Algérie : Slimane Bouhafs a entamé une grève de la faim


Condamné à sept ans de prison le 7 août 2016 – peine réduite à trois ans le 6 septembre suivant puis à seize mois le 5 juillet dernier – pour “blasphème” contre l’islam et Mahomet –, le chrétien protestant Slimane Bouhafs a entamé une grève de la faim le 2 octobre pour protester contre le rejet de sa demande de libération conditionnelle en raison de son état de santé dégradé et attesté par des médecins. Slimane Bouhafs avait, initialement été incarcéré à Sétif puis transféré à celle de Constantine où des agressions répétées contre le lui de la part de détenus musulmans, avaient conduit l’administration pénitentiaire à le transférer de nouveau au centre de détention de Jijel dans le nord-est de l’Algérie. Prions pour lui…

Source : Middle East Concern, 10 octobre

Un commentaire
  1. Françoise

    13 octobre 2017 à 16 h 06 min

    La grève de la faim n’est pas une bonne solution à mon avis car les autorités ont quand même atténué sa peine, évidemment totalement injuste, par deux fois puis l’ont transféré dans une autre prison suite aux mauvais traitements que lui infligeaient ses codétenus, signe que quelque part elles se sentent au moins un peu coupables. Espérons qu’il ne mourra pas, oui prions pour ce chrétien protestant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter