Chili : vandalisme et violences dans la cathédrale de Temuco


Le jeudi 7 septembre dernier, une manifestation de peu d’ampleur s’est déroulée dans les rues de Temuco (Araucanie) en soutien à quatre membres de la communauté Mapuche en grève de la faim depuis 90 jours. Des manifestants ont pénétré dans la cathédrale Saint-Joseph et l’ont saccagée. De plus, ils s’en sont pris au sacristain – et non pas à un prêtre, comme indiqué par certains médias – et l’ont passé à tabac (voir vidéo ci-dessous). Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les manifestants et protéger la cathédrale : elles ont procédé à l’arrestation de 16 manifestants. Le sacristain a été transporté à l’hôpital. L’évêque de Temuco a protesté par communiqué contre ces actes de violence et il a fait célébrer le vendredi 8 au matin une messe de réparation et aux intentions de l’infortuné sacristain. Les violences des Indiens Mapuches contre les lieux de culte chrétiens (catholiques et protestants) sont très fréquentes (voir notamment ici et ).

Sources : Aleteia, 8 septembre ; Conférence épiscopale du Chili, 7 septembre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3368 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter