Non classé

Le “minaret” de Saint-Merri : notre démarche auprès du curé

16 novembre à 17:10
Commentaires (42)
  1. Avatar Gisèle dit :

    Très bien dit !!
    Attendons la réponse !

    1. Avatar sanchez dit :

      on constate ainsi que nos prêtres donne déjà la France aux musulmans, à pleurer.

  2. Avatar Alienor DeFrance dit :

    En espérant recevoir une réponse….

  3. Avatar jonathan dit :

    Tres tres bonne démarche . Félicitation
    En esperant un retour rapide

  4. Avatar Emmanuel Vitrac dit :

    Réponse plus appropriée que celle suggérée par ailleurs. Ferme mais respectueuse. Bravo a tous pour votre vigilance et réactions.

    Mais qui est Brochard qui a posté ce matin?

  5. Avatar Jacques dit :

    Bonjour,
    pourquoi nous abstiendrions-nous?
    Plus le curé de la paroisse recevra de questions sur cette désacralisation de son église plus lui-même se rendra compte de l’incongruité de ce qu’il a fait ou permis.
    Votre rôle de veille et d’alerte est essentiel et vous l’assumez de façon remarquable. Nous avons le nôtre qui est celui de montrer que nous ne sommes pas passifs face aux évènements graves que vous dénoncez et nous devons donc tous réagir avec courtoisie mais fermeté.

  6. Avatar PAUSIER dit :

    Votre lettre au cure (materiel anglo-saxon… pas d’accents) de la paroisse de Saint-Merri est un exemple de la perfection de l’idiom francais (pas de “c” cedille non plus…) tout en exprimant precisement le ressentiment des fideles. Merci pour votre demarche et dans l’attente de la reponse motivee des autorites ecclesiastiques concernees.

  7. Avatar francois85 dit :

    je suis atterré par l’étroitesse de vue manifestée dans la plupart de vos sujets… Vous posez parfois de bonnes questions, vous y apportez le plus souvent de mauvaises réponses.
    Beaucoup de rigidité, de conformisme…rarement un souffle Evangélique!

    1. Avatar Bertrand dit :

      Bonjour François85, (avec “ç” et majuscule)

      La naïveté et l’angélisme de votre intervention vous honorent… l’oecuménisme à sens unique fonctionnent très bien surtout pour les chrétiens. D’ailleurs, il ne se passe pas un jour sans qu’une certaine “bienveillance” vis-à-vis des chrétiens soit témoignée par entre autres nos “frères” musulmans.

      Si le souffle Evangélique passe par le martyr… à votre aise!!!

  8. Avatar Hentz Antoine dit :

    En hommage des martyrs actuels, pour leur défense et bientôt la nôtre, il faut nettoyer cette église de cette présence symbolique d’une secte sanguinaire et haineuse , qui n’a rien à voir avec une religion . M le Curé devrait se renseigner .

  9. Avatar BAYLE dit :

    Bravo pour votre courrier, l’attitude de ce prêtre n’est pas en rapport avec sa fonction et notre religion ; c’est de la véritable provocation !

  10. Avatar Térénia dit :

    D’accord avec Hentz Antoine !
    Merci Daniel pour votre intervention !

  11. Avatar STAN dit :

    “le vatican est un vaste bouillon de culture purulent” ! c’est MEL GIBSON qui le dit a des bonnes soeurs dans son film “complots”

    a bon entendeur !

    sans rire lorsqu on voit dans la réalité de tlj la dhimmitude répugnante des évêques , on comprend que GIBSON en fait ne plaisante pas sur le fond

    alors ce courrier est tres bien mais dire que vous allez en informer son eveque revient a dresser des pv aux 24 h du Mans !(sans vous offenser )

    ces gens sont mous comme spaghettis chauds devant l islam et inversement et ils entrainent leurs ouailles au trou comme le joueur de flûte du haut de la falaise

    il y a longtemps que l église est infestée par les marchands du temple (les franmacs) , le catholicisme ne représente pas la manifestation de DIEU par NS JC

    le CHRIST est ailleurs …

    quant aux minarets pour les repousser c est autre chose que ces protestations polies je suppose qu il faut employer les mêmes méthodes que les islamistes ? VOILA LA QUESTION

  12. Avatar antoine dit :

    Le problème ou plutôt la chance de l islam est que personne ou peu de gens ont lu intégralement le coran, la sunna ou les hadiths. François, votre intervenant, en ai une preuve manifeste: “tout le monde il est beau tout le monde il est gentil”. Malheureusement l islam a pour obligation de s’implanter partout dans le monde et d éliminer les juifs, les chrétiens, les mécréants. C’est à cette condition que pourra revenir l’ Homme providentiel (12ème imman pour les chiites et Jésus pour les sunnites).Le Qatar et l ‘Arabie (sunnites rigoriste: wahhabites) et leur élève Erdogan (Turquie) ont pour mission de s implanter partout dans le monde..Ils le font de façon subtile et hypocrite, le temps musulman n’est pas le temps occidental…dix ans pour nous c’est cent ans pour eux..donc on avance gentiment et surement!!!Ce qui est drôle c’est que les sunnites combattent les chiites qu’ils considérent comme hérétiques, leur combat contre Al Assad, notre rempart contre cette islamisation, en ai une preuve manifeste. Ne soyons pas dupes, cher François, l islam que vous le vouliez ou non, mais votre avis n a pas beaucoup d intérêt,veut nous bouffer. Antoine

  13. Avatar B.D dit :

    attendez de connaitre la démarche du curé avant de crier au scandale !

    1. @B.D.
      Sans doute, cher lecteur, sans doute… mais
      1. Pour l’heure, le curé n’a pas répondu à mon courriel d’hier ;
      2. Le scandale est réel – si ne vous le comprenez pas, je m’en étonne – et il n’a pu se manifester sans l’aveu du curé ; la “démarche” consistant un installer une maquette de minaret dans une église catholique est en soi un scandale. Pourquoi pas une maquette de guillotine pour célébrer le 14 Juillet ?

      1. Avatar Francesco dit :

        Oui et chanter la marseillaise en l‘honneur de Robespierre qui voulait abolir la peine de mort quand il a vu sa fin approcher (le DSK de l‘époque)… ;~)

      2. Avatar L'indigné dit :

        Si l’évêque avait du cran, il devrait prononcer, conformément au code canonique, un interdit personnel contre son curé et il devrait l’envoyer faire pénitence, pieds nus, dans une association d’aide aux chrétiens d’Orient martyrisés.

  14. Félicitations pour votre démarche! Vous êtes beaucoup plus diplomate que moi. Les termes de votre lettre sont mesurés, pondérés… Qu’un curé mette dans une église catholique un symbole de ceux qui assassinent nos frères dans le monde est scandaleux! Qui donc a dit “malheur à ceux par qui le scandale arrive”!?
    Je vous remercie vivement pour tout ce que vous dénoncez .

  15. Avatar jofel dit :

    Cet état de fait est ce que la Bible appelle « une abomination établie dans un lieu Saint ». En effet cela correspond à introduire dans la maison du Dieu véritable, une divinité étrangère qui nie totalement la divinité du Christ, Fils de Dieu, révélateur et témoin du Dieu très haut. Ce n’est pas sans raison qu’il est écrit : « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, ne participez pas à ses péchés » (Ap. 18 :4) c’est ce qui nous est demandé en dénonçant de telles situations. Il est bien évident que « sortir » ne veut pas dire « quitter », mais rester fidèle à la saine doctrine afin de ne pas marcher dans cet esprit d’apostasie qui se manifeste de plus en plus là où il ne devrait pas être.

  16. Qu’il aille jusqu’au bout de sa démarche ,qu’il se convertisse à l’islam , et qu’il devienne imam…..après tout c’est peut ètre son parcours.Ainsi il pourra proner la tolérance ,
    la liberté de croire ou pas…..

  17. Avatar Eliz15 dit :

    Je me demande si ce prêtre est encore Catholique ou si ses idées politiques l’ont tellement pollué, qu’il ne se rend même plus compte de ce qu’il fait!
    C’est malheureusement le cas d’une grande partie de la hiérarchie religieuse Française!!

  18. Avatar françois dit :

    Je recommence pour la troisième fois mon texte car il ,doit y avoir des petits malins qui le retire en fin de texte. L’erreur de bien des éclésiastiques comme d’une grande partie du public est de croire qu’il faut absolument projeter sur les musulmans nos valeurs chrétiennes et nos droits de l’homme. L’islam a un projet très bien illustré à Poitier : 732 la bataille qui les a refoulés et 2012 la mosquée qu’ils construisent. Je m’en tiens là pour ne pas être encore effacé.

    1. @françois
      J’ai signalé hier à la maintenance du blogue quelques problèmes rencontrés par des lecteurs souhaitant mettre des commentaires. L’affaire devrait être résolue aujourd’hui.

  19. Avatar c dit :

    L’islam n’est fort que de nos faiblesses et depuis son émergence du fin fond de l’Arabie, il y a quatorze siècles.
    Tous ses écrits reposent sur la loi du plus fort qui d’ailleurs parce qu’il est le plus fort en ayant porté sa loi aux extrémités de l’univers pense aller d’autant plus facilement au paradis du dieu des mahométans. Un beau détournement de sentiments bien humains!
    Dans cette guerre éternelle pour prendre le pouvoir non pas contre le mal mais contre l’autre qui n’est pas sous cette loi, tous les tactiques sont permises, les insidieuses, les trompeuses, les intimidantes, les meurtrières, etc.
    Quant au dialogue qui n’est pas évidemment oecuménique avec les mahométans mais au mieux interreligieux, si tant est que c’est possible, il ne peut se faire qu’au cas par cas entre un chrétien et un mahométan, dans le cadre de la mission d’évangélisation que chaque chrétien à vis à vis des non chrétiens, voire du témoignage au sens étymologique qui est le martyr. Pour le reste il s’agit de relations qui impliquent le “César” et qui sont de l’ordre de la défense de son territoire (au sens physique du terme et pas spirituel). Pour l’instant l’on peut donc dire que nous ne sommes pas nous chrétiens très bien défendus par nos “César”.
    La charité chrétienne ne doit jamais exclure la cohérence (qui va avec la recherche de vérité) ni la prudence qui est aussi vertu.
    Lire par exemple les remarquables ouvrages d’Anne Laurent pour mieux comprendre ce qu’est l’islam et mieux nous rendre compte encore de notre absolu nécessité de lucidité et d’évangélisation de nos frères mahométans qui sont vraiment dans l’affliction de ne pas connaître Dieu dans sa mystérieuse Trinité.
    Le Christ pourtant avait prévenu contre les faux prophètes qui veulent le pouvoir bien terrestre pour eux et en aucun cas pour la plus grande gloire de Dieu Amour et de son peuple.

  20. Avatar adamastor dit :

    A l’heure où l’on déserte les églises, à telle enseigne que beaucoup d’entre elles sont vendues et risquent, si ce n’est déjà le cas, de devenir des mosquées, voilà des paroissiens et un curé qui font du prosélytisme pour d’autres religions. Est-ce là la mission des missionnaires de Dieu?
    Nos compatriotes sont jour à jour plus suicidaires quant à leur religion chrétienne et à l’âme de la France, fille ainée de l’église!

  21. Avatar Jean Theis dit :

    Je soutiens à 100% Daniel Hamiche et m’étonne des remarques désobligeantes qui lui sont faites, dans un sens ou un autre.
    Si D.H. demande qu’on ne contacte pas le Curé, il a ses raisons et il faut faire ce qu’il nous dit puisqu’il a pris les choses en main.

  22. Avatar messager dit :

    Je ne pense pas que Mr le curé ai compris la gravité de son geste mais qu’il a crut au contraire qu’en mettant cette maquette dans l’église ,C’était pour lui ,le moyen de demander à DIEU d’ouvrir les oreilles , les yeux et de donner Sa lumière à ces frères musulmans qui se trouvent enténébrés !
    Ceci n’est que mon avis personnel
    Attendons de lire sa réponse !
    Quoi qu’il en soit nous nous devons d’être vigilent !
    Bravo de votre intervention
    bien fraternellement

  23. Avatar Francesco dit :

    Et pourquoi ne pas demander de poser une maquette d‘Eglise dans une mosquée?

  24. Avatar Mahoud dit :

    Ne serait-ce pas possible, puisque nous sommes tous membres du peuple deDieu démocratique, de venir à quinze ou vingt (si possible assez baraqués), et de le démonter démocratiquement dans la joie, l’égalité et la fraternité (et l’amour!), chacun remportant son morceau pour son usage personnel? Si c’est fait dans le calme et sans violence, l’adversaire ne pourrait pas y voir d’inconvénient, il suffirait de lui dire que c’est un choix réfléchi, après concertation du peuple de Dieu…

    1. @Mahoud
      Certainement pas ! Le curé est chez lui dans l’église où l’a nommé son archevêque, mais il doit obéissance à son évêque – il l’a jurée lors de son ordination – et aux saints canons de l’Église, lesquels ne permettent pas de placer un minaret dans une église consacrée. C’est à lui à débarrasser cet objet, quitte à l’offrir à des musulmans si cela lui fait plaisir, mais pas à des personnes étrangères à la paroisse. Souhaitez-vous qu’on vous traite de casseur ?

  25. Avatar Colombe dit :

    Pour ma part je suis convaincue que ce prêtre , comme tant d’autres , a complètement perdu la Foi ! Il fait partie de cette église moderniste , sans âme , prête à danse avec tout le monde y compris avec les ennemis du Christ !
    Ces prêtres là font énormément de dégâts dans les âmes et , comme la Très sainte Vierge l’a prédit , ils tapisseront les murs de l’enfer !

  26. Avatar Melmiesse dit :

    lorsqu’Henri v roi d’Angleterre fut nommé roi de France 1420 et les Anglais à Paris, des évêques se rallièrent aux envahisseurs par opportunisme (éveque Cauchon) mais pour quelques années. De même on verra des prêtres tendre la main à la nouvelle religion, mais on ne peut impunément oublier le régne de Jésus Christ

  27. Avatar C.B. dit :

    Merci à Cril17 pour son lien sur “riposte laïque” dont l’article, très documenté, laisse peu d’illusions: dans le meilleur des cas, les auteurs de ce sacrilège sont des bisounours. Or nous ne sommes pas dans un feuilleton télévisé pour jeunes enfants.
    Ce sacrilège est public, il est choquant même pour des non catholiques.
    Non seulement il faut une réparation pour le lieu, mais comment rattraper les plumes qui sont parties au vent (cf. le poulet de Philippe de Néri).

  28. Avatar Louis dit :

    Une fois un curé m’a dit l’islam est une religion de paix etc…je lui ai dit alors pour vous nous avons le même Dieu mon père il m’a répondu oui bien sûr !!!

    Alors vous blessez Dieu et son Fils Jésus qui nous a donné sa vie !! comment puissiez-vous croire que Dieu renierai son Fils pour donner une autre religion de haine en confiant à un assassin cruel , violeur , pédophile , polygame sa parole qui renie celui de la Bible et ne reconnaissant pas Jésus comme fils de Dieu c’est de l’hérésie mon père vous ne servez pas Dieu mais l’autre et je lui ai envoyé par mail toute les recherches et les comparaisons entre Jésus et ce faux prophète il était tout confus devant un sujet qu’il ne maitrisait pas . ……..

    voici un message qui est d’actualité

    L’Église de mon Fils est flagellée par le fouet de beaucoup de ceux qui, hier, se disaient mes fils de prédilection ( mes prêtres )et qui, aujourd’hui, comme Judas, la livrent à la puissance des ténèbres !

    Message angoissé de Notre Dame des Douleurs, via Enoc, au monde catholique (Colombie), le 26 juin 2012

    Petits enfants de mon cœur, rejoignez-moi sur le Calvaire.

    Peuple de Dieu, soyez prêts parce que les événements sont sur le point de se déchaîner. L’église de mon Fils a commencé son Chemin de Croix, notre Benoît XVI est sous forte pression ; priez pour lui et pour mes fils de prédilection qui donneront leur vie pour la défense de la foi et la doctrine de l’Église. Le sang des martyrs grâce auquel sera purifiée la Maison du Père. Petits enfants, ce sang qui très bientôt sera versé est aussi le Sang de Mon Fils qui fortifiera la foi du peuple de Dieu qui semble perdre espoir avant les épreuves auxquelles l’Église sera soumise.

    L’Église de mon Fils est flagellée par le fouet de beaucoup de ceux qui, hier, se disaient mes fils de prédilection et qui, aujourd’hui, comme Judas, la livrent à la puissance des ténèbres ! Ô pasteurs infidèles ! qui livrent une fois de plus mon Fils, représenté dans son Église, aux mains de mon adversaire, je vous dis, en tant que Mère de Dieu le Fils, en tant que Mère de l’humanité et en tant que Mère de l’Église, que votre supplice sera pire que celui de Judas, au fond des profondeurs de l’abîme ! Pourquoi, grands ecclésiastiques et évêques, condamnez-vous mon Fils ?

    L’Église que vous livrez à mon adversaire est le Corps Mystique de mon Fils Jésus, qu’aujourd’hui encore vous flagellez avec le fouet de votre ingratitude, de votre égoïsme et votre souci du pouvoir. Votre flagellation va causer plus de souffrance au Corps de mon Fils. Vous ne savez pas à quel point est grande la douleur que j’éprouve en voyant la trahison que Mon Jésus va endurer de la part de sa propre famille.

    Le ciel pleure avec moi en voyant que vous allez vendre Mon Fils, pas pour trente pièces comme Judas, mais plutôt à cause de votre désir de puissance et d’orgueil qui seront votre mort éternelle. Vous savez très bien qui est Mon Fils, par conséquent votre trahison est d’autant plus douloureuse ; mes larmes de Mère vont recouvrir la création, et mon Cœur, une fois encore, sera transpercé par l’épée de votre ingratitude.

    Qu’est-ce que mon Fils vous a fait de mal, pour que vous le crucifiiez à nouveau ? Pourquoi vous comportez-vous ainsi avec Lui, qui est amour par essence ? Ô grands ecclésiastiques et évêques infidèles, vous répétez l’histoire ! Mon cœur est déchiré, je suis la Mère des Douleurs qui marche à nouveau au Calvaire ; je vous le dis, bergers infidèles, le sang qui sera versé vous jugera demain. Ô Judas de ces temps ! Au nom de Mon Fils Jésus, je vous dis : « CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE, FAITES-LE VITE. VOTRE HEURE EST VENUE ».

    Mères de Jérusalem, joignez-vous à moi jusqu’au Calvaire, parce que grande est ma douleur de Mère de savoir que mon Jésus sera à nouveau condamné à mort par ceux qui juraient être de Sa famille ! Déjà le jour tombe, la nuit est de Gethsémani, et encore une fois se revit la passion de mon Fils. Mes petits enfants, consolez cette Mère des Douleurs, priez avec moi les mystères douloureux, et ne me laissez pas seule. Je suis très triste. Votre Mère Saturée de Douleur.

    Faites connaître ce message à tout le monde catholique.

  29. Avatar ansèlme dit :

    Vu cet article sans concessions sur un site et portant sur les compromissions d’une certaine église. Inquiétant.
    ” Une Église qui n’a pas le courage spirituel et l’honnêteté intellectuelle de préciser publiquement ce qui est incompatible entre foi chrétienne et islam est déjà dans l’apostasie. Une Église qui préfère s’en prendre à Israël pour masquer son insoluble problème avec l’islam est une Église qui renie sa propre élection puisque celle-ci n’existe QUE parce qu’elle est greffée sur celle du Peuple initialement choisi par Dieu.
    Ce n’est pas en ignorant les obstacles fondamentaux, au nom d’un prétendu dialogue à sens unique avec l’islam, que l’on fait œuvre de vérité. Ce n’est pas en laissant croire qu’avec un peu de bonne volonté, on va exorciser l’inexorable choc des civilisations déjà en cours, et qu’ainsi tout va s’arranger comme par miracle entre chrétiens et musulmans.
    Lorsque l’on découvre avec quelle ferveur les premiers disciples de Jésus Christ défendaient au prix de leur vie la pureté de leur foi judéo-chrétienne devant des contradicteurs païens et des persécuteurs féroces, lorsque l’on constate la lucidité des croyants du Moyen-Age face à la barbarie des agressions mahométanes, on ne peut qu’avoir honte de cette bien-pensance irresponsable. Une couardise effrontée qui méprise les victimes anciennes et actuelles du djihad en ignorant délibérément les incompatibilités irrémédiables entre christianisme et islam. Ce n’est pas du compromis, c’est de la compromission.

    Cette Église-là ne cherche qu’à plaire, pour être dans le vent des illusions altermondialistes et pacifistes, elle vend son âme aux forces obscurantistes, elle met en soldes ses articles de foi essentiels pour charmer ses adversaires, qui n’attendent que le moment propice pour l’exterminer. Cette Église transmute les mystères sacrés en tiède idéologie. Cela s’appelle en langage biblique de la lâche prostitution.
    Au lieu d’affirmer son droit historique à proclamer sa foi à temps et à contre-temps, cette Église de l’interreligieux devient le ventre mou de toutes les confusions à la mode. Une Église à géométrie variable propice à toutes les manipulations.
    Au lieu d’être le bouclier crédible des vraies valeurs au service de tout le peuple de Dieu, et même de l’humanité en quête de dignité, la dérive mortelle qui s’est emparée de ses guides aveuglés en a fait la brèche par laquelle s’engouffrent les bonimenteurs de toutes obédiences.

    De tout ce méli-mélo sentimental et de cette veulerie envahissant l’institution des « croisés », on se frotte les mains à l’ombre des minarets. Car grâce à cette ignorance chrétienne entretenue en matière de coran et de faits historiques sanguinaires, la cause d’Allah progresse à pas de géant. L’islamisation gagne du terrain chez les amnésiques privés de racines bibliques, quand l’on confond aisément foi avec sentimentalisme, respect des autres avec tolérance de tout et son contraire.

    Le coran a prévu cette tétanisation des esprits chez les chrétiens subjugués par son audace conquérante ; une sourate affirme, non sans cynisme : « musulmans, vous trouverez chez les chrétiens des religieux pleins d’humilité qui vous ouvriront la route… ». On sait qu’en milieu musulman on oppose la virilité de la détermination à la féminité de toute attitude conciliante. L’esprit dhimmi en est la parfaite illustration chez certains hiérarques chrétiens !

    En laissant croire que l’islam n’est qu’une religion, les « idiots utiles » de service prêtent donc volontiers leur concours à cette coranisation romantique des esprits, assurant à l’Église du Christ des lendemains catastrophiques.
    On nous raconte par exemple que chrétiens et musulmans sont tous des « enfants d’Abraham », alors que l’Ibrahim du coran n’a rien à voir avec le personnage fondateur dans la Bible. On nous parle sans cesse des « trois monothéismes », alors qu’Allah n’a de toute évidence rien de commun avec le visage du Dieu des Saintes Écritures judéo-chrétiennes.
    Avec un véritable masochisme spirituel, les ténors de ce dialogue de sourds islamo-chrétien nous préparent au pire, accélérant l’effondrement total du christianisme.
    Pourtant, l’urgence des événements – ces signes des temps qu’il faut interpréter avec perspicacité – devrait inciter à affirmer sereinement une claire identité, celle de l’anthropologie biblique, avec la volonté sans faille de distinguer plutôt que d’amalgamer, de dénoncer plutôt que de cautionner.
    Il n’y a pas de dialogue sans réciprocité. Or pour qui connaît la tradition islamique, le mépris des infidèles qui la structure et le prosélytisme obtus qui l’anime rendent impossible toute relation équilibrée et productive entre musulmans et chrétiens. Les tentatives ecclésiastiques effectuées dans ce domaine dans l’espoir naïf d’un vivre-ensemble tournent systématiquement au bénéfice des musulmans, empressés d’engranger à peu de frais de la reconnaissance et de la respectabilité, appréciables pour bétonner leurs objectifs.

    L’islam n’est pas la religion d’un Dieu d’amour, ni la foi de croyants en liberté ; il ne croit pas à un Dieu Père, exècre le Fils, réfute la crucifixion, ignore le péché et la rédemption, méconnaît l’Alliance ; et son Livre est intangible parce que parole d’Allah, y compris dans ses passages les plus haineux, le mot « amour » y est d’ailleurs introuvable !

    L’opération médiatique permanente des nouveaux penseurs de l’islam, soi-disant modernes et plus modérés, ne résiste pas longtemps à une analyse minutieuse de leur propos enjôleur. Et de plus, judéophobie et christianophobie sont consubstantiels à la doctrine mahométane. Relisons ce que dit le grand docteur St Thomas d’Aquin à propos du faux prophète Mahomet et de sa religion artificielle.
    Si les conquêtes musulmanes du passé ont éradiqué d’innombrables chrétientés autochtones, on pourrait penser que les tragédies contemporaines du Soudan, du Nigeria, d’Indonésie, du Proche-Orient et d’ailleurs, ouvriraient les yeux des complices passifs de la fureur islamique. Or, ni les revendications victimaires assourdissantes et invasives des musulmans, ni le fracas quotidien des bombes posées par les moudjahidines, rien de tout cela n’est encore parvenu à éveiller l’attention des somnambules de la foi. Les proies sont comme tétanisées par ce qui va les engloutir.

    Ainsi, le croissant de lune et sa froide lueur se lève sur un monde plongé dans sa nuit de déclin.
    L’ Église supposée sentinelle des nations devant annoncer un monde issu de la Tradition vivante de la Bible n’a plus de voix face au péril montant.

    Nuit du sang innocent versé par les fanatiques, nuit des inconsciences occidentales bercées de niaiseries médiatiques, nuit des avachissements spirituels et des reniements massifs.
    Que le Dieu d’Abraham, d’Isaac, des prophètes d’Israël et de Jésus Christ ait pitié de son peuple en grand danger !

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Révérend Huxley pour http://www.Dreuz.info

  30. Avatar AGNES dit :

    Bonjour,
    le paganisme est entré dans le lieu Saint!!! Il faut l’y en chasser, n’en déplaise au curé.
    Détruisez ce symbole païen qui n’a rien a y faire, par le sang du Christ! Un curé complice d’une telle trahison n’est plus digne de servir le Christ et son Eglise!

    CHRISTUS VINCIT- CHRISTUS REGNAT – CHRISTUS IMPERAT

  31. Avatar Colombe dit :

    Absolument et totalement d’accord avec Anselme !
    Alors que faut-il faire ?
    1 . Ne pas avoir peur de dire ce que l’on pense de l’Islam
    2 . Remettre les musulmans à leur place quand ils essayent de nous donner des leçons de tolérance
    3 . S’inspirer de Wafa Sultan ( voir sur youtube ) quand elle nous explique ce qu’est l’Islam ( son analyse vaut la peine )

  32. Avatar L'indigné dit :

    En son temps, le journaliste Serge de Beketch aurait appelé ceux qui ont osé mettre cette maquette, des « co-allah-borateurs ».

  33. Durant la semaine sainte de 1939 papa était sous les drapeaux et maman seule avec ses 3 enfants… Les soldats français installés chez nous sur réquisition ont dressé une grande croix de bois et l’un des soldats y est monté pour se moquer de notre Seigneur. Ma mère a pris une grosse hache a foncé dans le tas de soldats qui se sont éparpillés comme des moineaux et a fracassé l’objet du scandale devant les soldats médusés.
    Quelques semaines après, ils étaient sans doute prisonniers des allemands… Ce geste de rage ne lui a jamais occasionné la moindre difficulté avec l’armée.
    Soixante dix ans après, je m’en souviens encore. C’est ce souvenir qui me ferait aujourd’hui foncé et saccagé le minaret sacrilège.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services