Crèche de Villefranche : la SNCF en rétropédalage ?


la-gare-de-villefranche-de-rouergue_867715_500x333p

L’affaire de la Crèche installée par les cheminots de la gare de Villefranche-de-Rouergue connaît, en quelque sorte, un “rebondissement” pas si surprenant que cela. La publication de cette affaire hier dans L’Observatoire de la Christianophobie, n’y est pas pour rien. L’article a été lu plus de 1 500 fois sur notre blogue, et l’information vue par plus de 36 000 personnes sur notre page facebook ! Il n’y a donc pas lieu d’être « surpris pas le retentissement de l’affaire » : une fois de plus, les réseaux sociaux ont fait leur bon travail ! Nos amis du Salon Beige ont repris cette information hier, en nous offrant de surcroît une photo de la Crèche des agents de la gare et un addendum signalant de “rétropédalage” de la direction régionale de la SNCF de Toulouse qui nie, désormais, avoir ordonné le retrait de cette Crèche ! T’as qu’à croire… Voici ce qu’on pouvait lire hier à 16 h 36 sur le site de Centre Presse (Aveyron). L’affaire est loin d’être classée. Nous ne lâchons rien…

Crèche ou pas crèche ? Les cheminots de Villefranche-de-Rouergue, invités au nom de la laïcité à retirer la crèche de la Nativité installée dans le hall de la gare, jouent aujourd’hui l’apaisement. Fâchés dans un premier temps au point d’alerter la presse, les agents SNCF ont finalement décidé de prendre le temps de la réflexion, surpris par le retentissement de l’affaire, bien au-delà des frontières de la petite gare aveyronnaise. Réfutant avoir jamais demandé aux agents de retirer la crèche mais soucieuse de dédramatiser, la direction régionale a fait savoir que la crèche était toujours là, et a insisté sur la dimension « locale » de l’initiative des agents habitués à décorer ainsi leur bureau depuis dix ans. « La crèche est un signe religieux, mais autour de Noël, c’est aussi une tradition importante pour les agents, on trouve des crèches dans beaucoup d’espaces publics. Mais à la SNCF, comme dans toutes les sociétés, les questions de laïcité se posent, c’est pourquoi nous aborderont le sujet à l’occasion d’un comité d’éthique qui avait déjà émis en décembre un avis réaffirmant les principes de laïcité et de neutralité de l’entreprise », a précisé le directeur de la communication, Philippe Blanquart. Un principe qui dans le cas d’espèce, « se heurte à une tradition importante et à l’habitude des agent », convient la direction qui appelle désormais « au dialogue et à l’échange ».

Source : Centre Presse (Aveyron)

14commentaires
  1. Pingback: Scandale ! Des cheminots aveyronnais troublent la paix et l’ordre public républicains et roulent vers une bascule populiste ! Vite une condamnation Monsieur l’Evêque de Rodez ! … « Le fou du Roi Louis XVII |

  2. messa

    21 décembre 2013 à 0 h 08 min

    Je ne comprend pas la reaction par rapport a cette creche, on est dans un pay catholique. Les pays musulmans celebrent aussi leurs croyances. Il est que les chrétiens reprennent leurs droits.

    Répondre
  3. zézé

    21 décembre 2013 à 7 h 55 min

    Quand est-ce que c’est le port de la burqa ? quand certaines grandes surfaces nous imposent le halal et autres mannequins déguisés en mouquère – quand on trouve des milliers de bouddha un peu partout mais qu’au nom de cette loi inique on doit tout accepter… alors que ceux qui ne sont pas contents et ils sont des milliers, d’être dans un pays chrétien, qu’ils retournent dans ces supers pays où règne la charia ils y seront à leur aise ; d’autant que là bas non plus il n’y a pas d’église. DONC DEHORS DE NOTRE PAYS ON NE VOUS RETIENT PAS!

    Répondre
  4. Hélène

    21 décembre 2013 à 8 h 34 min

    Il serait temps, en France, pays catholique depuis toujours, Fille aînée de l’Eglise, d’avoir le courage de dire qui nous sommes, d’affirmer que nous avons des traditions et des croyances, que nous entendons les faire respecter, que nous respectons celles des autres, ce qui ne veut pas dire que nous allons les adopter et que tous ceux qui ne partagent pas ce qui précède peuvent se mettre en quête d’un eldorado plus conforme à leurs souhaits.

    Répondre
    • lepatriote111

      22 décembre 2013 à 11 h 46 min

      Ma pauvre Hélène votre réflexion est juste , mais à mon avis vous révez , lorsque tous les catholiques et le reste des Français bougeront comme on dit il y aura encore de l’eau qui aura coulé sous les ponts , et pour le reste n’en parlont même pas . Tout changera quand les Français n’auront plus les moyens de remplir leurs frigos , plus de vacances , plus de rtt ,plus de loisirs , ne plus pouvoir faire le plein de sa voiture , là et seulement là il bougera , enlevez lui tout ça demain , et le jour d’après il sera dans la rue a tout renversé

      Répondre
  5. JEAN PN

    21 décembre 2013 à 9 h 10 min

    Ce ne sont pas les musulmans qui doivent commander en France. Dans leur pays d’origine ils font ce qu’ils veulent, s’ils ne sont pas contents ici, qu’ils dégagent.
    Et puis honte à ceux qui se plient à leurs exigences, honte à ceux qui se renient ! Honte à ceux qui font peser de lourdes conséquences sur leurs enfants …..

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      21 décembre 2013 à 9 h 32 min

      @Jean PN

      Rien n’indique que le plaignant contre la présence de la Crèche était un musulman. Tout semble indiquer, au contraire, qu’il s’agit d’un laïcard…

      Répondre
  6. Michel

    21 décembre 2013 à 9 h 45 min

    Indépendamment de l’aspect laîcard, l ‘article est intéressant : langue de bois et fautes de grammaire, ex : “nous aborderont … l’habitude des agent …”
    Pauvre médias qui prétendent régenter et ne savent même pas s’exprimer > du balai !

    Répondre
  7. frere jean

    21 décembre 2013 à 10 h 29 min

    que veut dire la laïcité rien elle a rien engendre que le de horde le monde n a plus de repère on adorent des idoles d hommes ou de femmes pour ce sentir rattacher a quelque chose tous cela est bue et bue néant et rien voila notre laïcité mes la Parole de DIEU est vraie vie elle est un sentir sur pour la vie de l être humain

    Répondre
  8. Kanjo

    21 décembre 2013 à 15 h 00 min

    le problème de la France, c’est qu’on y confond allègrement laïcité et athéisme. La laïcité, qui prétend être l’égal respect de toutes les religions, devrait donc respecter aussi la religion catholique. ce qu’elle ne fait pas ! Donc ce n’est pas de la laïcité.

    Répondre
  9. Aliénor

    21 décembre 2013 à 21 h 21 min

    une fois de plus, réagir et combattre est positif !

    Répondre
  10. Stefano

    21 décembre 2013 à 23 h 35 min

    Cette crèche est choquante, car Jésus est déjà dans la crêche, alors que normalement il faudrait encore attendre 3 jours ! Petit rappel de ce que disait De Gaulle : La République est laïque, la France est chrétienne

    Répondre
  11. RAF

    22 décembre 2013 à 9 h 04 min

    La scène de la nativité représentée par la crèche n’est pas religieuse, elle est historique.
    Elle n’est pas religieuse parce que la Chrétienté n’existait pas à ce moment représenté,
    Elle n’ est pas un signe ostentatoire pour provoquer.
    Elle est historique car les principaux personnages représentés ont vécu, Elle n’est qu’ une représentation du jour de la naissance d’un enfant qui marqua notre millénaire par son influence.
    Ceux qui en demandent l’interdiction, n’ont jamais demandé l’interdiction de la représentation d’un Statline au moment de sa gloire bien au contraire.

    Répondre
  12. Françoise

    22 décembre 2013 à 20 h 14 min

    Une petite victoire dans un océan de dictature “laïque”. Merci, braves cheminots de la SNCF, et heureux Noël à vous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3326 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter