Talence : l’église Notre-Dame a bien été profanée


87414937_o

Un lecteur (merci Angel !) vient de me transmettre (à 7 h 10) le texte du communiqué de la paroisse de Talence sur la profanation survenue dimanche 12 avril dans l’après-midi, et que j’avais signalée le 13 avril ici.

Aux fidèles de la paroisse

Profanation du Saint-Sacrement

pieta66Chers frères et sœurs, le dimanche 12 avril après-midi dernier, jour de la fête de la Miséricorde, alors que l’église Notre-Dame était ouverte, le tabernacle situé sous la Pieta a été forcé et les ciboires contenant les hosties consacrées ont été volés. C’est un acte grave, car c’est objectivement une profanation du Saint-Sacrement. Nous ne savons pas l’intention qui a présidé à cet acte. Mais, comme tout délit perpétré dans une église et qui concerne le Saint-Sacrement, il touche et blesse d’une certaine manière toute la communauté des fidèles qui croient dans le Christ et en son Eucharistie. Cette profanation appelle de notre part une réponse, en réparation, sous trois formes.

  1. La réparation à laquelle nous sommes appelés sera d’abord un surcroît d’amour de l’Eucharistie dans laquelle le Christ se livre à nous par amour. Méprisé encore aujourd’hui, nous l’aimerons et nous l’adorerons davantage.
  2. D’autre part, l’église Notre-Dame est un lieu sacré qui accueille de nombreuses personnes, tout au long de la semaine. Nous ne pouvons pas nous résigner à garder l’église fermée, privant ainsi de nombreuses personnes d’un lieu de prière, où elles trouvent force, consolation et paix. Aussi nous sommes stimulés à assurer ensemble une présence de prière et d’accueil tout au long des journées. C’est le temps pour nous mobiliser les uns et les autres et de nous relayer. Si chacun assure une heure par semaine de présence et de prière dans l’église, elle pourra rester ouverte.
  3. Enfin, une équipe réfléchira rapidement à la mise en place d’un nouveau tabernacle, dans un lieu à définir, pour que le Christ Eucharistie continue à être adoré au cœur de notre ville. Par ailleurs, les indications données par l’Église en cas de profanation sont les suivantes :

– Une messe de réparation doit être célébrée. Elle le sera ce jeudi 16 avril à 19 h.

– Il n’y a pas de célébration liturgique dans l’église avant la messe de réparation. En conséquence il n’y aura ni messe ni temps d’adoration ni célébration de funérailles d’ici jeudi soir.

– Les fidèles sont invités à participer à ce temps de réparation. Dans cet esprit, nous vivrons 24 heures d’adoration eucharistique suite à la messe de réparation, entre le jeudi 16 avril 20 h et le vendredi 17 avril 19 h. Nous sommes invités à nous inscrire durant une heure pour ce temps d’adoration, comme nous l’avons vécu au soir du Jeudi saint. En tout cela, même si nous sommes troublés, nous demeurons dans la paix, sûrs que le Seigneur Ressuscité, dans sa Miséricorde, sait d’un mal tirer un plus grand bien.

Père Éric Jacquinet, curé.

Messe de réparation dans l’église Notre-Dame : jeudi 16 avril à 19 h. Adoration continue du jeudi 16 avril à 20 h jusqu’au vendredi 17 avril 19 h (inscription dans l’église ou par mail).

2commentaires
  1. berna

    15 avril 2015 à 11 h 53 min

    Pour la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre qui a été profanée, utilisée avec gros matériel de sonorisation, pour la fête de la musique, il y a quelques années, tout à fait profane et profanant le lieu de l’Adoration Eucharistique Perpétuelle, je n’ai pas eu vent de quelque messe de réparation que ce soit….
    La police avait ordre de ne pas intervenir à l’intérieur. Autrement dit, on a « livré » un lieu de culte à Dieu, à un usage à haut risque anti-chrétien. C’était trop tentant, tenté, et réalisé.

    Répondre
  2. Gérard P.

    15 avril 2015 à 13 h 03 min

    @Berna
    Lors de la profanation par une fémen à la Cathédrale de Strasbourg une Messe de réparation à été dite plus lavage de l’hotel etc…Mais la loi du sacrilège local … un grand silence????Peut être vidé de son contenu???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter