux dirigeants des pays musulmans qu’ils garantissent au moins le minimum aux minorités qui vivent en terre d’islam et qui subissent continuellement toutes sortes d’exactions? Ces dirigeants sont bien connus: ce sont ceux des 57 pays signataires de la Charte de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), reconnue par l’ONU.
        Il n’y a pas à demander la lune: juste garantir la VIE et le LIBRE CULTE en terre d’islam, sans aller jusqu’à l’extrême permissivité accordée aux musulmans d’Occident.
        J’ai tout de même noté un petit changement qui va dans le bon sens: le pape François rappelle le martyre des chrétiens en terre d’islam http://fr.novopress.info/136030/le-pape-francois-rappelle-le-martyre-des-chretiens-en-terre-dislam/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+%7C+Agence+de+presse+ind%C3%A9pendante%29

  • Répondre
    MortDeRire
    15 avril 2013

    Lisez Reconquista de rené Marchand, vous comprendrait mieux comment éviter la mort de l’Europe

  • Répondre
    jpr
    16 avril 2013

    « Toutefois, ces appels de responsables musulmans seraient plus audibles s’ils se doublaient d’appels aussi solennels à leurs coreligionnaires de s’abstenir de brûler publiquement des Bibles comme on en constate tant de manifestations ces derniers temps ».
    Ceci est bien insuffisant : tuer des chrétiens est bien pire encore que bruler des Bible ; le christianisme n’est pas une religion du livre mais celle de l’Incarnation. « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple du Saint-Esprit ? »

  • Répondre
    BAYLE
    16 avril 2013

    Ce prêtre américain agit en réaction, certes brutale, à tous ce que les islamistes font à travers le monde, tant à l’encontre des chrétiens, qu’à l’encontre, de toutes les autres personnes. Il n’y avait pas que des chrétiens dans les tours de New-York le 11 Septembre !
    Si je le comprend, il est toutefois manifestement clair que ce n’est pas de cette façon que l’i-on viendra à bout de l’islamisme ! Pour y parvenir, il faudrait que les gouvernants de tous les pays occidentaux dénoncent les faits des islamistes au lieu d’aller leur baiser les mains et de leur offrir la possibilité de se développer !
    Certains Pays, le font, mais c’est toute l’Europe et les pays occidentaux qui devraient agir !

    • Répondre
      theofrede
      1 mai 2013

      ce n’est pas un prêtre

  • Répondre
    PATRIOTE
    16 avril 2013

    Mr Jones… Le problème, c’est que le gouvernement américain a financé, préparé et commis les attentats du 11 septembre… Donc je vous conseille de brûler la maison blanche, cordialement!

  • Répondre
    16 avril 2013

    Donc si je comprend bien votre raisonnement, la grande majorité des quelques 105.000 chrétiens morts de mort violente en 2012, majoritairement à cause des musulmans, l’ont été plutôt à cause du Pasteur Terry Jones, coupable du crime impardonable d’avoir brûlé quelques pages d’un TORCHON haineux et raciste. C’est bien ça?

    Je voudrais éggalement faire 2 remarques:
    - 1° « Encore une fois, il faut faire lire le coran et non pas le brûler, et le faire lire surtout aux musulmans… »: vous pensez VRAIMENT que la violence des musulmans vient de leur méconnaissance de l’islam et du coran?

    2° « Toutefois, ces appels de responsables musulmans seraient plus audibles s’ils se doublaient d’appels aussi solennels à leurs coreligionnaires de s’abstenir de brûler publiquement des Bibles »: je n’ai encore jamais vu ou entendu de musulmans sortir en masse dans la rue manifester en faveur de la paix et de la tolérance envers les non-musulmans, ou leurs dirigeants appeler à cesser la violence. Quand ils sortent, c’est pour brûler des drapeaux et des ambassades, crier leur haine des non-muslmans, ou pour faire la fête, qu’ils sont en liesse, comme après le 11/09/2001 ou encore après les attentats de Paris Saint-Michel, Londres, Madrid, Bombay, etc. Mais vous, vous semblez n’attendre d’eux simplement qu’ils arrêtent de brûler la bible? J’ai l’impression que les exactions, violences extrêmes, égorgements, crucifixions de chrétiens partout en terre d’islam sont secondaires, et du coup, je me sens bien mal à l’aise.
    Un apostat de l’islam, condamné à mort pour cela, comme tous les ex-musulmans.

  • Répondre
    MOCHE
    16 avril 2013

    on fait beaucoups de bruits quand on va bruler le coran, mais des milliers de chretiens sont tué les femmes viols on dit rien je suis contre qu on brule des livres
    le mieux c est de prier pour ces imans de ce coeur de pierre devant un coeur de chair

  • Répondre
    elisabeth de lobkowicz
    16 avril 2013

    Faire lire le coran a des musulmans, c´est espérer qu´ils sont de bonne volonté et vont découvrir d´eux-memes les aspects inhumains et criminels de beaucoup de principes exprimés dans cet ouvrage. Combien de musulmans dits modérés ont cette bonne volonté, mais aussi suffisamment de culture pour discerner le Bien du Mal, c´est le secret de Dieu.

  • Répondre
    Melmiesse
    16 avril 2013

    Les musulmans pensent que Mahomet a écrit les paroles de Dieu dans le coran qui contient la vérité; s’ils lisent dans le coran: »tuez ceux qui mécroient » cela risque de ne pas les calmer; qu’ils lisent plutôt les évangiles au lieu de les brûler

  • Répondre
    17 avril 2013

    À GAUDET:« vous irez raconter votre « belle histoire« àu Cardinal Barbarin;vous savez celui qui lit le matin ses sourates avant son bréviaire.PARAIT que ça le met en bonne forme religieuse pour la journés.Après cela,qu’un ministre protestant fasse brûler un Coran de temps en temps,peut-être est-il inspiré à faire ce qu’un cardinal catholique devrait faire….C.P.

  • Répondre
    22 avril 2013

    Bien d’accord avec cette observation toute de bon sens:
    « Mais le fond du problème est là: l’Occident n’en finit pas de s’aplatir devant les musulmans, sans AUCUNE CONTREPARTIE, que ce soit sur le territoire européen ou en terre musulmane. Pourquoi les dirigeants européens et le Vatican ne demandent pas aux dirigeants des pays musulmans qu’ils garantissent au moins le minimum aux minorités qui vivent en terre d’islam et qui subissent continuellement toutes sortes d’exactions?  »
    Pourquoi ? Il n’est pas difficile d’observer que la majorité de nos élites « dirigeantes »,
    façonnées à l’indifférence culturelle et au discours du profit, entretiennent une
    prétendue neutralité laiciste (dans le moins mauvais des cas) ou carrément cultivent une haine viscérale contre la chrétienté, berceau civilisationnel de leurs propres pays. Ajoutez à cela la fascination (et plus encore chez les plus vénaux de nos « dirigeants ») pour la manne envoûtante des pétro-dollars qui ne cachent pas leur soutien à l’ambition d’expansion islamique.
    Que valent quelques vies de chrétiens méprisables et lointains ?
    Une énigme subsiste dans la pusillanimité apparente voire trop diplomatique du Vatican dont on aimerait bien parfois entendre les accents plus énergiques d’un St Pie V avant Lépante et pour le secours de chrétiens.
    Aux personnes qui ne comprennent que le langage de la violence, il ne faut pas nécessairement (sauf état de légitime défense) appliquer une même violence, mais savoir tenir un discours ferme et faire savoir qu’il n’y aura pas d’hésitation à
    répliquer avec justesse et consistance.
    On pourrait imaginer de la part de nos « dirigeants », mais il y faut la volonté politique et peut-être un peu de conscience d’appartenance à un monde à défendre…, des mesures d’ordre économique jusqu’au blocus si nécessaire dont on connait l’efficacité.
    La conjonction de la fausse neutralité athée et de la haine suicidaire de nos élites que
    supporte un pouvoir médiatique qui ne doit sa confortable survie qu’à sa soumission à
    une finance essentiellement anti-chrétienne peuvent expliquer cet applatissement de
    « l’Occident »… Mais est-ce bien encore de l’Occident que vient cet applatissement ?

    P.S.: Ne pas exclure non plus d’éventuels « intérêts » du provocateur T. Jones.

Laisser un commentaire