Espagne : l’archevêque de Valence célèbre la fin de la domination musulmane…


Le 29 septembre 1238, après 18 mois de siège, les musulmans qui occupaient Valence capitulèrent devant le roi Jacques Ier d’Aragon, dit le Conquérant – né, disons-le en passant, à… Montpellier… Le 9 octobre suivant, le roi fit procéder à la consécration de la grande mosquée qui avait été construite sur l’ancienne cathédrale wisigothique, qui fut ainsi rendue au culte catholique et dédiée à la Vierge Marie. C’est en souvenir de cette journée du 9 octobre que se célèbre chaque année la fête aux « gloires valenciennes » (las Glorias valencianas). Un Te Deum y est chanté dans la cathédrale mais, depuis trois ans, les autorités municipales – une alliance de l’extrême gauche, des socialistes et des nationalistes catalans – se refusent d’y assister et même d’entrer dans la cathédrale : célébrer la libération de la ville de la domination musulmane les insupporte… Le cardinal Antonio Cañizares, archevêque de Valence, n’a visiblement pas les mêmes sentiments. Il a présidé cette cérémonie hier et a précisé dans son homélie : « Nous célébrons avec une immense joie le rétablissement de la foi catholique à Valence, qui avait été éliminée de l’espace public sous la domination de l’envahisseur musulman ». Cela ne va pas lui faire que des amis à la mairie mais celui lui vaut, évidemment, notre respect et notre admiration…

Source : Religion en Libertad, 10 octobre

8commentaires
  1. Pingback: Cardinal Cañizares : « Nous célébrons le rétablissement de la foi catholique, qui avait été éliminée sous la domination de l’envahisseur musulman » | Le Salon Beige |

  2. Abbé Guy Abbé Pagès

    10 octobre 2017 à 18 h 55 min

    Que Dieu soit béni pour la foi qu’Il a donné à cet archevêque ! Qu’Il daigne donner la même à beaucoup, en Espagne et partout où l’islam s’est installé !

    Répondre
    • Axelled

      11 octobre 2017 à 11 h 46 min

      amen

      Répondre
  3. Pingback: Espagne : l’archevêque de Valence célèbre la fin de la domination musulmane… - Les Observateurs |

  4. Gustave

    11 octobre 2017 à 20 h 11 min

    Au moins un qui sort de l’ordinaire.
    Je crains qu’il va vite se faire remonter les bretelles par sa hiérarchie très, très oecuménique

    Répondre
  5. Françoise

    12 octobre 2017 à 1 h 20 min

    Verriez-vous un archevêque de France célébrer par exemple la victoire de Charles Martel sur les Mahométans en 732 à Poitiers dans des termes similaires ?
    Honneur à l’archevêque de Valence !

    Répondre
  6. Katia

    13 octobre 2017 à 7 h 52 min

    Oui Honneur à l’archevêque de Valence.
    @ Françoise,
    Certains archevêques de France doivent préférer fêter le solstice d’hiver et le solstice d’été!

    Répondre
  7. Savaniah Stéphane Bernal

    13 octobre 2017 à 17 h 50 min

    Voilà un représentant de la foi chrétienne qui assume son rôle à cette époque où plus que jamais ceux-ci on le devoir d’instruire notre communauté et le monde de la réalité face à l’invasion musulmane de l’occident. Tous représentant de la foi à ce devoir et doivent même s’opposer à Vatican s’y il le faut car le chef de la foi n’est pas le pape mais Jésus . Bientôt tous auront à prendre position. Voilà en vérité la volonté divine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3466 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter