Non classé

Génocide des Assyro-Chaldéens par les Turcs : un mémorial à Arnouville

28 avril à 08:30
Commentaires (26)
  1. Avatar Clement dit :

    Je comprends votre remarque et j’approuve votre mise en garde à propos de l’entrée dans l’union européenne de la Turquie… Mais elle m’inspire une remarque cependant :
    Les années 40 sont encore plus proches de nous que 1915-1918 et les massacres de masse s’y chiffrent en millions…. Pourtant l’Allemagne réunifiée, au coeur de cette Europe de l’oubli, dicte une nouvelle fois son dogme à tous les autres pays d’Europe…. Je vois une grande contradiction à accepter naturellement ce fait… les jeunes grecs, espagnols, italiens alimentent par leur travail les firmes allemandes, bientôt les jeunes français faute de travail devront reprendre le chemin pris pour les STOs par leurs arrières grand-pères! Le choix de la résistance dans notre société encore bien apathique existera-t-il pour eux?
    Pourquoi condamner les Turcs si on laisse les allemands décider pour le futur de nos enfants? Il y a une logique d’ensemble dans le choix de la démission d’une certaine façon….pourquoi être alors sectaire?
    Si c’est l’économie qui dicte, alors il faut aussi juger des prétentions économiques de la Turquie…mais a-t-on pris la peine de regarder dans le détail “l’exemplarité ” de l’Allemagne, l’état déplorable du système bancaire, de la démographie, le vieillissement, la dépendance à la demande européenne… Un nouveau bluff avec la rhétorique de haine est en oeuvre, le même qu’en 40… et toujours des français pour croire au modèle allemand et d’y sacrifier leur pays.
    SVP recherchez qui finance les FEMENs? vous risquez d’avoir une surprise… une info ce n’est certes pas la Turquie.

    1. Avatar avoine dit :

      Il ne faut pas mélanger des problèmes économiques avec des problèmes religieux ou de civilisation. L’Allemagne est un pays de culture chrétienne qui a fait depuis longtemps son aggiornamento, ce qui n’est toujours pas le cas de la Turquie (…). S’agissant d’une puissance économique, beaucoup d’européens viennent tout naturellement y travailler. De plus la liberté de culte y est totale, ce qui n’est absolument pas le cas de la Turquie. Une citation de Napoléon : “La main qui donne est toujours au dessus de celle qui reçoit”. L’argent n’a ni odeur, ni patrie et ce sont les banquiers et le monde de la finance qui décident y compris en Allemagne. Il n’existe aucun rapport entre ces deux pays.

    2. Avatar Sonia dit :

      Vous avez raison mais seulement les Allemants avaient reconnu leurs torts et payé pour tandis que les Turques nient toujours tous et n’acceptent pas de retourner les maisons etc… à leurs propriétaires, ni de payer pour aussi.

    3. Avatar Patrick_UK dit :

      Quel est le but de votre étrange intervention ?
      Ne devriez-vous pas commencer par remettre de l’ordre dans vos idées ? Tout ça m’a l’air fort confus…

      1. Avatar Clement dit :

        Pour remettre encore de l’ordre?… non c’est en perturbant les esprits et les certitudes que la réflexion avance… la conscience est à ce prix! l’inertie c’est le renoncement…. libre à vous d’y sombrer.

        Notez cependant que le respect des chrétiennes ne semble pas de mise aussi en Turquie… en marche vers la grande Europe de la paix!

        http://www.turquieeuropeenne.eu/5268-esclaves-sexuelles-en-turquie-un-reportage-qui-derange.html

        Là encore les intérêts financiers de ses voisins entrent en jeu….et l’attractivité du marché européen et allemand tout particulièrement laxiste en matière de commerce sexuel. Néolibéralisme oblige!
        Mais excusez moi encore de prendre le risque de critiquer “l’admirable Allemagne” , pour certains elle semble encore sacrée comme en 40!

        Petite remarque l’économie allemande est en en passe d’entamer une récession, la production industrielle a déjà marqué le pas depuis 2 trimestres…a suivre! L’économie est souvent le nerf de la guerre, ne l’oublions pas!

        Merci à ceux qui ouvrent les yeux et prions pour que les autres s’y efforcent un jour… le débat sert au moins à faire de son mieux pour y contribuer

        1. Avatar Mathieu dit :

          Bonjour Clement, je voudrais intervenir concernant votre message de la manière que vous comparer l’Allemagne avec la Turquie. je suis désolé mais j’ai l’impression vous êtes loin de connaitre l’histoire de la Turquie et l’opinion de la Turquie.
          ce qu’elle a fait l’Allemagne nul ne peut accepter et pardonner car les allemand sont complice du génocide de 1915 perpétré par les turcs, mais par la suite ils ont reconnu la faute est ils ont demandé pardonne et ils ont payé des dommages et intérêts aux peuple juif.
          La Turquie ne connaissant pas le massacre de plus de 3 000 000 d’innocents est une manière de parachever ce génocide.

  2. Avatar Janot dit :

    La Turquie dans l’Union Européenne ? Pourquoi ? On n’a pas déjà assez de musulmans ?

  3. Avatar Michèle dit :

    Combien de temps avant que ce mémorial bénéficie du même traitement que bien d’autres monuments commémoratifs?
    La Turquie dans l’Europe?!
    Il n’existe pas un bon “Que sais-je” ou je ne sais quel abrégé d’histoire qui éviterait à ceux qui sont favorables à ce projet suicidaire de devenir amnésiques?
    Souvenons-nous, non pas du vase de Soissons, mais du cheval de Troie. Avons-nous envie de renouveler l’expérience avec un canasson ottoman?
    Les Janissaires : tombés dans l’oubli?
    Le siège de Vienne, étape sur la route de Rome, ça ne dit plus rien à personne?
    Et les chrétiens de Turquie, réduits de presque 20% à 0,1%, ça inspire quelqu’un?
    Ce sont les Grecs qui béniraient l’Europe de mettre ainsi le comble à ses bienfaits!
    Laissons le Bosphore séparer l’Asie de l’Europe…et récupérons Constantinople.
    Au diable l’Ottomanie, ses Mamamouchis, ses Iznogoud et Erdogan el Poussah!

    1. Avatar max dit :

      Il ne faut pas imaginer un seul instant que si les grandes puissances, c’est à dire la puissance bancaire trouve des intérêts économiquers, financiers et spéculatifs pour que la Turquie entre dans l’Union européenne, on pourra l’empêcher de l’ ‘ y faire entrer pour des raisons de civilisation, de religion ou même de reconnaissance de génocide. Déja nous sommes dans une dictature économique européenne, capable d’effacer les résultats d’un vote par référundum en France, d’effacer des élections populaires en Grèce, de mettre en place un premier ministre non élu en Italie, de faire diriger des centaines de millions de personnes en Europe par des comissaires non élus et dévorés littéralement par les Lobbies… Vous vous imaginez vraiment que face à cette puissance obscure dictatorielle les européens auront droit à la Parole pour ou contre l’entrée de la Turquie en Europe? Même les Turcs n’auront pas davantage à dire que les Français face au traité de Mastricht…Arrêtez d e rêver! Le vers est dans le fruit. Seule une révolution par les armes aurait une chance d’anboutir contre cette dictature – et encore. Max !

      1. Avatar Patrick_UK dit :

        Si je partage en gros votre analyse, ce n’est pas le cas pour votre pessimisme apparent.
        Ca fera mal, c’est sûr mais, le moment venu, nous l’emporterons; cela ne fait aucun doute dans mon esprit.
        Croyez-vous un seul instant que sans l’aggresssion des puissances occidentales contre la Serbie, des chrétiens vivraient aujourd’hui sous domination islamique dans les pays de l’ancienne Yougoslavie ?

  4. Toute ma sympathie pour les Assyro-Chaldéens et leurs amis qui a ARNOUVILLE ont pu ériger un monument de mémoire.
    La mémoire est nécessaire. Elle pourra aussi nous rappeler les taches d’aujourd’hui et de demain.
    Je peux vous dire que dans mes fonctions diplomatiques en Turquie dans les années 1974-78 j’ai été mandaté par le gouvernement des Pays Bas pour enquêter sur la situation des Assyro-chaldéens en Turquie. J’ai donc visité des monastères dans les environs de Mardin et j’ai dû constater que la persécution continuait. Pas en flagrant délit, mais par l’absence manifeste et voulue du gouvernement turc qui refusa sa protection.
    Cette absence de la fonction publique laissait la place ouverte à toutes les tracasseries sournoises et a la cupidité de la population locale qui mettait en danger les jeunes filles, la propriété des maisons et des terrains, même la langue et la continuation de la culture auprès les familles assyro chaldéennes.
    Cette culture chretienne-orientale est pourtant – et des auteurs comme le Père Edouard-Marie GALLEZ nous avertissent – (voir son “Malentendu Islamo-Chrétien”, éditions Salvator) la source spirituelle dont l’Europe (trop isolée de l’Orient depuis la prise de pouvoir de l’Islam en Afrique et moyen orient) a grand besoin, si elle veut prévoir son futur avec clarté et le préserver.

    ANTON SMITSENDONK
    ancien ambassadeur

    1. Avatar max dit :

      Bravo à Arnouville d’avoir élevé cette banière en France ! Max !

    2. Avatar dick aida dit :

      Merci de votre réaction – a.dick

    3. Avatar Daniel dit :

      En 100 ans la population chrétienne est passée de 25% sous les 0,5% en intégrant les crypto-chrétiens tant le fait d’être chrétien est handicapant pour la vie de tous les jours. Le statistiques officielles des religions ont été supprimées, comme ça on est dans le bleu total … L’absence de titres de propriété anciens a permis de spolier des chrétiens et des communautés et on ne compte plus les églises abattues, réutilisées ou tombant en ruine en Anatolie.
      Le secrétaire d’État américain, John Kerry, a appelé dimanche 21 avril 2013 la Turquie à rouvrir une importante école de théologie orthodoxe (les seul séminaire, à Halki, située près d’Istanbul, pour la formation des prêtres orthodoxes, fondé en 1844), le séminaire, fermée il y a plus de quarante ans par les autorités turques et qui se refusent depuis des années à le redonner aux orthodoxes.
      C’est à Istanbul que le futur Jean XXIII est entrée en loge (Pier Carpi (franc-maçon) dans son livre «  Les prophéties du pape jean XXIII  »; Rome 1976 et 2 éditions en 76 et 78 à Paris, précise que Roncalli entra dans la secte la Société du Temple lorsqu’il était nonce apostolique en Turquie.
      Et il reçu symboliquement son chapeau de cardinale de son ami le président de la république française Vincent Auriol le 15 janvier 1953. Vous voyez que rien ne change …

  5. Avatar peltier dit :

    Sans vouloir dégager la responsabilité de l’empire ottoman, il faut rappeler que la datation proposée n’est pas exacte. Les massacres d’Assyro-chaldéens ont eu lieu en majorité après la guerre, à l’instigation du Royaume Uni, qui instrumentalisa les Kurdes afin de chasser les populations assyro-chaldéennes, de sorte que, les champs de pétrole de la région de Mossoul et de Kirkouk, originairement prévus pour faire partie de la zone d’influence française par les accords Sykes-Picot, soient attribués à la puissance britannique par une rectification de tracé. Les Turcs, comme toutes les nations, ont leurs péchés : inutile de les charger.

    1. Avatar Daniel dit :

      Nos députés et nos historiens plus 20 autres pays parlent bien de l’armée turque ayant massacré des arméniens en 1915-16 (effectivement avec l’aide opportuniste de certains Kurdes dans certains secteurs, mais cela ne leur a pas porté chance) et l’histoire nous montre deux autres massacres avant cette “solution finale” du problème des arméniens qui ne veulent plus subir le gouvernement du sultan (comme d’ailleurs les turcs qui vont porter Mustafa Kemal Ataturk au pouvoir à partir de 1919 après le fait déclencheur de l’épisode de la révolution “jeunes turcs” de 1908). La cause de tout cela c’est l’alliance Turquie-Allemagne-Autriche/Hongrie qui a amené les anglais en Turquie. Les arméniens n’ont donc pas été tués à cause du pétrole Irakien ou pour avoir aidé les anglais.
      Le révolutionnaire français Pierre-Joseph Briot, franc-maçon du rite de Misraïm et « Bon cousin charbonnier » du rite du Grand Alexandre de la confiance, importa ce rite à Naples, fin 1809. A partir de cela se constitua la Carbonaria italienne qui lança le mouvement “giovine italia” et fut à la tâche pour établir la révolution italienne et la chute du Vatican. Le mouvement “jeunes turcs” tenta la même chose dans l’Empire Ottoman qui régnait alors depuis la Tunisie jusqu’à l’Egypte, avec le Comité secret Union et Progrès (c’est peut-être pour s’en défendre que le Sultan pactisa plutôt avec l’Allemagne qu’avec les anglais et français, les loges étaient à l’oeuvre très tôt dans l’Empire Ottoman, d’ailleurs Kemal Ataturk fut un initié de la loge Vedata vers 1908 mais la quitta apparemment)… Comme quoi les choses sont toujours un peu plus compliquées qu’on ne le croit.
      Juste un dernier point de logique : quelle différence entre le texte “Les turcs comme toutes les nations ont leurs péchés, inutile de les charger” et “Les voleurs comme tous les Hommes ont leur péché, inutile de les charger”. Je pense personnellement que l’ont peut charger et les turcs et les autres Nations … et pour nous mêmes aussi lorsque nous commençons la messe par le “je confesse à Dieu …”.

  6. Avatar Tchetnik dit :

    Bravo à Arnouville.

    500 000 Grecs à Constantinople au début du XXième siècle, 4000 de nos jours, il faudra expliquer où sont passés les 496 000 qui restent…

    Rappelons qu’il existe aussi à Paris un monument à Komitas.

  7. Avatar elisabeth de lobkowicz dit :

    La seule chose bonne dans tout ca c´est que l´Europe épuisée s´enrichit de chrétiens vraiment croyants car ils ont souffert pour leur foi. Sachons les accueillir et meme leur faire fete.

    1. Avatar Tchetnik dit :

      A condition qu’ils ne “s’Assimlient” pas trop non plus, dans le mauvais sens du terme. Bien des Grecs et des Arméniens sont devenus “français” pas dans ce que ce qualificatif peut avoir de plus noble, mais dans son contenu idéologique et républicain. Je ne parle pas des 400 000 Russes de 1920 dont 90 pour cent des descendants ne pratiquent plus la foi CHrétienne, ou alors de manière plus que superficielle et folklorique.

  8. Avatar Michèle dit :

    @ Daniel
    Vous dites que Jean XXIII était franc maçon, j’ai bien compris?

    1. Avatar Daniel dit :

      Oui, il y a eu de nombreux livres sur ce sujet et j’ai vue la photo de son intronisation par Vincent Auriol dans un de ces livres il y a quelques années (qu’on ne trouve plus). IL est A GENOUX devant ce grand responsable FM.

  9. Avatar Melmiesse dit :

    bravo pour ce monument (pourvu qu’il ne soit pas profané); Erdogan avait prononcé un discours qui avait fait du bruit avant son élection ou il déclarait: nos musulmans sont nos soldats, nos mosquées sont nos casernes et nos minarets sont nos baïonnettes, aussi pas d’illusions à se faire, les sentiments envers l’occident sont inchangés depuis 1918

  10. Avatar C.B. dit :

    “la Turquie dans l’Union Européenne”
    Elle a rendu à Chypre (membre à part entière de l’Europe, dans tous les sens du terme) la partie nord envahie?
    Si oui, ça m’a échappé, passons à la condition 2.
    Si non: ben alors, qu’est-ce qu’elle attend, la Turquie?

  11. Avatar giraud françois dit :

    Le passé défavorable humainement aux musulmans est toujours effacé. Ils avancent dans le mensonge qui leur est beaucoup plus profitable que la vérité.

  12. Avatar giraud françois dit :

    Encore un mot célèbre de Mahomet : “La parole donnée aux infidèles, vous pouvez la reprendre sans scrupule”.

  13. Avatar ankou dit :

    Faire entrée la Turquie dans l’UE ?
    Faisons un référendum !
    Les peuples européens ne devraient-ils pas à avoir leur avis à donner pour son acceptation ?!
    Je ne rêve pas, cela ne se fera pas, les peuples européens en ont ras la casquette des musulmans !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services