Attentat du Caire : les Frères Musulmans montrés du doigt


Le terroriste islamiste qui s’est fait exploser dimanche dans l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, n’était évidemment pas un “loup solitaire” ayant agi de son propre chef, ne serait-ce que parce qu’on ne trouve pas 12 kg d’explosif dans un bazar du Caire. Des informations, provenant de sources officielles égyptiennes, commencent à circuler et les Frères Musulmans sont montrés du doigt, mais des responsables de cette organisation terroriste nient toute implication mais un groupe islamiste récent comme le Hasm, responsable d’un attentat à Gizeh le 9 novembre, est suspecté être lié aux Frères Musulmans. Des cerveaux des Frères Musulmans sont réfugiés au Qatar, l’émirat si caressé par notre gouvernement !

[…] Un prélèvement ADN sur les parties du corps du kamikaze a permis de l’identifier. Mahmoud Chafiq Mohamed Mostafa, originaire de la ville de Fayyoum et dont le nom de guerre est Abou Dadjjana al-Kanani, avait été arrêté et remis en liberté en 2014 alors qu’il assurait la sécurité des convois des Frères musulmans. Depuis, il était recherché dans le cadre de deux autres dossiers en lien avec des groupes fondamentalistes musulmans. Le ministère de l’Intérieur a ainsi clairement accusé les dirigeants des Frères musulmans établis au Qatar d’être à l’origine de l’attentat, avec pour objectif « de créer un conflit religieux à grande échelle ». L’avocat de Mahmoud Chafiq Mohamed Mostafa a cependant expliqué que son ancien client n’était pas membre des Frères musulmans. Selon lui, le jeune homme avait été torturé lors de son arrestation. Traumatisé par sa détention, il aurait alors demandé à son avocat de ne pas faire appel, craignant d’être de nouveau victime d’abus en prison. Il se serait d’ailleurs radicalisé au cours de cette période. Les autorités continuent de rechercher d’autres suspects. Et parmi eux, un certain Mohab Mostafa el-Sayed Qassem, surnommé “Le Docteur”, qui dirigeait le groupe. Il s’était rendu en 2015 au Qatar pour rejoindre les dirigeants des Frères musulmans qui avaient fui l’Égypte. Ces derniers lui auraient offert un soutien logistique et financier pour mener ces attaques terroristes […]

Sourcse : France 24, 13 décembre ; Business Insider, 11 décembre

Un commentaire
  1. Gilberte

    14 décembre 2016 à 17 h 26 min

    les radios annoncent que Daesch a revendiqué l’attentat; si cette organisation perd du terrain, elle voudra peut-être attaquer ailleurs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3316 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter