Vidéo : la fillette chrétienne qui pardonne à l’État Islamique…


Myriam

Sat-7 est la première chaîne satellitaire chrétienne en langue arabe, qui a été lancée en 1995 aux États-Unis par un protestant, le Dr Terence Ascott, en partenariat avec des responsables chrétiens du Moyen-Orient. Sat-7 dispose d’un programme spécifiquement destiné aux enfants, et le reportage que vous allez découvrir a été réalisé pour eux et… avec eux, puisque le journaliste interroge, depuis Erbil (capitale du Kurdistan Irakien), deux petites chrétiennes, Flourine et Myriam, qui ont du, avec leurs parents et tant de familles chrétiennes, fuir Qaraqosh (ou Bakhidida) quand cette ville de la province de Ninive est tombée aux mains de l’État Islamique le 6 août 2014. Le témoignage de ces deux gamines est vraiment bouleversant de fraîcheur et de foi. La diffusion de la version sous-titré en anglais, a été “virale”, comme ont dit, depuis sa mise en ligne le 2 mars (l’enregistrement a été effectué en février) : elle a atteint 1 million de personnes en moins de deux jours ! Voici donc la vidéo en langue arabe sous-titrée en anglais (j’ai fait une traduction en français de l’échange, que vous pourrez trouver sous la vidéo). Il existe une version plus longue de cet entretien, avec des réparties et des mages qui tirent les larmes des yeux, que je tâcherai de mettre en ligne demain ou dimanche (car la traduction est longue à faire…).

 

Ma voix depuis Erbil / Les enfants, aujourd’hui nous allons rendre visite à un autre groupe d’enfants dans un endroit qu’on appelle le Mall [centre commercial] d’Ainkawa. Entrons-y et voyons comment ces enfants vivent / – Comment vas-tu Flourine ? / – Bien. / – Comment vas-tu Maryouma [diminutif affectueux de Myriam] ? / – Très bien. / – Tout va bien ? / – Oui. / – Quand vous vous souvenez de votre vie à Qaraqosh, où vous aviez vos maisons, quelle est la chose qui vous manque le plus ? / – Notre école et notre église. / – Jésus sera toujours avec nous où que nous allions. / – Alors même ici dans ce camp, Jésus est avec vous ? / – Oui. / – Où est Jésus ? / – Dans nos cœurs. / – Et ceux qui ont Jésus dans leur cœur, ils ne sourient pas ? / – Si. / – C’est pourquoi tu souries, n’est-ce pas ? [la fillette approuve de la tête] / – Comment vas-tu Maryam ? / – Je vais très bien. / – Tu regardes vraiment nos émissions ? / – Oui. / – Et qu’est-ce que tu en penses ? Tu aimes ce programme ? / – Oui. / – Tu aimes SAT 7 Kids [programme pour les enfants] ? / – Oui. / – Qu’est-ce qui te manques le plus que tu avais à Qaraqosh et que tu n’as pas ici ? / – On avait une maison et on s’amusait, alors qu’ici on n’en a pas. Mais, grâce à Dieu, Dieu s’occupe de nous. / – Qu’est ce que tu veux dire par Dieu s’occupe de nous ? / – Dieu nous aime et il n’a pas laissé l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] nous tuer. / – Qu’est-ce que tu penses de ceux qui t’ont chassé de ta maison et t’ont causé toutes ces difficultés ? / – Je ne ferais rien contre eux. Je me contente de demander à Dieu de leur pardonner. / – Et peux-tu, toi aussi, leur pardonner ? / – Oui. / – Tu aimais ton école de Qaraqosh, n’est-ce pas ? / – Oui, j’étais toujours la première de ma classe. / – Tu avais des amis à l’école ? / – Oui. / – Myriam, savais-tu que tu étais une championne ? / – J’aime bien être une championne. Et j’aime bien aussi aller à l’école. Parce que ceux qui aiment aller à l’école sont toujours les premiers de leur classe. / – Tu m’apprends tant de choses… / – Merci, vous m’apprenez aussi beaucoup de choses. / – Qu’est-ce que je t’apprends ? / – Vous m’apprenez… Vous ne m’apprenez pas, je veux dire vous avez ressenti pour moi. Vous avez ressenti pour moi. J’avais des sentiments et je voulais que le gens sachent ce que je ressentais [ce que ressentent] les enfants ici. / [Suit une chanson entonnée en voix-off par Myriam] : « Mon amour pour mon glorieux Sauveur sera plus fort jour après jour. Ce sera une nouvelle vie, ce sera un jour heureux le jour où je serai réuni au Seigneur »…

Source : Christianity Today (17 mars)

5commentaires
  1. Michel

    20 mars 2015 à 19 h 16 min

    Choukran !

    Répondre
  2. Marie-Gabrielle Leblanc

    21 mars 2015 à 14 h 27 min

    Très émouvant, merci ! Dieu les bénisse !

    Répondre
  3. Gilberte

    21 mars 2015 à 14 h 35 min

    on voit à quel point son éducation chrétienne lui permet de faire face à sa situation de réfugiée lui donne la force

    Répondre
  4. C.B.

    22 mars 2015 à 11 h 59 min

    Époustouflant! Tant d’adultes dans la même situation n’auraient pas cette force et cette paix intérieures.

    Répondre
  5. Yves

    28 mars 2015 à 6 h 47 min

    Pauvre petite chérie , que pouvons nous faire pour la sauver elle et sa famille?

    Peut-être une organisation humanitaire?

    Il y a eu « Sauvons le soldat Ryan » on devrait faire « Sauvons Myriam et sa famille »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter