90 volontaires de SOS Chrétiens d’Orient en Irak, en Syrie et au Liban cet été…


Nos confrères du blogue catholique Le Rouge & le Noir ont publié, hier, un entretien avec Hélène Bertrand, délégué général de l’association SOS Chrétiens d’Orient, qui montre le magnifique engagement estival de cette association. Voici quelques extraits des déclarations d’Hélène Bertrand.

« Cet été, plus de quatre-vingt-dix volontaires s’engagent dans différentes missions en Irak, en Syrie Ensemble avec les enfants de Syrie, et au Liban Ensemble avec les enfants du Liban. Cinquante d’entre eux se relaieront pendant les mois de juillet et août, au Kurdistan irakien en rejoignant la mission permanente Mission Irak 2015. Rappelons que SOS Chrétiens d’Orient est présent en Irak de manière continue depuis le 8 août 2014. La grande nouveauté réside dans l’envoi de vingt volontaires en Syrie, dans différentes villes. C’est en effet la première fois que SOS Chrétiens d’Orient envoie autant de volontaires sur une longue période dans un pays en proie à une guerre civile largement subventionnée par les États voisins ou occidentaux. Notre antenne libanaise (Massihiyyoun Maan), reçoit vingt volontaires, envoyés dans six missions à travers le pays, au service des diverses Églises du pays du Cèdre. Quelles que soient les missions sur lesquelles l’association intervient, la tâche est immense, les besoins innombrables. L’objectif reste le même : retisser les liens entre les chrétiens d’Orient et ceux de France à travers l’échange, la connaissance mutuelle mais aussi dans l’encadrement de patronages et la participation à divers travaux. » Comment, dès lors, aider SOS Chrétiens d’Orient ? « En premier lieu, en se joignant à eux par la prière. Retisser le lien pluriséculaire entre la France et les communautés chrétiennes d’Orient passe également par une bonne connaissance du contexte culturel, religieux et patrimonial des civilisations que nous rencontrons : en lisant nos comptes rendus de missions et en s’intéressant à notre travail, le lecteur contribue à sa manière à recréer ces liens. Le soutien financier, quant à lui, nous permet de continuer nos actions et de contribuer à ce travail. Enfin, pour ceux qui le peuvent, s’engager comme volontaires permet de mieux se rendre compte de ce qui se passe là-bas et de témoigner à son retour. »

Source : R&N (29 juillet)

2commentaires
  1. Gilberte

    31 juillet 2015 à 19 h 49 min

    Ainsi les chrétiens d’Orient ne seront pas oubliés et ils le savent

    Répondre
  2. Françoise

    31 juillet 2015 à 22 h 58 min

    Ces combattants courageux en joignant le geste à la parole vont renforcer la crédibilité et la renommée de SOS Chrétiens d’Orient. Que Dieu les bénisse !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3522 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter