La Une

Ardèche : profanation d’une église à Annonay

Commentaires (4)
  1. Avatar Jean Ferrand dit :

    Nous avons changé d’époque. Il faut l’admettre et l’intégrer. Plus d’église ouverte sauf surveillance permanente. C’est très grave d’exposer le Saint Sacrement à la profanation. Mais il faut savoir que le diable est partout.

  2. Avatar Jean Ferrand dit :

    A Canclaux, à Nantes chez les fransciscains, je protestais quand je voyez le Saint-Sacrement dans l’ostensoir sur l’autel, complètement abandonné, à la merci du moindre inconscient, ou voleur. On ouvrait des yeux ébahis : pensez donc, ça ne risque rien… et mon œil.

  3. Avatar Gilberte dit :

    Apparemment, le prêtre n’a pas porté plainte, et la serrure sera réparée, jusqu’à la prochaine profanation. Il serait plus simple de fermer l’église et de l’ouvrir à la demande, sous surveillance d’un bénévole

  4. Avatar Gérard P. dit :

    ,je suggère qu’il faut être intransigeant
    Ma fois sur l’avenir bien fou qui se fira;non seulement les fous du siècle mais aussi les appôtres d'”Alla…sont très intéressé par les églises Catholiques.Alors les meusures appropriés s’impose,en attendant qu’il faudra mettre un grillage anti-fauve autour de nos églises pour les préserver du virus “mabouloïde”

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services