Vincent Peillon : délirant, antichrétien et ministre…


Ce sera la citation du jour que je lis ce matin sur Le Forum Catholique et qui est tirée de l’ouvrage de Vincent Peillon, ministre – pour un temps – de l’abrutissement national, La Révolution française n’est pas terminée (Seuil, 2008) :

« La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »

59commentaires
  1. Pingback: Vincent Peillon : délirant, antichr&eacu... |

  2. TILL

    25 avril 2013 à 10 h 51 min

    C’EST COMME VOUS LE DITES JUSTEMENT, UNE PREUVE D’UN « ABRUTISSEMENT » TOTAL!! On glisse subrepticement vers une forme de bolchévisme!!.
    Pauvre France!!
    Et on s’étonne que chaque année des bataillons de jeunes français vont chercher ailleurs les repères moraux qui commencent à manquer en notre pays.
    Vivement un changement!!

    Répondre
  3. raffaele

    25 avril 2013 à 11 h 13 min

    Haaaa, les ravages de l’alcool, c’est moche…….

    Répondre
  4. messager

    25 avril 2013 à 12 h 11 min

    L’as fumé la moquette !!
    c’est grave docteur ??
    [modéré]

    Répondre
  5. Jean-Claude Chevalier

    25 avril 2013 à 12 h 30 min

    même du Canada, celà fait frémir…

    Répondre
  6. janot

    25 avril 2013 à 13 h 22 min

    Ce Peillon est un désaxé qui ne dépare pasu dans ce gouvernement de m…..

    Répondre
  7. Basadingen

    25 avril 2013 à 15 h 17 min

    Pour qui se prennent-ils au juste, ces imbéciles?

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      25 avril 2013 à 15 h 21 min

      @Basadingen
      Pour ce qu’ils sont : des imbéciles. Mais aux manettes, ce qui les rend d’autant plus dangereux et malfaisants…

      Répondre
  8. giraud françois

    25 avril 2013 à 15 h 20 min

    « Tout ce qui précédait est passé dans l’oubli »… C’est bien ce qui arrivera quand nos excités de socialistes auront ouvert les portes à un océan d’islamistes chargés en premier lieu de les réélire, puis…..tout ce qui précédait passera à son tour dans l’oubli.

    Répondre
  9. JEAN PAUL AUCHER

    25 avril 2013 à 15 h 30 min

    Mot à mot le programme franc-maçon, recopié sur sur diverses publication.
    Il a même pas d’imagination, peut-être pourrai-t-on le poursuivre pour plagiat du programme de satan?

    Répondre
    • Paul-Antoine

      26 avril 2013 à 9 h 48 min

      Tout a fait, VP est un « frère », membre du GODF, qui plus est ILLUMINATI, cette secte qui agit pour un nouvel ordre mondial dont ils seraient les maîtres, et dont le premier but est la destruction de notre société , dont les premières actions (internationales!) sont l’instauration du mariage pour personnes de même sexe, la théorie du « gender » qui doit être enseignée à nos enfants des la maternelle, tout ça implique la destruction de la famille et du noyau familial , socle de notre société actuelle.

      La référence de VP a 1789 est très claire : la Révolution a commencé un processus, probablement interrompu par l’Empire, la Restauration, les régimes politiques qui ont suivi, la troisième République pourtant reprenait le flambeau, voir les spoliations de l’Eglise Catholique avec la loi inique de 1905 ! Tout ça remis en cause par les deux grandes guerres du XXeme siècle …..

      Et c’est l’élection inespérée de François Hollande qui permet de remettre a l’ordre du jour cette  » marche en avant du Progrès « , c’est-à-dire la destruction programmée de notre société judéo- chrétienne, et l’instauration programme du nouvel ordre mondial voulu par les  » frères » ILLUMINATI.

      Répondre
      • Jacques Groleau

        26 avril 2013 à 10 h 31 min

        Oui, mais…
        1°) Il n’est pas le seul, étant en bonne compagnie, notamment avec
        Ch. Taubira, l’indépendantiste, et, contrairement à ce que pensent certains (e. g. Eric Branca in Valeurs actuelles), Normal Ier ne les a pas choisis par erreur!
        2°) La théorie du genre (« gender theory » en anglo-américian), d’où procède le « mariage homosexuel » a déjà ét introduit dans les programmes au vu et au su du ministre de l’époque Luc Chatel, qui osa rétorquer à son interpellation qu’il n’était « pas responsable des manuels »! et la vérité m’oblige à ajouter que même N. Sarkozy – ce même ancien président que je regrette… – n’y est pas étranger.

        Répondre
        • Paul-Antoine

          26 avril 2013 à 11 h 00 min

          Effectivement, le choix des ministres par FH n’est pas innocent, et c’est tout-a- fait oriente dans la perspective que je relate plus haut.

          Concernant Nicolas Sarkozy, ( que je regrette également),
          Il n’est pas  » frère » , donc absolument pas dans le  » projet » ILLUMINATI destructeur de notre société . Quant -à Luc Chatel, je ne me prononce pas, car je ne connais pas le fonds de cette histoire le concernant avec la théorie du genre, introduite dans les manuels scolaires, avec son assentiment ou sans : dans les deux cas c’est grave.

          Répondre
          • Francesco

            26 avril 2013 à 16 h 34 min

            Erreur ,Sarko étant le fils adoptif du 3ème illuminati de France,Hollande ne pouvait que le laisser passer.Même Segolène Royal.Sarko parlait toujours du nouvel ordre mondial.

        • Philippe

          26 avril 2013 à 14 h 44 min

          En somme, Messieurs Chatel et Sarkozy ( pour qui j’avais du me résoudre à voter, ayant à choisir entre la peste et le choléra !) ne sont pas coupables et seulement responsables d’avoir encouragé ce qu’ils déplorent aujourd’hui.
          Nous sommes tous responsables de la situation que nous connaissons aujourd’hui par notre tiédeur ( je pense à ces « catholiques de gauche » à la charité molle et bien pensante ont voté Hollande en toute connaissance de son programme et regrettent aujourd’hui ces lois inspirées par Satan et son bras séculier, la franc-maçonnerie.
          Je crois malheureusement que cette situation va empirer car notre pire ennemi est non pas la gauche dont les intentions sont claires, mais « notre » droite qui trahit ses propres électeurs depuis des décennies.
          Seul un Roi catholique pourra sauver la France de la « tournante » entre la droite et la gauche dont elle est victime depuis tant d’années.

          Répondre
          • Paul-Antoine

            26 avril 2013 à 18 h 59 min

            Nicolas Sarkozy n’a jamais encouragé la mise en place a l’école de la théorie du « genre », quant a Luc Chatel, sur ce sujet, il s’est fait piège et s’est mal exprimé pour sa défense. Ils ne sont, l’un et l’autre, ni coupables, ni responsables.

            Adressez-vous, en matière de culpabilité , a frère François et ses sbires, responsables et coupables, eux !

          • AlphaOmega

            26 avril 2013 à 20 h 58 min

            Amen!!!
            Roi De France, vien sauver ton peuple!!!

  10. sanchez

    25 avril 2013 à 15 h 35 min

    c’est à cette nouvelle école républicaine que son amie de ministre à demandé de faire le nécessaire pour les sans abris et les SDF, où bien le contraire c’est elle qui ne peut rien faire et qui appelle au secours celle qu’il rejette; sottises de nos politiques au pouvoir.

    Répondre
  11. eljojo

    25 avril 2013 à 17 h 32 min

    En soi Peillon ne fait que répéter le contenu de sa religion : la laïcité a été conçue sous la IIIe République comme une religion, avec ses mythes, son culte, ses dogmes, etc.
    Peillon est tout sauf stupide, il est très cohérent, et très croyant. Le seul problème est que sa religion est fausse…

    Répondre
  12. Vaningeland jeanne

    25 avril 2013 à 20 h 04 min

    Nous sommes entourés de psychopathes et Mr Peillon n’échappe pas à la règle …..
    Des mots, des mots, pour ne rien dire……même pas du vent …… le néant…..persuadé d’être dans la vérité……. Il navigue dans un monde où le discernement est absent, l’égo omni présent, la porte ouverte à tous les excès …. Mr Peillon s’il n’est pas chrétien, n’est pas franc-maçon, il est le vide …….
    Prions pour les élèves ….face à ces pitreries ……..

    Répondre
  13. Francesco

    25 avril 2013 à 21 h 52 min

    En fait, s‘il avait dit autre chose, il ne serait pas ministre…Il a eu droit à sa sucette!

    Répondre
  14. Michèle

    25 avril 2013 à 23 h 23 min

    Aux petites maisons!!!

    Répondre
  15. Béatrice

    26 avril 2013 à 6 h 13 min

    Vincent Peillon, dans le livre « Une religion pour la République  » p 277 qu’il a écrit et qui est paru en 2010 aux éditions du Seuil :

    « Car toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitvement l’Eglise ».

    Répondre
    • AlphaOmega

      26 avril 2013 à 21 h 25 min

      Ma Sœur,
      Je suis catéchumène et il y a beaucoup des commes moi, c’est une preuve que l’Eglise est éternelle. Les idéologies passe mais l’Eglise reste et restera pour toujours car elle est bâti sur le rock. Toutes c’est perssonnes qui font du mal à l’Eglise s’éloigne de Dieu et un jour ils/elles regretterons leurs comportement.
      Ils/elles ont de la chance, car Dieu et miséricordieux!
      Ma Sœur ne perdez pas espoir, car des nouveaux chrétiens comme moi sommes là, avec vous tous pour faire triompher l’amour fraternel, la vie et la vérité de notre Dieu bien aimée!

      Répondre
  16. Philippe

    26 avril 2013 à 6 h 46 min

    Au moins on n’est plus dans l’hypocrisie de la laïcité faussement neutre, mais qui favorise le credo agnostique. Ça sera eux ou nous.

    Répondre
    • mouillac

      26 avril 2013 à 8 h 16 min

      ce dont on est certain c’est que les vainqueurs ce sera nous avec Notre Seigneur JC…..avec certainement « quelques » souffrances (physiques, psychologiques, morales…..où autres Ils sont très forts dans ce domaine là) gardons l’Espérance et prions pour eux!

      Répondre
  17. ELDIN Pierre-Antoine

    26 avril 2013 à 7 h 56 min

    Même commentaire que pour Bartelone.
    Une religion ou une autre qu’est-ce que cela change ?
    rituel pour rituel du moment que l’homme est insatisfait et reste esclave c’est du pareil ou même.
    Lisez plutôt ce que dit Jacques (le frère de Jésus) dans son épitre éponyme (1:27) :
    « La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. »
    Et ce que l’apôtre Paul dit aux Colossiens ch.2 :
    8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.
    9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
    10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
    11 Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:
    12 ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts.
    13 Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ;
    14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ;
    15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

    Si le christianisme était conforme à l’enseignement des pères de l’Eglise et ne s’en était pas éloigné au point d’avoir l’apparence de la piété sans en avoir la force (2 Timothée 3:5) , les hommes politiques n’en seraient pas à proposer d’autres religions;

    Répondre
    • mouillac

      26 avril 2013 à 8 h 25 min

      je trouve que tu as une connaissance « impressionnante » des textes ….que je n’ai pas ….mais de là à dire:  » Si le christianisme était conforme à l’enseignement des pères de l’Eglise et ne s’en était pas éloigné au point d’avoir l’apparence de la piété sans en avoir la force (2 Timothée 3:5) , les hommes politiques n’en seraient pas à proposer d’autres religions…. » je ne te suis plus ….car peux-tu m’expliquer ce que tu entends par « piété » et « force »?
      De plus sur quels critères peux-tu dire: « le christianisme….. ne s’en était pas éloigné ….. » ?
      Car enfin soit Dieu existe ou pas……. Il est Amour ou non…….. Il est celui qui se dévoile dans l’AT et le NT ou non…..si tu réponds librement à ces questions par OUI alors on peut poursuivre la discussion.

      Répondre
  18. Francois

    26 avril 2013 à 8 h 59 min

    comme quoi on peut etre ministre (petit m) et minus a la fois. Quel manque de culture, quel bassesse d’esprit, quel orgueil bouffi, et finalement.. quelle stupidite…

    Répondre
  19. zazie

    26 avril 2013 à 9 h 19 min

    Je vais essayer de lire ce livre ; en effet, il me semble que décrire un phénomène historique tel qu’on le comprend, ce n’est pas forcément l’approuver ; il est toujours dangereux, et souvent trompeur, de sortir une citation de son contexte. Il n’en reste pas moins que je soupçonne Monsieur Peillon d’être un « extrémiste » de l’athéisme, à qui il faudrait expliquer qu’affirmer « Dieu n’existe pas » est le propre d’un fanatique qui croit sans savoir…..

    Répondre
    • ankou

      28 avril 2013 à 8 h 43 min

      Lire ce livre ?
      Pourquoi pas, mais achetez-le — d’occasion — !
      Il n’est pas nécessaire que cet achat fasse qu’il touche des droits. Photocopiez-le et mettez le à disposition de tous. (de manière discrète pour ne pas avoir d’ennuis)
      Nous avons une preuve de plus dans ce discours que la destruction de notre société judéo-chrétienne est leur but principal ! La légalisation de la perversion sexuelle en accordant le mariage entre personnes du même sexe en est une preuve, et ce n’est pas fini car il est tellement sournois (comme beaucoup qui l’entoure)… ne l’appel-t-on pas « culbuto » ?! (ce jouet qui représente un personnage bedonnant, il en a l’aspect, qui à le fond arrondi et revient toujours dans la même position lorsqu’on lui donne une pichenette)

      Répondre
  20. alloin

    26 avril 2013 à 9 h 47 min

    le ministere de l amour ,c est celui de la guerre ,(georges orwell),,,,malheur a celui qui apelle le « bien » mal et le mal » bien,,,l inversement des valeurs c est ce qui caracterisait sodome ,,le Messie est en chemin et va bientot eradiquer toute cette engeance satanique

    Répondre
  21. Haumesser

    26 avril 2013 à 9 h 49 min

    Une phrase qui s’adresse à nos fossoyeurs:
    « Le propre de l’imbécile c’est de croire qu’il ne l’est pas! »
    Que nos « gouvernants » méditent cela.

    Répondre
  22. jean le sauze

    26 avril 2013 à 10 h 11 min

    vincent peillon c’est du délire…..,une petite frappe….

    Répondre
  23. ecolemaison

    26 avril 2013 à 10 h 24 min

    Je pense que vous avez tort de railler: c’est très pensé et plein d’un redoutable vice. C’est une vérité inversée, un pandémonium calqué sur les textes catholiques, une vraie subversion, Peillon fait le petit maçon de service et répète, avant de monter en grade (?) ce qu’il a appris en loge.
    La transsubstantiation est un dogme catholique, cela se rapporte en la nature de l’Eucharistie. On a là une affirmation satanique, l’établissement d’une vraie dictature de la pensée, une table rase physique et spirituelle. Certes, il ne faut pas être très intelligent pour accepter d’être grossièrement ritualisé dans une loge (à moins de faire de l’infiltration ou de n’entrer en loge que par pur cynisme), mais n’oublions pas ce que nous avons lu ici: le plan guerrier est là: détruire toute forme de souvenir de notre véritable Histoire de France, celle qui est à demi morte en 1789.
    On aura tous observé, depuis 1789, que les promesses de la Révolution se SONT TOUTES révélées ineptes. La révolution a marqué la fin d’une justice, d’une liberté, d’une grandeur, d’une loyauté morale et civile, d’une espérance, d’une conduite générale des affaires politiques, des métiers, et enfin de la nature même de la nation et, au-delà, de l’être humain. Cela va jusque là: on est dans la civilisation révolutionnaire de l’inversion, de la destruction, de la substitution. Tout ce qu’on voit n’agit qu’en aval de ce principe.

    Répondre
    • daniel

      26 avril 2013 à 22 h 13 min

      Courage, l’ex URSS est tombée comme un fruit pourri malgré un système encore plus dur car ces pseudo-intellectuels qui nous vomissent leur logorrhées (flots de parole incohérente) ne sont plus en prise avec la réalité ; cette réalité c’est qu’ils ne vivent qu’en volant leur salaire au peuple qu’ils asservissent, or ils sont en train d’affamer le peuple, donc il scient la branche sur laquelle ils sont assis. Et il leur manque encore plusieurs millions de lois pour contraindre les gens là où ils veulent les mener (par exemple l’enseignement hors contrat sera la réponse à la dictature de l’E.N. , ou les votes contestataires, ou les circuits économiques court et le troc, etc …)
      N’oubliez pas : « Le diable travaille toujours contre sa maison » car par définition il est le diable, donc il détruit, et avec une grande bêtise, donc y compris lui-même.

      Répondre
  24. Thècle

    26 avril 2013 à 10 h 52 min

    Le « malheureux » est sans doute persuadé de ce qu’il avance, complètement idéologisé par son éducation et sa formation….
    Par son orgueil démesuré et son aveuglement total il est un pantin incapable de dépasser son petit univers ….
    Espérons qu’un jour il acceptera d’entrebailler les petites fenêtres bien barricadées de sa cervelle et de son coeur.

    Répondre
  25. ecolemaison

    26 avril 2013 à 10 h 59 min

    Je peaufine mon commentaire.
    « Dépouiller l’enfant. »
    Attention, le danger est bien là: modifier vos enfants, les transformer selon les nouveaux principes révolutionnaires. Les vieilles lunes de 1789 sont encore vivaces. En témoigne cet effrayant extrait du livre de Vincent Peillon.
    Tout ce discours est calqué sur des mots, ici et là, de l’Eglise catholique, pour faire plus vrai. Mais dans l’inversion. On reconnaît le ritualisme franc-maçon.
    Et puis cet éternel discours: tout était affreux avant la Révolution, tout sera mieux désormais.
    C’est une vérité inversée, un pandémonium calqué sur les textes religieux authentiques, une vraie subversion, Peillon répète ce qu’il a appris en loge. Il n’y croit pas, il a juste besoin de monter en grade. Un franc-maçon n’est jamais vrai.
    L’incarnation se rapporte au mystère, le Mystère de l’Incarnation qui établit Dieu en l’Etre humain. L’homme nouveau, c’est pris à St-Paul. Régénération et expiation sont aussi, évidemment, pris à l’Eglise catholique. La transsubstantiation est un dogme catholique bien connu, cela se rapporte en la nature réelle de l’Eucharistie.
    Avec ces mots d’Eglise, on a là une vérité bien dégoulinante et fausse: l’homme est né en 1789, il est obligatoire d’oublier ce qui s’est passé avant, l’école doit DEPOUILLER l’enfant.
    On a là une affirmation satanique, l’établissement d’une vraie dictature de la pensée, une table rase physique et spirituelle, un lavage de cerveau. C’est exactement le discours marxiste-léniniste, rien de nouveau.
    Certes, il ne faut pas être très intelligent pour accepter d’être grossièrement ritualisé dans une loge (à moins de faire de l’infiltration ou de n’entrer en loge que par pur cynisme), mais n’oublions pas ce que nous avons lu ici: le plan guerrier est là: détruire toute forme de souvenir de notre véritable Histoire de France, celle qui est à demi morte en 1789.
    On aura tous observé, depuis 1789, que les promesses de la Révolution se SONT TOUTES révélées ineptes. La révolution a marqué la fin d’une justice, d’une liberté, d’une grandeur, d’une loyauté morale et civile, d’une espérance, d’une conduite générale des affaires politiques, des métiers, et enfin de la nature même de la nation et, au-delà, de l’être humain. Cela va jusque là: on est dans la civilisation révolutionnaire de l’inversion, de la destruction, de la substitution. Tout ce qu’on voit n’agit qu’en aval de ce principe.

    Répondre
  26. Sage

    26 avril 2013 à 11 h 05 min

    Ce n’est ni plus ni moins une laïcité intégriste mise à toutes les sauces pour tuer le christianisme. Ce Vincent Paillon est dangereux, il s’arroge le droit d’endoctriner nos enfants dès la maternelle sans consulter les parents à qui revient pourtant la charge d’éduquer leurs enfants. Cet homme est totalitaire et fasciste.

    Répondre
    • Féret

      26 avril 2013 à 15 h 31 min

      Entièrement d’accord.
      Aleth.

      Répondre
  27. Angelique

    26 avril 2013 à 11 h 44 min

    J’aime beaucoup votre petit dessin !
    hihih

    Répondre
  28. Papy

    26 avril 2013 à 12 h 17 min

    Il faut se méfier d’eux comme de la peste.
    Son fils Elie a quand même déclaré qu’un enfant appartenait à la république avant d’appartenir à sa famille. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais ça en dit long sur Vincent Peillon.

    Ces gens détestent les Français.

    Répondre
  29. Papé

    26 avril 2013 à 12 h 18 min

    Nous avons avec nous notre chef Jésus-Christ et nous savons qu’IL reste avec nous
    jusqu’à la fin des temps . Nous avons comme drapeau , la CROIX glorieuse et par
    ce signe ,nous vaincrons ! Il faudra nous battre, nous allons souffrir, l’Eglise souffre
    déjà et souffrira encore plus , mais nous vaincrons soyons en certains !
    Les étendards du ROI s’avancent, voici que brille le mystère de la CROIX !

    Répondre
  30. Valerio

    26 avril 2013 à 12 h 53 min

    Effrayant ! « Extrêmiste, Fanatique, Intégriste, Fondamentaliste … sont des noms dont on nous affuble bien souvent nous, les Chrétiens, cathos ou protestants (évangéliques) lorsque nous nous contentons de dire la parole de Dieu mais qui me semblent totalement appropriés aux propos de M. Peillon ! On entend même les trémolos dans sa voix lors de cette envolée lyrique !

    Répondre
    • Féret

      26 avril 2013 à 15 h 37 min

      Tout à fait exact.
      Aleth.

      Répondre
  31. dextre

    26 avril 2013 à 13 h 01 min

    En lisant ces lignes de Peillon, on imagine assez clairement ce que sera sa morale laïque qu’il va rendre obligatoire à l’école. Le changement, c’est maintenant. L’homme nouveau … Celui de 1793 ou de 1917 ? Celui de Mao ou celui de Pol Pot ? Celui du « Meilleur des Mondes » ou de « 1984 »?

    Répondre
  32. Gérard(l'autre)

    26 avril 2013 à 16 h 34 min

    Par la suite … il faudra penser à « effacer » cette période actuelle de notre Histoire.
    Faire une Loi qui interdise de faire référence à cette présidence, ce gouvernement et ses Lois, qui tentent de pourrir la France !
    A moins, au contraire, de déclencher une seconde Révolution Française qui dresserait une guillotine réparatrice … !

    Répondre
  33. Melmiesse

    26 avril 2013 à 21 h 19 min

    c’est la morale des coupeurs de têtes; puisque Peillon veut se reporter à 1789 comme point de départ, il faudra aussi déniaiser les Français: 1791, loi le Chapelier (suppression des corporations confréries guildes interdiction de se coaliser de faire grève) l’ouvrier est vraiment seul coupé de tout travaillant 60h par semaine loi abolie en 1884; les paysans perdent le droit d’affouage les communaux sont achetés à bas prix par les bourgeois révolutionnaires; il y aura beaucoup à ressortir . qu’est-ce qui va encore sortir de sa petite cervelle?

    Répondre
  34. DAGUET Dominique

    26 avril 2013 à 23 h 01 min

    J’ai écrit une longue analyse sur cette citation de Vincent Peillon : on peut la trouver sur le site de la « France Catholique » (journal de Dominique Daguet).

    Répondre
  35. La loupe

    27 avril 2013 à 0 h 20 min

    L’information, enfn, arrive ici !
    Il est indispensable de faire passer cette information à nos amis qui apparement n’ont pas encore compris. Il faut sortir du cercle des initiés … et initier tous les autres.
    Ajouter cette information transmise par un ami :
    « ❋Ministre de l’Education Nationale : Issu d’une famille juive par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père, communiste, fut banquier (directeur général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord, 1ère banque soviétique hors d’URSS). Marié en seconde noce à la journaliste Nathalie Bensahel. Militant trotskyste à ses débuts. Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à François Hollande. Sioniste, il est Franc-Maçon membre du Grand Orient de France. Il prône une « république spirituelle », considérant « la Franc-Maçonnerie et la laïcité » comme « religions de la république ».
    Autrement dit, la centrale du comunisme est passée de Moscou à Paris…. d’autant que tous les propos de Peillon sont du pur bolchevisme.

    Répondre
  36. jullien

    27 avril 2013 à 12 h 00 min

    Tout cela fait froid dans le dos, c’est malheureusement, la terrible verite, mais fortifions nous et combattons car en Christ nous sommes et serons plus que vainqueur.Amen

    Répondre
  37. Jean Theis

    27 avril 2013 à 17 h 24 min

    Que de mots empruntés à la religion catholique, jusqu’à transsubstantion jugé trop difficile par la hiérarchie qui l’a éradiqué des missels ! Voilà que le mot renait chez Manuel Gaz.

    On entend parler le singe de Dieu.

    Répondre
  38. Christophe67

    28 avril 2013 à 4 h 32 min

    Qu’il se souvienne de ses paroles le jour où le peuple français excédé par le manque de morale, de compétence et par la suffisance de ses pairs choisira de redevenir « un homme nouveau » !

    Répondre
  39. Thierry Gesta Dei per Francos

    29 avril 2013 à 13 h 51 min

    Comme certains le savent déjà le démon utilisera le modèle de l’Église pour faire sa propre église. Il est clair que vincent peillon n’est qu’un pauvre pion, misérable entre les misérables (sournois et démagogue). Mais il n’est pas le seul à faire le jeu de la FM. D’autre plus puissant le dirige lui et ses copains (qu’ils soient de droite ou de gauche).
    Le salut viendra par le ciel. Comme disait Notre Seigneur Jésus-Christ, priez pour vos ennemis mais à cela il faut aussi mettre l’action en marche. Ne nous cachons pas et partageons toutes ces informations et enseignons à nous battre à nos proches et à nos enfants. Notre seigneur nous a prévenu « celui qui n’est pas avec moi est contre moi ». N’ayons pas peur et sortons de cette tiédeur que le Seigneur lui-même vomissait.
    N’oublions pas le Saint Baptême de Reims et l’Alliance Nouvelle qui s’y est révélée aisni que Notre Sainte Jeanne d’Arc qui comme instrument Divin la confirmé avec le Lieutenant de Dieu (le Roy). Nous serons vainqueurs et sinon nous, nos enfants le seront. Ainsi que luttons de tout notre coeur et de toute notre âme.
    Gesta Dei per Francos

    Répondre
  40. JLB

    3 mai 2013 à 21 h 42 min

    Simple anecdote parmi tant d’autres sur la liberté de pensée dont se prévaut notre néo Sans-culotte Peillon : le petit village de Bédouin, au pied du Mont Ventoux, voit son « arbre de la Liberté » arraché dans la nuit du 4 mai 1794. Le délégué de la Convention, l’avocat Maignet, décrète, le 17 mai, le village « pays ennemi ». Le 28 mai, 67 habitants fu-rent guillotinés, 450 maisons brûlées, le village de deux mille âmes détruit… «Liberté, liberté chérie, que de crimes en ton nom… »

    Répondre
  41. Robert

    24 mai 2013 à 13 h 21 min

    « C’est justement pour préserver ce qui est neuf et révolutionnaire dans chaque enfant que l’éducation doit être conservatrice, c’est à dire assurer la continuité du monde »
    Hannah Arendt dans Responsabilité et Jugement.
    Quelle différence avec la pseudo philosophie de Mr Peillon….

    Répondre
  42. Pingback: Les parents ont-ils la parole dans l’éducation de leurs enfants ? | Le blog de la famille HUCK |

  43. Robert

    14 janvier 2014 à 8 h 48 min

    Je rappelle à ce fils de … communiste, que la « religion » dont il est prosélyte a tué plus de 100.000.000 de personnes dans le monde.
    Bien sûr comme eux il ne rêve que d’aliéner ce putain de peuple qui ose braver sa propre vision sociétale.
    Il y a pourtant un pays qui a atteint le nirvana du bonheur communiste: c’est la Corée du Nord! Mais qu’est-ce-qu’on attend pour y envoyer ce con.

    Répondre
  44. Robert

    14 janvier 2014 à 9 h 03 min

    Faut-il rappeler à ce fils de … communiste que sa « religion », qu’il cautionne jusqu’à ce qu’il nous dise le contraire, a tué plus de 1.000.000.000 [modération : 100 millions…] de gens dans le monde au 20eme siècle.
    Bien sûr comme eux il ne rêve que d’aliéner le peuple, et comme tous les prédateurs, il s’en prend aux enfants, par l’école où il va essayer d’inculquer et faire passer ses idées.
    Attention Peillon, j’ai, nous avons nos idées, y compris religieuses, et là, pas touche, car le peuple que tu veux aliéner peut se fâcher, et rien ne peut retenir le peuple en colère.
    Pourrais-tu émigrer vers le nirvana du bonheur (communiste): la Corée du nord, c’est le seul qui reste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter