La Une

Chapelle Saint-François de Rennes : prison ferme pour le profanateur

Commentaires (9)
  1. gaudet dit :

    Je ne puis qu’adhérer à la justesse de ce travail des magistrats, et j’espère profondément que cette décision indispensable, convaincra l’intéresser de ne plus s’attaquer à un lieu de culte chrétien.

    Hélas les passions christianophobes tant des gauchistes satanistes, que des islamistes, sont tellement puissantes, que je doute que d’aussi condamnations assez légères, si tant est qu’elles seraient réellement prononcées à leur encontre , puissent produire un effet dissuasif assez conséquent .

    Car de fait non églises , ont moins à craindre de minables petits cambrioleurs, que de l’action criminelle de véritables idéologues christianophobes, dont les comportements sont malheureusement traités , avec un laxisme et une désinvolture tellement effarante ! que l’on ne peut s’empêcher d’y voir , une volonté directrice du ministère lui même ! dont la connivence avec ces groupes libertaires de gauche, est devenu aveuglante

  2. Jean-François dit :

    Ce jugement me paraît scandaleusement disproportionné. Mille quatre cent soixante journées enfermé dans une cellule, quand on sait les conditions dégradantes de la détention, laquelle n’arrange rien et, loin d’inciter les condamnés à la résipiscence, les enferme dans le désespoir, l’inaction, l’inutilité sociale. Que je sache, cet homme, dont je n’approuve certes pas le comportement, n’a blessé, ni violé, ni tué personne. Il eût été beaucoup plus pédagogique de le contraindre à une forte amende ou, en cas d’insolvabilité, à des travaux d’utilité publique ou privée, comme par exemple la participation, selon ses possibilités, à l’entretien et à la restauration du patrimoine, par exemple religieux. Les actes commis en haine de la religion chrétienne soulèvent légitimement la réprobation, mais un verdict aussi sévère, lequel semble avoir été rendu dans la précipitation (“comparution immédiate”) et pour faire un exemple (peut-être aussi pour simuler l’équité et faire taire les catholiques) ressemble plus, selon moi, à une habile manoeuvre politique qu’à une sereine décision de “justice”…

    1. Geneviève dit :

      Je suis d’accord avec vous Jean-François, s’il est certain que nous devons fortement condamner tous les actes contre nos églises il faut rester vigilent et ne pas pousser les fautifs à des actions encore plus extrêmes lors de leur sortie de prison.
      Peut-être cette personne aurait été “récupérable” moralement parlant et la prison ne va certainement pas le rapprocher des chrétiens.
      Il aurait préférable de le responsabiliser, mais cela était-il possible ?

  3. Paulette dit :

    Enfin! Une réaction intelligente!

  4. Jean-Marie dit :

    La réaction n’est pas intelligente, elle est dans le droit fil de la loi et de nos libertés individuelles normalement garanties par la Constitution de ce pays !

  5. karr dit :

    Enfin une saine réaction et l’application de la justice,mais je suis en accord avec un commentaires ci-dessus,cet homme ne doit pas être laissé à lui-même,un aumônier ou un visiteur de prison doit l’aider à découvrir Dieu et nous tous avons un devoir de prière pour sa conversion.

  6. Maurice dit :

    Lui faire découvrir Dieu ?
    OUI ! Mais de manière virile !
    La prison n’est pas nécessaire, le faire reconstruire ce qu’il a détruit serait beaucoup mieux, mieux pour nous et pour lui qui pourrait de ce fait être au contact de la foi ; nous pouvons espérer que l’Esprit saint l’éclaire par là même.

  7. Gilberte dit :

    En liberté, cet homme aurait continué ses méfaits, sa condamnation va l’arrêter et il aura le temps de réfléchir et de changer

  8. Schoc dit :

    @ Gilberte

    Je suis complètement d’accord avec vous,vous savez dans les Prisons,règnent d’autres lois
    internes qui sont plus respectées que les règles générales données par le directeur de la
    prison;il est francais d’origine Brésiliènne! Aiiyayayayaa..!!le pauvre mecque! j’ai déja très
    pitié de lui! les Zézés et les loulous francais qui ont à dire dans sa prison, lui apprendront à vivre!s’il était paien ou atheiste,c’est fini pour lui!il va se convertir au catholicisme en prison!
    sans regimber!ca va être très dur pour lui;qu’il sera à la bibliothèque de sa prison tous les
    jours pour lire, apprendre le Saint Catéchisme Catholique francais*Car sa seule survit en
    prison,serait d’obeir aux Zézés,et aux loulous,qui en toute vérité,ne sont pas un peu croyants!mais qui ont du plaisir de ménacer,brimer, un individu comme ce profannateur!
    alors qu’ils n’ont aucun droit de le faire*et c’est ca que je ne peux pas du tout accepter!
    parceque;même profannateur il a le droit de purger sa peine de prison,comme tous les
    autres prisonniers sans être lynché!or il va se plaindre chez qui en prison?les directeurs
    des prisons n’ont en général rien à dire*Dieu est infiniment bon!mais très juste*

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services