Arabie Saoudite : le patriarche des maronites attendu cet après midi à Riyad


Nous avions annoncé cette visite sans précédent et donc historique d’un haut prélat de l’Église catholique, dans le n° 141 de Christianophobie hebdo, paru le 9 novembre. Depuis, la tension a monté d’un cran entre le Liban et le royaume saoudien. Malgré les réserves du Président Michel Aoun, le cardinal Rai a tenu à donner suite à l’invitation des plus hautes autorités saoudiennes à savoir le roi en titre et, surtout, son fils qui détient désormais la réalité du pouvoir dans un royaume objectivement en crise mais qui initie timidement une réforme dont on ne sait trop jusqu’où elle pourrait aller… Ce que laisse entendre le vicaire apostolique pour l’Arabie septentrionale, est à prendre avec beaucoup de sérieux. Verra-t-on, dans un avenir plus ou moins proche, des églises chrétiennes autorisées à s’établir en Arabie Saoudite comme c’est déjà le cas dans des pays voisins du royaume (Émirats arabes unis ou Yémen, par exemple) ?

Le cardinal Bechara Boutros Rai, patriarche d’Antioche des Maronites, s’apprête à effectuer le voyage annoncé en Arabie Saoudite. Son départ de Beyrouth pour Riyad est prévu pour l’après-midi de ce jour, 13 novembre. Ce soir même, indiquent des sources libanaises contactées par l’Agence Fides, le patriarche aura une rencontre avec les immigrés libanais qui travaillent en Arabie Saoudite et qui après les derniers développements des rapports entre les deux pays, craignent de perdre leurs postes de travail. Au programme de demain, le patriarche a également une rencontre avec le Premier Ministre libanais démissionnaire, Saad Hariri, qui a communiqué depuis l’Arabie Saoudite, sur une chaîne de télévision, son intention de démissionner.
Le patriarche d’Antioche des Maronites a été invité début novembre par les autorités saoudiennes et des colloques entre lui et le roi Salman ainsi qu’avec le prince héritier, Mohammad Bin Salman, avaient déjà été annoncés.
L’invitation saoudienne était parvenue au patriarche d’Antioche des Maronites avant la complexe phase politique ouverte par la démission du Premier Ministre, qui a confirmé combien les tensions régionales provenant de la confrontation entre l’Iran et l’Arabie Saoudite pèsent sur les fragiles hommes politiques libanais.
Le patriarcat maronite a toujours soutenu l’opportunité de ne pas impliquer le Liban dans les conflits et jeux de forces régionales qui bouleversent le Proche-Orient.
Selon les sources du patriarcat maronite, la visite du Patriarche se concentrera sur les thèmes du dialogue, du rejet du terrorisme et de l’extrémisme et concernera également la condition des travailleurs libanais résidant en Arabie Saoudite qui, selon les données du ministère des Affaires étrangères libanais, seraient au nombre de quelques 300 000 et craignent désormais d’être expulsés du pays.
L’invitation officielle à visiter l’Arabie Saoudite avait été remise au patriarche d’Antioche des Maronites le 1er novembre par le chargé d’affaires de l’Ambassade saoudienne à Beyrouth, Walid Bukhari. « La visite en tant que telle, avait déclaré à ce propos à l’Agence Fides Mgr Camillo Ballin, MCCJ, vicaire apostolique pour l’Arabie septentrionale, pourrait signer le début d’une nouvelle attitude de l’Arabie Saoudite envers les autres religions ». Par le passé, seul le patriarche grec orthodoxe d’Antioche, Elias IV, avait visité officiellement l’Arabie Saoudite, en 1975. Le patriarche d’Antioche des Maronites, qui est également membre du Sacré Collège, pourrait ainsi devenir le premier cardinal à visiter officiellement l’Arabie Saoudite pour y rencontrer les autorités du pays. Entre temps, la démission du Premier Ministre libanais a accentué l’intérêt politique et géopolitique de la visite patriarcale.

Source : Agence Fides, 13 novembre

5commentaires
  1. Jean-M

    13 novembre 2017 à 16 h 07 min

    Beau sujet de prières : autorisation ? possible d’Eglises chrétiennes en Arabie Saoudite.

    Répondre
    • Charlotte Parc

      14 novembre 2017 à 14 h 09 min

      @Jean-M
      Oui effectivement unissons-nous dans la prière.

      C’est Dieu qui établit toute autorité dans notre monde (Rom 13,1 et Jn 19,11), et c’est aussi Lui qui peut infléchir le cœur et l’esprit de ces autorités (Prov 21,1).
      https://www.topchretien.com/la-pensee-du-jour/le-coeur-du-roi/

      Merci à ce cardinal de répondre positivement à cette invitation et prions que le Saint Esprit le remplisse de sagesse dans tous les contacts qu’il va avoir en Arabie Saoudite.

      “Qu’ils sont beaux […] les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix,[…] qui publie le salut !” (Ésaïe 52,7) Que Mgr Bechara Boutros Rai soit ce messager de paix qui apporte la bonne nouvelle, qu’il soit celui qui ouvre les portes aux ouvriers qui ont à travailler dans cette immense moisson du peuple d’Arabie Saoudite. Prions ensemble avec ferveur pour lui. Que l’Esprit dans toute sa plénitude repose sur lui !

      Répondre
  2. Joseph

    14 novembre 2017 à 9 h 00 min

    Une source d’eau fraîche dans le désert, inattendue et prometteuse.

    Répondre
  3. theodule

    14 novembre 2017 à 14 h 46 min

    le patriarche des Maronites passe pour une personne peu patriote et très ambigue pour nombre de Libanais Qu’il aille à Ryad ne fait que renforcer les doutes sur ce personnage Pauvre Liban et pauvres chrétiens

    Répondre
  4. Pella

    16 novembre 2017 à 8 h 26 min

    On ne s’emballe pas. Tout est géopolitique dans cette région du monde hautement sensible. Comme une hirondelle ne fait pas le printemps, cette “ouverture” doit être prise avec les plus extrêmes réserves. Lorsqu’on lit certains commentaires, on a l’impression que c’est arrivé, qu’enfin c’est le Grand Soir, alors qu’il est seulement question d’une rencontre politique.
    Seul le temps dira s’il s’agit d’une volonté réelle d’ouverture ou si on a affaire à un épiphénomène consécutif à des stratégies de leadership entre États du Moyen Orient.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter