Égypte : à propos du jeune soldat copte tué dans son unité


J’ai évoqué le 28 juillet dernier l’affaire abominable de ce jeune soldat copte, Joseph Reda Helmy, assassiné le jour même de son intégration dans une caserne des forces spéciales de la police d’Al-Salaam, parce que chrétien… Je n’avais pas fait la relation avec un autre assassinat de soldat copte, Bishoy Kamel, qui remonte, elle, à novembre 2015, mais dont je n’avais pas pu traiter alors faute de temps… Coptic Solidarity nous rappelle, fort à propos, que c’est dans cette même unité que Bishoy Kamel et Joseph Reda Helmy ont trouvé la mort parce qu’ils étaient chrétiens ! Depuis août 2016, neuf jeunes militaires coptes ont été tués dans leurs unités…

Source : Coptic Solidarity, 11 août

2commentaires
  1. Françoise

    15 août 2017 à 13 h 20 min

    C’est abominable ! L’armée a pour rôle de défendre tous les citoyens, musulmans majoritaire et chrétiens minoritaires, y compris et surtout dans ses rangs. Y aura t il seulement des suites judiciaires ? Malgré l’arrivée au pouvoir du Général Al Sissi, l’Egypte glisse sur une très très mauvaise pente.

    Répondre
  2. Juliette

    15 août 2017 à 15 h 23 min

    9 abominables assassinats perpétrés par la police elle même ! Comment ce pays peut-il fonctionner avec des pourris pareils qui ne sont même pas inquiétés !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5143 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter