Des extrémistes hindous persécutent des chrétiens


Le pasteur indien Bro Jagdish, membre d’une église protestante indépendante, dirigeait la prière de six femmes et de plusieurs enfants lundi dernier, dans une masure d’un bidonville de Govindpuri, une localité située au sud de Dehli, lorsque le service fut interrompu par l’irruption d’extrémistes hindous qui traînèrent le pasteur à l’extérieur où une trentaine d’hommes armés se réclamant du Bajrang Dal, étaient assemblés. Les chrétiennes s’interposèrent entre le pasteur et ses attaquants, et lui évitèrent d’être frappé. Les extrémistes appelèrent la police et l’obligèrent à procéder à l’interpellation du pasteur aux motifs de « prosélytisme », de « profanation » de leurs idoles, de « diffamation et de blasphème contre leurs dieux et déesses ». Le pasteur fut relâché quelques heures plus tard après s’être engagé par écrit à ne plus visiter cette masure ou d’y présider des réunions de prière. Mais les membres du Bajrang Dal ne se contentèrent de cette première violence puisque, le lendemain, ils interrompirent une autre réunion de prière rassemblée autour de l’épouse du pasteur, menaçant les présents de terribles représailles, des menaces à prendre en compte quand elles viennent de ces fous furieux.

UCANindia signale aussi, qu’un autre pasteur a été arrêté à Multai, dans le Madhya Pradesh, dimanche dernier après que des hindouistes aient, de nouveau, interrompu le service religieux qu’il présidait.

Daniel Hamiche

Source : UCANindia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3333 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter