Corée du Nord : un pasteur canadien libéré pour “raisons humanitaires”…


Le pasteur canadien d’origine coréenne Hyeon-Soo Lim, condamné aux travaux forcés à régime sévère en décembre 2015 (voir ici et ) pour des motifs hallucinants, a été libéré « pour raisons humanitaires » hier 9 août selon une dépêche de l’agence officielle d’informations de la Corée du Nord, après deux années et demie d’incarcération. Les « raisons humanitaires » invoquées par le régime ne doivent pas nous abuser : il n’y a rien d’humanitaire dans ce régime ubuesque. D’abord parce que cette libération survient dans le sillage de la visite officielle d’une délégation canadienne conduite par le Premier ministre Trudeau, qui a avait à son programme d’obtenir la libération du pasteur : Trudeau n’étant guère en bons termes avec Donald Trump, les Coréens du Nord ont peut être voulu utiliser cette grosse ficelle… Plus probablement, l’état de santé déplorable du pasteur a été la cause de cette décision : le régime de Pyongyang préfère expulser les condamnés de conscience étrangers gravement malades afin qu’ils meurent dans leur pays natal plutôt qu’en Corée du Nord, comme ce fut récemment le cas de l’étudiant étatsunien Otto Warmbier décédé le 18 juin dernier

Source : International Christian Concern, 9 août

Un commentaire
  1. Charlotte Parc

    19 septembre 2017 à 20 h 03 min

    Le témoignage qu’on peut lire ici
    https://www.portesouvertes.fr/informer/lettres-de-nouvelles/coree-du-nord/2017/coree-du-nord-libere-d-un-camp-un-pasteur-temoigne?utm_source=OxiMailing&utm_medium=e-mail&utm_campaign=170918cdn
    n’accrédite pas le fait que le pasteur ait été en très mauvaise santé à sa libération, même s’il a maigri d’environ 23 kg en 2 ans et demi.

    Une des causes possibles voire probable de son arrestation est que ce pasteur canadien d’origine sud-coréenne qui avait déjà fait plus d’une centaine de séjours en Corée du Nord au moment de son arrestation, ayant monté nombres d’œuvres humanitaires ou d’entreprises visant à procurer des biens de première nécessité (alimentaires en particulier) c’est que “certains projets auxquels il participait, notamment une usine de pâtes alimentaires, étaient liés à des associés de Jang Song-Thaek, un oncle de Kim Jong-Un arrêté et exécuté pour trahison en décembre 2013.” Dixit La Croix.
    http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/Le-pasteur-Hyeon-Soo-Lim-raconte-calvaire-Coree-Nord-2017-08-14-1200869673

    Pourquoi a-t-il brutalement été libéré ? L’hypothèse qu’avance @M. Hamiche est sans doute la bonne “Trudeau n’étant guère en bons termes avec Donald Trump, les Coréens du Nord ont peut être voulu utiliser cette grosse ficelle…”

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3368 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter