Colombie : 300 sorciers contre le christianisme


Une très curieuse et non moins préoccupante information transmise par Le Fil rouge de Portes Ouvertes

Année après année la persécution à l’encontre des chrétiens augmente dans les territoires indigènes de Colombie. Récemment des partenaires de Portes Ouvertes ont été informés d’un rassemblement de près de 300 sorciers réunis dans l’objectif de mettre un terme à la présence de la foi chrétienne sur le territoire […] Plusieurs ethnies indigènes peuplent la Colombie comme les Arhuacos, les Kogis, les Wiwas, les Kankuamos situés dans le massif montagneux de La Sierra Nevada de Santa Marta. Ces derniers ont des langues, des coutumes différentes mais partagent une profonde aversion à l’encontre du christianisme. L’un des responsables indigènes d’une ethnie du Nord de la Colombie explique : « Beaucoup de garçons n’assistent plus à nos cérémonies, ils n’écoutent plus les Mamos (sorciers traditionnels), ils ne veulent plus pratiquer nos rites chamaniques, ils ne veulent plus parler nos langues traditionnelles ou remplir les obligations pratiques de la communauté ». Les enfants indigènes sont souvent forcés de pratiquer les rites traditionnels chamaniques. Lorsqu’ils refusent, ils peuvent se mettre en danger. Leurs parents peuvent être torturés et perdre leur terre. Jonathan (15 ans) et Samuel (14 ans) font partie de la tribu des Arhuacos, ils expliquent : « D’où je viens, personne ne peut vivre sa foi chrétienne, il n’est pas permis de lire la Bible, cela est interdit ». Le père de Jonathan et Samuel a refusé de devenir chrétien devant l’intimidation des autorités. S’il l’avait fait, il aurait pu être arrêté, banni et sa famille aurait été livrée à elle-même. Ces derniers mois, cela est arrivé à plusieurs parents […] La persécution des chrétiens par les autorités indigènes n’est pas nouvelle. Déjà en 1998, un article a été publié dans le quotidien El Tiempo. Il rapportait la fermeture d’églises dans les territoires indigènes du Nord de la Colombie.

Source : Portes Ouvertes, 9 août

Un commentaire
  1. Carolus Magnus

    12 août 2017 à 8 h 17 min

    Au prétexte d’un “respect” de culture indigène, comble du relativisme à la mode et fruit du CV2,voilà le résultat : la dechristianisation galopante et la perte définitive du salut des âmes.
    Quand ces sorciers et suiveurs ne seront plus de ce monde ils iront tous embrasser pour l’éternité Satan, leur maître, appréciant les feux de l’enferà la paix du Seigneur.
    No way back! Game over.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3368 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter