Bernard Antony condamne le tweet de Florian Philippot


B Antony TV Libertes

Le détestable tweet de Florian Philippot, que j’ai dénoncé ce matin, est, ce soir, sévèrement condamné par Bernard Antony, président de L’Agrif. Voici son communiqué.

Alors que je développais dans une émission pour Radio-Libertés toute mon indignation sur les propos d’Emmanuel Macron sur la culture française qui, selon lui, n’existe pas et sur ses déclarations abjectes, ses faits et ses gestes en Algérie, on me faisait passer le dernier tweet en date à son encontre de M. Philippot, la tête pensante du Front National.

Ce dernier, avec l’humour gloussant qui le caractérise, a proféré ceci : « avec En Marche sur l’eau, le christique Macron veut multiplier les visas d’Algérie vers la France comme son ancêtre multipliait les pains ».

C’est donc tout ce que M. Philippot a trouvé à dire pour répliquer aux insultes “macroniennes” contre l’œuvre de la France en Algérie !

On demeure pantois devant une telle débilité de sarcasme antichrétien. M. Philippot se vautre là dans le registre des grosses plaisanteries qui émaillaient les « agapes fraternelles » où les frangins du Grand Orient sous la IIIe République s’esbaudissaient en s’empiffrant de lard le Vendredi Saint.

Malgré tout ce que je jugeais d’insatisfaisant dans un certain nombre des trop nombreux 144 engagements du programme de gouvernement de Marine Le Pen, notre a priori était de convier l’Institut du Pays Libre à décider d’un vote pour le « moindre mal » politique qu’elle semble incarner. Il va de soi que si elle ne sanctionnait pas le dérapage anticatholique de son vice-président et porte-parole, comme elle l’a fait pour d’autres dérapages, nous serions au regret d’envisager une autre attitude.

Car Philippot et Macron injurient de même notre identité française et chrétienne.

Source : L’Agrif, 15 février

5commentaires
  1. Gisèle

    16 février 2017 à 0 h 16 min

    N’oublions pas que Macron et Philippot sont tous les deux franc maçons !
    Cela suffit à expliquer leur bassesse et leur  » pauvreté  » !

    Répondre
  2. martinjl

    16 février 2017 à 8 h 28 min

    Monsieur filipo n’a rien à faire au FN, il ressemble trop à macron pour dire des c[modéré]s, Je ne mets pas de majuscule à des idiots qui ne le méritent pas.

    Répondre
  3. betsynette

    16 février 2017 à 9 h 06 min

    Je trouve honteux ce qu’a dit macron en Algérie, mais aussi philippot, et merci à Antony pour ces paroles toujours très justes.

    Répondre
  4. Bruno

    16 février 2017 à 15 h 36 min

    Monsieur Antony, plutôt que d’envisager un vote pour un « moindre mal » politique, puis-je vous suggérer de porter votre attention sur une réelle possibilité de mieux politique (au moins au premier tour) : http://www.upr.fr ?

    Répondre
  5. Pella

    23 février 2017 à 20 h 41 min

    « …On demeure pantois devant une telle débilité de sarcasme antichrétien… »-
    Pas sûr que cette surenchère fasse revenir les millions de brebis qui ont quitté l’église catholique. A chaque fois que certains membres de l’église universelle se sont mêlés de près ou de loin de politique, ils ont fait fausse route et ont éloigné encore plus les gens d’elle. L’église catholique devrait avant tout balayer devant sa porte et il y a du travail.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter