Non classé

Des partisans allemands de “Pussy Riot” commettent un sacrilège dans la cathédrale de Cologne

20 août à 12:00
Commentaires (11)
  1. Avatar Denis Merlin dit :

    L’attitude de l’abbé Koch témoigne d’une profonde incompréhension de la portée des droits universels de l’homme. Il n’y a pas de liberté contre la liberté.

    Il semble ainsi avoir avalisé la violation très grave des droits des fidèles réunis pour la messe et s’est rendu complice de la violation de cette liberté.

  2. Avatar c dit :

    Ce vicaire semble effectivement si ce sont ses paroles avoir commis bien des fautes et dans les moindres celle de mélanger ce qui revient à Dieu et ce qui revient à César.
    Normalement après une profanation il faut en outre une cérémonie particulière.
    Par ailleurs le type en rouge, c’est un prêtre de la nouvelle religion des “Poussy Riot”, et l’homme au fond en plan, le vicaire Koch? Quant à la personne en jean et jupette à gauche du drap déployé, elle fait bien masculine, si elle est rentrée ainsi c’est qu’il y a double intention de choquer.
    Quelle époque où la “religion du relativisme” a pris la place de l’essentiel. Une telle civilisation ne peut effectivement que disparaître et les principaux intéressés ne s’en rendent même pas compte? C’est plutôt une forme moderne du nihilisme qui a traversé bien des époques depuis l’antiquité.

  3. Avatar Véronique dit :

    Tiens, l’esprit de Munich à Cologne…
    l’Histoire a des renversements de situation assez troublants -ou plutôt elle accommode de façon nouvelle un florilège de ses noirceurs : après le pangermanisme, le pansatanisme, plus vaste encore, comme si l’enfer s’ouvrait de plus en plus largement (mondialisme, islam, athéisme, ultranationalismes-indou etc- )
    Le grand jeu, quoi… même s’il est douteux qu’il s’agisse du bouquet final !

  4. Avatar FREULON dit :

    Pourquoi ne pas envoyer des lettres à ces jeunes femmes russes du groupe Pussy Riots, les invitant à retrouver la foi et à se convertir ?
    Pourquoi ne pas demander au président Poutine de les envoyer pendant deux ans subir leur peine d’emprisonnement dans un monastère afin qu’elles puissent récupérer le peu de foi chrétienne qu’elles ont abandonnées et réclamer le pardon de Dieu ?
    La conversion c’est aussi le pardon des âmes, ne l’oublions pas et notre Seigneur Jésus qui a tant souffert pour nous pourrait faire un geste afin que ces jeunes femmes comprennent le sens du message chrétien…

  5. Avatar Michèle dit :

    Intéressant de voir quelle sera la sanction..

  6. Avatar gaudet dit :

    Nous ne pouvons pas rester passifs devant de tels comportements scandaleux dans des lieux chrétiens saints que ce soit en France, en Allemagne , ou en Russie.

    En conséquence de telles conduites doivent être interdites par la contrainte si cela est nécessaire.

    En revanche le fait de condamner les coupables à 2 ans de camp de concentration ou le travail et les conditions de vie sont trés pénibles, me semble excessif, mais il ne s’agit que d’une opinion personnelle et on peut ne pas être d’accord avec moi!

  7. Avatar Philippe dit :

    Ben moi j’attend de voir s’ils auront le courage de faire ça dans une mosquée. Infamie va de paire avec lâcheté pour engendrer la bêtise.

  8. Avatar C.B. dit :

    Peu de source sur cet événement. On lit ailleurs
    “le cardinal Koch, sans manifester d’émotion particulière, a appelé à la fin de la messe à prier pour la Russie et pour les « préoccupations de ces personnes »”
    ce qui est assez différent.
    Une réflexion et des éléments d’information inhabituels ici
    http://lanacelle.hautetfort.com/archive/2012/08/17/l-affaire-pussy-cat-ce-que-l-on-en-dit-en-occident-on-condam.html

  9. Avatar Thierry dit :

    C.B,que vient faire le Cardinal Koch là-dedans?

  10. Avatar Melmiesse dit :

    Le sermon avait sans doute endormi les fidèles; voilà pourquoi la colère ne les a pas fait se précipiter vers ces imbéciles pour les chasser

  11. Avatar ponthus89 dit :

    gaudet a deux avis, ce qu’il dit ici-même ce n’est pas tout à fait ce qu’il écrit dans riposte catholique..
    Prier pour les abrutis qui on commis ce sacrilège dans une église n’est pas la sanction méritée, moi je les aurais fait pendre..
    De Dieu on ne se moque pas…
    En étant compréhensif on commet la même faute et c’est un soutien consenti..
    Pas de compréhension, rien que des punitions… sévères…
    Depuis le temps que nous courbons l’échine… et ce n’est pas fini… on en devient tordus et l’on en meurt.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services