Égypte : ce sont trois attaquants du bus de pèlerins coptes, qui ont été abattus


Ce n’est pas un, comme indiqué précédemment, mais trois islamistes qui auraient été abattus par la police lors de l’échange de coups de feu dans le gouvernorat de Qena, mardi dernier. Il semble également qu’un policier ait été tué dans la fusillade. Ce serait un suspect de cet attentat contre les Coptes, fait prisonnier par la police, qui aurait conduit cette dernière au repère de la bande. Après la fusillade, la police aurait trouvé des armes « et des bijoux qui ont été probablement volés à certaines des victimes chrétiennes » de l’attentat du 26 mai.

Source : Arab News, 11 août

Un commentaire
  1. Théo

    14 août 2017 à 15 h 41 min

    Les militaires musulmans de la caserne des forces spéclales de la police d’Al Salaam en Egypte et autres responsables des assassinats de neuf jeunes militaires Coptes dont le dernier Joseph assassiné le jour même de son arrivée … ont-ils été abattus par la police ? Ou bien sont-ils laissés en liberté pour les prochaines recrues Coptes ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3346 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter