Autriche : encore une exposition blasphématoire


L’“artiste” autrichienne Deborah Sengl, 49 ans, a visiblement un problème avec le christianisme en général et le catholicisme en particulier.

Elle expose au Museum St. Peter and der Sperr de Wiener Neustadt (Autriche) du 23 août au 29 septembre ses “œuvres” violemment anticatholiques, dont l’affiche montre tout le propos blasphématoire et se suffit à elle même…

Après la grenouille crucifiée de l’Allemand Martin Kippenberg (+ 1997), voici le coq crucifié de Deborah Sengl. À qui le tour ?

Source : Katholisches.info (merci I. H. pour le signalement)

18commentaires
  1. messager

    7 août 2013 à 16 h 19 min

    Comme dirait notre Seigneur
    “Père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font”

    Répondre
  2. gaudet

    7 août 2013 à 17 h 35 min

    L’Autriche est un pays catholique de tradition, et doté d’un gouvernement non hostile envers la chrétienté , contrairement à celui de la France, il ne serait pas trop difficile de traîner le coupable en justice et obtenir une condamnation !

    Répondre
  3. L'indigné

    7 août 2013 à 18 h 00 min

    Pffff ! Et en plus c’est d’un goût douteux.
    Si encore la hiérarchie catholique autrichienne réagissait ! Une excommunication, même si ce doit être une incroyante. Qu’importe.

    J’imagine toute la bobocratie pleine de fric s’extâââzzzier devant l’œûûûvre d’une telle finesse, d’une telle délicatesse….
    – Combien la vendez-vous ? Ce sera pââârfait, J’avais justement un espace au-dessus de la cuvette des WC à décorer !

    Répondre
    • Bernard

      8 août 2013 à 6 h 32 min

      NON pour la décoration des WC
      uniquement pour tapisser le fonds de la cuvette cela relève de ce niveau!!!

      Répondre
    • theofrede

      13 août 2013 à 21 h 38 min

      avant d’excommunier, il faut savoir si la personne est catholique, sinon l’excommunication n’a aucun sens

      Répondre
  4. C.B.

    7 août 2013 à 18 h 34 min

    Dommage qu’on n’ait pas eu l’info suffisamment tôt pour essayer d’avoir l’avis de notre président, puisqu’à La Roche sur Yon il venait célébrer de l’embauche chez KFC: il aurait bien été capable d’un humour dans le goût de sa sortie lors du conclave.

    Répondre
  5. Michèle

    7 août 2013 à 23 h 03 min

    Pourquoi regarder ça?! Cette accumulation de déjections se détruira d’elle-même..

    Répondre
  6. Extermination

    7 août 2013 à 23 h 31 min

    Trop facile, qu’elle aille faire ça avec un cochon pour les muslis, après on pourra rigoler, ce n’est qu’une pouffiasse qui utilise le christianisme pour se faire un nom, mais pour plus de renommé il n’y a que l’islam qui vaut le coup

    Répondre
  7. Hélène

    8 août 2013 à 5 h 20 min

    C’est vraiment très laid. En dehors de toute considération, on ne peut vraiment pas appeller ça de l’art.

    Répondre
  8. Organiste

    8 août 2013 à 9 h 23 min

    C’est peut-être…un auto-portrait?

    Répondre
  9. Franhenjac

    8 août 2013 à 10 h 09 min

    Quel genre de personnage peut s´extasier devant de telles nullités ?
    Ce servir des animaux est encore plus abject ! Cette pauvre fille n´a de respect pour rien et même pas pour elle..
    Si elle cherche à provoquer… en ce qui me concerne… c´est raté… .

    Répondre
  10. Danièle

    8 août 2013 à 10 h 30 min

    Cette personne est tout sauf une artiste et ceux qui vont voir cette exposition de grands malades.

    Répondre
    • gaudet

      8 août 2013 à 12 h 10 min

      Danielle

      Entièrement d’accord avec vous, les personnes venant s’extasier de cela relèvent de la psychiatrie, sans même parler de l’auteur pour lequel une hospitalisation d’urgence en service spécialisé, s’impose immédiatement !

      Répondre
  11. Franhenjac

    8 août 2013 à 11 h 00 min

    Il y a quelques années en Allemagne, le Centre Culturel Franco-Allemand de la Ville d´Essen, n´avait pas trouvé mieux de proposer à l´occasion du 14 Juillet, une pièce de thêatre voulant retracer la mort de Louis XVI. Les acteurs avaient pris un cochon pour représenter ce Dernier, mais, lorsque l´animal se mit à crier les spectateurs réagirent avec colère, contraignant les acteurs de remplacer l´animal, par….un pantin à l´image d´un gendarme….! Ce genre de spectacle n´est pas nouveau. Le directeur (directrice à l´époque) touchait mensuellement aux environs de 14.000 DM par mois (1DM=3FF).
    Je possède encore le compte rendu du quotidien WAZ…si celà intéresse quelqu´un je peux lui faire parvenir .
    J´avais d´ailleurs protesté à l´époque et informé un sénateur représentant les Francais de l´étranger ainsi que l´´ UFE.
    Nous avons simplement laissé aller trop loin…trop peu réagissait à ce genre de fait…et lorsque vous réagissiez…vous étiez évidemment la “bête noire”.
    C´est celà la culture francaise à l´étranger….

    Répondre
  12. Melmiesse

    8 août 2013 à 12 h 15 min

    qu’en pense Brigitte Bardot? c’est sadique ; cette “artiste” devait arracher les ailes des mouches , accrocher des casseroles à la queue de son chat dans son enfance, alors on voit quels sentiments peut lui inspirer la Croix

    Répondre
  13. Patsy

    8 août 2013 à 19 h 09 min

    Pauvre bête et, surtout, quel manque de respect envers Jésus et son sacrifice !
    Il faudrait perdre cette femme, non pas dans les bois (car elle pourrait se mettre à fumer d’autres herbes), mais dans le désert; après tout, son cerveau y est déjà.

    Répondre
  14. Tchetnik

    8 août 2013 à 20 h 32 min

    Vladimir Volkoff avait écrit dans l’un de ses romans un dialogue intéressant entre un ancier moustache français et une ancien guébiste:

    “avez-vous chez vous aussi des gens qui en prennent d’autres pour des imbéciles et des gogos qui se croient obligés de les admirer?”

    “l’Art doit aider à vivre, ce qui est laid ne peut aider à vivre.”

    Répondre
  15. Maurice

    9 août 2013 à 7 h 39 min

    Ben… je ne partage pas votre avis de mettre cette – œuvre – dans la cuvette des WC, il y a deux chose qui me heurte :
    la croix et le coq.
    La croix pour ce qu’elle représente pour nous chrétiens et le coq aussi car c’est le symbole de la France (parait-il).
    Enfin, chacun sa façon de voir, une excommunication comme le suggère l’indigné serait une prise de position de la part du clergé autrichien qui serait la bienvenue.

    Appeler ça de l’art, il faut avoir un gros grain de folie ! Autrefois les portes de l’asile psy se seraient ouverte toutes grandes pour l’internement de — l’artiste — !
    Actuellement, il n’y a plus de loi qui réprime les caricature du chef de l’état, qu’attendons pour faire des œuvres le mettant en scène de manière similaire ?!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5149 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter