Cartes des événements

Béziers : la Crèche de Noël municipale doit déménager…

Commentaires (8)
  1. Gilberte dit :

    c’est plus facile de s’opposer à une crèche que de faire régner la loi dans les quartiers de non-droit, là pas de caméras de surveillance qui seraient tout de suite détruites. Etat minable, la crèche sera tout de même visible

    1. Romain dit :

      @Gilberte

      C’est effectivement la conduite des lâches : des matamores armés s’attaquent au petit peuple sans armes.

      Ce n’est effectivement pas demain que la loi républicaine, avec ses fameuses valeurs inconnues, règnera dans les cités musulmanes de France !
      Le mot d’ordre c’est En marche vers la dhimmitude.

  2. Marie Claude dit :

    Réaction pleine de bon sens de Robert Ménard dans un excellent commentaire où “ils”…l’état en prend pour son grade!
    Sait-il,l’ETAT,que nous sommes et serons des millions à connaître ce commentaire dans toute notre presse alternative,écrite et parlée??
    Affaire à suivre…

  3. Gérard P. dit :

    La République en marche avec 52% de satisfaction pour le Président.La République en marche s’arrêtera où? Crèche, croix, églises, tout ce qui est catholique gêne depuis longtemps. La France championne du monde en Révolution et alcoolisme, tout cela met en péril la personne humaine.Le changement de société visible dans la rue.Catastrophe sur catastrophe, et l’on s’en fou.Les Français sont_ils des idiots ???
    Joyeux Noël malgré tout.

    1. Etienne dit :

      52 %…
      Combien cela coûte de s’offrir un sondage complaisant ?

      Pour le reste n’étant pas Français, comprenez mon abstention.

  4. de Pontcharra Christian dit :

    C’est plus facile que d’offrir un repas de Noël aux SDF ! Affligeant !

    1. @de Pontcharra Christian

      Le Centre Communal d’Action Sociale de Béziers est très actif, renseignez-vous. Opposer Crèche de Noël et repas de Noël pour le SDF, me fait penser à un passage de l’Évangile : « Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts. On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus. Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? » » (Jean, 12, 1-5).

  5. Romain dit :

    le préfet et le juge ont décidé d’éclairer le peuple de leur lanterne.

    Qu’ils se méfient car le bon peuple pourrait un jour faire une nouvelle révolution et mener le juge et le préfet… à la “lanterne”

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services