La Une

Toulon : la Bonne Nouvelle annoncée aux musulmans

Commentaires (12)
  1. Martinjl dit :

    Nous devons sauver tous ceux qui aimeraient quitter cette secte du démon parce que ces gens aspirent à la quitter mais comme les communistes, les dirigeants des principaux pays où cette secte s’est ancré ont construits avec les siècles une toile d’araignée aussi dense et ténu qu’ils est très difficiles de s’en libérer. Le jour où commencera le reflue de cette secte néfaste et ce jour arrivera, nous devrons l’éradiquer .jusqu’au dernier pays où cette hydre s’est agrippée.

  2. montecristo dit :

    A Toulon, pour le moment, il vaudrait mieux envoyer l’Armée et Jésus Christ ensuite !

    1. Charlotte Parc dit :

      @montecristo au pseudonyme si mal choisi si l’on en juge par vos priorités !
      “Alors Jésus lui dit: ‘Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.’ ” Matt 26,52

      1. montecristo dit :

        Charlotte
        Le Christ s’adressait à Pierre, pas à la France entière, qui doit se défendre.
        Qu’a donc fait Jeanne d’Arc !
        Que je sache l’Eglise n’a pas trop rechigné à en faire une Sainte !
        Dieu l’a envoyée chasser les ennemis, ce qui ne l’empêchait pas de prier …
        Ce sont vos raisonnements qui propagent l’Islam en France.

        1. Pella dit :

          @montecristo
          En effet. On dirait que certains n’ont pas encore pris la pleine mesure du phénomène qui est en face de nous. Ils en restent toujours avec des raisonnements ne pouvant s’appliquer à des faits totalement nouveaux et continuent à argumenter avec des outils inappropriés. Cordialement.

        2. Struyven Marie-Thérèse dit :

          Je me suis tellement souvent fait la même réflexion. Jeanne d’Arc a du prendre l’épée(du moins l’épée de la Foi) afin de conduire l’armée pour la Gloire de Dieu.
          Naturellement, cela lui avait été demandé par le Seigneur.
          Mais par contre, même si la prière, les sacrements, les sacrifices qui sont agréables à Dieu ainsi que surtout la pénitence et l’Eucharistie, restant prioritaires en tout, on a toujours le droit de se défendre et ici, il s’agit de nouveau de défendre notre foi.Mais cela sans haine, sans débordements, uniquement dans l’idée de repousser, voir éradiquer l’ennemi et soutenu par notre âme en état de grâce,le plus important ! Car Dieu, alors, agréera probablement nos supplications. <3

        3. Charlotte Parc dit :

          @montecristo

          Je ne suis pas une pacifiste béate.

          Je sais bien que les armées sont nécessaires.
          Je suis bien aise, moi issue du babyboum d’après la seconde guerre mondiale, de n’avoir jamais vécu sous le joug nazi. Et je sais le poids de reconnaissance que j’ai envers les générations de mes parents et grands-parents de s’être battues avec des armes – au prix du sacrifice de tant et tant d’entre eux – contre le totalitarisme brun.

          Le Christ lui-même – c’est mon modèle, pas Jeanne d’Arc que d’ailleurs avant de la canoniser l’église a commencé par brûler vive 500 ans plus tôt! – n’a jamais rien dit contre la nécessité des organisations militaires.

          Il a même monté en épingle l’exemplarité de ce centurion romain irréprochable (Luc 7,8-10) dans sa foi et sa vision de l’autorité, il ne lui a en aucun cas reproché d’avoir choisi le métier des armes. J’ai moi-même un militaire de carrière dans mon entourage très proche. De nombreux centurions mentionnés dans le Nouveau Testament sont loués comme étant des chrétiens pieux et de bons caractères (Matthieu 8,5 et 8 et 13 ; 27,54 ; Marc 15,39 et44-45 ; Luc 7,2 ; Actes 10,1 et 22-26 ; 23,17 et 23 ; 24,23 ; 27,1 et 6 et 11 et 31 et 43 ; 28,16). Être un soldat est digne de révérence, c’est même une image utilisée dans le combat spirituel. Par exemple, Paul décrit Épaphrodite, un frère chrétien, comme son « compagnon de combat » (Philippiens 2:25). La Bible utilise aussi des termes militaires pour décrire la force dans le Seigneur comme une armure entière à revêtir (Éphésiens 6,10-20).

          Je ne suis en aucun cas antimilitariste.

          Je dis juste que, dans le cadre de l’annonce que @M. Hamiche nous a faite de ce Forum d’évangélisation des musulmans, le combat est de nature SPIRITUELLE, PAS MILITAIRE. Pour la ixième fois sur ce blogue, je citerai ce verset d’Éphésiens 6,12 : “Nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.”

          Et le COMBAT SPIRITUEL est de toute façon PRIORITAIRE. L’Abbé Pagès est, parmi d’autres, un général dans cette armée de combattants spirituels.

          Cela ne signifie nullement que je pense qu’il faille négliger les problèmes sécuritaires et s’en remettre à la seule prière pour nous protéger, et encore moins dans mon esprit lorsque la prière est utilisée par CERTAINS catholiques comme les animistes utilisent les grigris, alors que des mesures matérielles concrètes défensives voire offensives sont indispensables.

          J’aime beaucoup cet aphorisme que j’avais librement traduit de l’allemand lorsque j’avais une quinzaine d’années et dont je ne me souviens plus du tout la provenance, et qui est resté ainsi dans ma mémoire : “Prie car tout dépend de Dieu, et agis comme si tout ne dépendait que de toi”.

          Ne me faites donc pas dire, ni porter des opinions, qui ne sont pas les miennes.

          Au surplus, les gens qui s’expriment comme vous le faites, que font-ils EN PRATIQUE de plus que moi ? Que faites-vous, vous @montecristo, pour enrayer l’expansion de l’islam et annoncer Jésus-Christ à tous les perdus enferrés dans leur idéologie islamique mortifère ? Comme à tous les autres perdus d’ailleurs ?

  3. Manuel dit :

    C est très beau d’annoncer l’évangile aux musulmans. Qui sait, certains seront touchés touché par la grâce de notre Seigneur?

    1. Charlotte Parc dit :

      @Manuel
      C’est très beau d’annoncer l’évangile à TOUS CEUX QUI NE LE CONNAISSENT PAS et ils sont des légions !

      Il n’y a jamais eu dans toute l’histoire autant de conversions à la foi chrétienne dans le monde musulman que depuis 30 ans. En Kabylie, c’est même un raz-de-marée ; dans certains villages il y a aujourd’hui plus de chrétiens que de musulmans.

      Les contacts extrêmement nombreux avec des musulmans dans le monde occidental est une opportunité qui ne s’est jamais présentée dans l’histoire pour autant évangéliser les musulmans. Il y a, hélas, trop peu de missionnaires chrétiens spécialisés sur ce champ-là, mais nous qui ne sommes pas missionnaires en terre musulmane, faisons ce qui est à notre portée : témoignons de notre foi à nos voisins, à nos collègues, à tous les musulmans que le Seigneur met sur notre route ; ils n’attendent rien de plus urgent ; en réalité au fond d’eux-mêmes ils sont très nombreux à avoir une immense soif spirituelle. Le Seigneur nous demandera des comptes : les aurons-nous désaltérés lorsqu’ils avaient soif et qu’ils étaient tout près de nous ?

      Nous n’avons qu’à témoigner, par nos vies, nos attitudes, nos paroles.

  4. Maysie dit :

    Quand j’entends l’expression ” nos frères musulmans” je sens comme un malaise.
    En fait l’expression serait acceptable si elle était complétée par “qui nous égorgent” .
    Mais telle que, sans précision, elle est aussi ambiguë que l’exposition “artistique” pleine de seins et de pénis prévue dans La Chapelle bretonne.

    1. Charlotte Parc dit :

      @Maysie
      Ce sont nos frères en HUMANITÉ, ce ne sont pas nos frères spirituels tant qu’ils restent dans les ténèbres de leurs croyances qui mènent à la mort.

      Mais ils sont exactement de même nature que nous-mêmes.
      Ils sont, comme nous-mêmes, des créatures de notre Dieu, comme nous créées à Son image.

      Ils sont faits de chair et de sang comme nous, ils ont un esprit capable d’intelligence comme nous, un cœur capable de toutes sortes d’émotions comme nous et même d’amour.

      Ils sont PÉCHEURS COMME NOUS et, comme nous, ils ONT BESOIN DE LA GRÂCE de Dieu pour être sauvés. Comme nous, ils ont besoin de mettre leur confiance dans la mort et la résurrection de Jésus pour leur salut.

      En ce sens-là les musulmans sont mes frères et je me dois de les traiter amicalement pour en amener le plus possible à accepter Jésus comme leur Seigneur et Sauveur. Je n’ai jamais été le témoin que le Saint-Esprit ait utilisé la force, les armes pour convaincre des cœurs, mais par l’amitié, par le respect des personnes, par l’annonce claire et sans ambigüité du message évangélique, j’en ai de multiples exemples !

  5. Géraldine dit :

    Aujourd’hui triste anniversaire du 11 septembre à New York, la guerre au Proche Orient, les attentats en Europe. Je prie tous les jours pour la conversion des musulmans ce n’est pas facile pour eux ni pour nous. Que Dieu nous envoie beaucoup de saints prêtres.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services