Corse-du-Sud : chapelle taguée à Calcatoggio


Il s’agit de la chapelle San Bastianu (Saint-Sébastien) dont un mur extérieur a été tagué dans la nuit du 1er au 2 mars.

C’est la consternation qui prédomine à Calcatoggio depuis la découverte d’un tag au ton menaçant, réalisé la semaine dernière, dans la nuit de jeudi à vendredi, sur l’une des façades de la chapelle San Bastianu. D’abord parce que c’est un élément du patrimoine religieux de la commune qui a été visé. Ensuite parce que le bâtiment venait de bénéficier d’une rénovation complète, intérieure comme extérieure.

« S’en prendre à une église est un acte totalement abjecte, fulmine Charles Chiappini, le maire de Calcatoggio, qui ne s’étend pas sur le sens du message lui-même. Nous mettons tout en oeuvre pour restaurer et valoriser notre patrimoine, qu’il soit religieux ou non. C’est forcément insupportable de le voir dégradé ainsi… »  Une plainte a été déposée à la gendarmerie par la municipalité.

Quant au tag, il sera évidemment effacé dans les plus brefs délais. Un rendez-vous doit être fixé avec l’entreprise qui avait restauré la façade de l’édifice pour remettre cette dernière en état. Les bâtiments de la commune étant assurés, le maire a bon espoir que les coûts de ces nouveaux travaux soient couverts. En attendant, « les exactions » commises à la chapelle San Bastianu ont ému au-delà des frontières de la commune.

Mardi dernier, l’association départementale des maires et sa présidente ont ainsi tenu à condamné avec la « plus vive fermeté » cet acte et à assurer le maire, son conseil municipal et sa population de « tout son soutien et sa solidarité ».

Source : Corse Matin, 8 mars

4commentaires
  1. Françoise

    9 mars 2018 à 22 h 40 min

    Dommage que cette église soit si laide, mais ce n’est pas une raison pour la taguer.

    Répondre
  2. Marie Claude

    9 mars 2018 à 23 h 11 min

    Une constatation:
    6 églises et chapelles cambriolées et(ou) profanées en Morbihan et Loire Atlantique… 2 lignes dans Ouest-France.
    1 chapelle profanée en Corse de Sud…presque 20 lignes dans Corse-Matin.
    Une remarque:
    La christianophobie n’a pas le même impact en Corse et sur le continent…habitude? lassitude?

    Répondre
  3. Marchaterre

    10 mars 2018 à 21 h 05 min

    A marie Claude,

    Vous écrivez:la christianophobie n’a pas le méme impact en Corse et sur le continent…habitude?lassitude?

    Je vous réponds NON:DHIMMITUDE!!!

    Répondre
  4. A. Dussart

    14 mars 2018 à 0 h 28 min

    Jalousie mal placé… il n’a pas supporté la rénovation de l’église.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3273 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter