Ariège : un maire suspecté de piller les troncs de l’église de la commune


Il s’agit du maire de Saint-Lizier en Ariège. Et ce maire s’appelle Étienne… Dedieu – cela ne s’invente pas !

Mardi [9 janvier], devant le tribunal correctionnel de Foix, dans l’Ariège, va se dérouler le procès d’un paroissien pas comme les autres. Etienne Dedieu, maire de Saint-Lizier, est soupçonné d’avoir détourné l’argent versé à l’église par les fidèles de sa commune […] « Nous sommes face à un pillage organisé au détriment de l’église et des humbles, car cet argent sert aussi à améliorer les conditions des précaires et des prêtres en retraite », a déclaré Me Ludovic Sérée de Roch, le conseil de l’association diocésaine de l’Ariège, partie civile. Selon le parquet, Etienne Dedieu [encaissait] pour son compte le produit de la vente des bougies votives vendues au nom de l’église, une somme avoisinant les 32 000 euros. Selon l’avocat du maire, ces accusations sont « bancales et non fondées » : « M. Dedieu ne s’est jamais enrichi. Il a plutôt donné de son temps, de sa personne et de ses deniers pour faire vivre sa commune ». Le maire de Saint-Lizier est déjà connu de la justice, il avait été condamné en novembre dernier en appel à quatre mois de prison avec sursis pour avoir agressé sexuellement un octogénaire.

Source : Europe1, 9 janvier

7commentaires
  1. Coralie

    10 janvier 2018 à 10 h 32 min

    Même dans ce petit village ! Il faut bien dire qu’à Bruxelles nos “élites” donnent l’exemple !

    Répondre
  2. Gisèle

    10 janvier 2018 à 11 h 27 min

    S’il est passé en correctionnelle , c’est quand même qu’il a été pris la main dans le sac !
    Il a appliqué les directives de Bruxelles à la lettre ….dépouiller les plus pauvre !

    Répondre
    • Kevin

      10 janvier 2018 à 18 h 28 min

      “Il a été pris la main dans le sac” … et dans le slip … avec un octogénaire (qui n’était pas d’accord) ! Monsieur le Maire a peut être été pris par un élan de passion amoureuse pour faire sa demande en mariage ! 💘💍💐 … Ah Taubira 🎶 taubiraaa 🎶🎻

      Répondre
  3. Gilberte

    10 janvier 2018 à 23 h 46 min

    Cette commune va devenir célèbre. La radio avait parlé de l’ancien curé qui avait détourné l’argent des dons et des bougies votives pendant 28 ans, et maintenant voici que le maire lui a succédé dans son poste de pilleur d’église. C’est unique en France ces façons de Raminagrobis. De quoi décourager les moins naïfs

    Répondre
  4. Françoise

    12 janvier 2018 à 0 h 18 min

    Hallucinant !!!!!

    Répondre
  5. Vicat

    16 janvier 2018 à 10 h 49 min

    Sauf erreur, je crois savoir qu’il s’agit d’une cathédrale, et non d’une simple église. Saint-Lizier était le siège du diocèse de Couserans, supprimé au moment du concordat.
    Ca ne change rien à l’affaire sur le fonds, certes, mais c’est une circonstance qui lui donne plus de poids.

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      16 janvier 2018 à 11 h 52 min

      @Vicat

      En effet, cette église fut cathédrale mais elle ne l’est plus encore qu’on la nomme encore comme cela sur place…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3519 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter