Des écoles catholiques menacées de fermeture en Indonésie : elles n’enseignent pas l’islam !


Le plus grand pays musulman du monde n’est pas un pays arabe, puisqu’il s’agit de l’Indonésie. Peuplée de 206 millions d’habitants, les musulmans y constitueraient 86,1 % de la population selon le recensement de l’année 2000, alors que les chrétiens ne représenteraient que 8,7 % des Indonésiens. L’instruction religieuse est obligatoire dans le système scolaire indonésien : elle est chrétienne dans les écoles chrétiennes. Le département de l’éducation du district de Tegal (province de Java central) s’est cru autorisé, voici quelques mois, d’obliger le réseau des écoles catholiques St. Pius géré par la Asti Dharma Foundation que préside une religieuse, sœur Madeleine, de fournir un enseignement islamique dans ses établissements. Elle a été convoquée le 19 septembre devant le conseil du district pour répondre de l’absence d’enseignement islamique pour les élèves musulmans scolarisés dans ces établissements catholiques. Or le réseau St. Pius qui compte environ 1 400 élèves, n’en reçoit que… 32 qui soient musulmans ! Le conseil de district menace ces écoles de fermeture administrative si elles ne se plient pas à son exigence.

D.H.

Source : Asia News

2commentaires
  1. Pingback: Des écoles catholiques menacées de fermeture en Indonésie : elles n’enseignent pas l’islam ! | Observatoire de la christianophobie | Radio Prédication - WebRadio Chrétienne Evangélique | Scoop.it |

  2. Véronique

    21 septembre 2012 à 18 h 43 min

    Une seule solution: inviter les 32 “égarés” à quitter l’enseignement chrétien (où ils jouent quel rôle, celui de “mouchards”?)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3232 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter