Égypte : violences antichrétiennes dans le gouvernorat de Minya


Violences antichrétiennes habituelles sur de pures allégations.

Un jeune égyptien copte a été arrêté dans le village de Menbal [lundi 9 juillet], dans le gouvernorat de Minya, sous l’accusation d’avoir partagé sur les réseaux sociaux des vidéos considérées comme offensantes vis-à-vis du fondateur de l’islam, Mahomet. L’arrestation a été effectuée par les forces de police locales peut-être également pour apaiser les tensions et éviter des réactions incontrôlées de la part de groupes islamistes violents dans la zone. Cependant, la mesure n’a pas été suffisante pour garantir le calme. Après l’arrestation, les maisons de familles chrétiennes du village ont été prises d’assaut par des bandes d’exaltés qui voulaient « faire payer » à tous les chrétiens du village les présumées offenses faites par le jeune copte au fondateur de l’islam (voir image ci-dessous). Les violences de rue ont été calmées avec difficulté par les services de sécurité […]

Source : Agence Fides, 11 juillet

 

Un commentaire
  1. Gilberte

    12 juillet 2018 à 19 h 04 min

    bel exemple de manipulation des foules: excitations, montées des violences, voilà comment on règle la justice chez les musulmans forcément restés primitifs. Le lynchage d’une cible remplace les tribunaux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3231 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter