Bangladesh : controverse sur le prêtre disparu…


Le premier point, c’est que le prêtre a été retrouvé. Le second, c’est la naissance d’une controverse sur sa disparition : enlèvement réel ou simulé ?

Le mystère plane sur le cas du prêtre enlevé puis relâché au Bangladesh. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, le Père William Walter Rozario est accusé par la police d’avoir simulé son enlèvement et de s’être éloigné seul de son diocèse. La version paradoxale fournie par les forces de l’ordre, qui retiennent encore en garde à vue le prêtre, a été présentée dans le cadre d’une conférence de presse tenue ce jour à Natore, où le prêtre était présent mais sans avoir la possibilité de prendre la parole pour donner sa version des faits. Le tout sera clarifié lundi, lorsque le Père Rozario rendra son témoignage au tribunal devant un juge du district.

Le Père Subroto Purification, curé de la paroisse de Bonpara, dans le diocèse de Rajshahi, dont le Père Rozario était vicaire, se montre visiblement surpris et heurté par la « conférence burlesque tenue par la police. Nous sommes littéralement stupéfaits. Ce qu’affirme la police ne tient pas debout. Pourquoi le Père Rozario aurait-il dû faire cela ? Nous organisions le pèlerinage des fidèles à Dacca et lui aussi était impatient de rencontrer le Pape. La mise en scène est une hypothèse privée de fondements. Nous se savons pas sur quoi elle se base et nous espérons que tout puisse être clarifier au tribunal ».

Une autre source locale de Fides note que « malheureusement, au Bangladesh, on veut de cette manière couvrir les responsabilités de l’État, qui ne parvient pas à garantir la sécurité des citoyens », relevant que « des épisodes de ce genre peuvent également être le symptôme de la corruption diffuse au sein des organes de l’État » […]

Source : Agence Fides, 2 décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3520 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter