La Une

Gommage de la visibilité chrétienne : les éditions Max Milo aussi…

4 février à 08:35
Commentaires (5)
  1. Avatar dinsdale dit :

    Le magistral foutage de mouille de Jeannine de Cardaillac mérite tout de même quelques applaudissements. L’orthopédie morale y est ici poussée à un tel niveau subtilité et de mauvaise foi que les oreilles un peu exercées peuvent entendre les ricanements intérieurs qui grésillent aux virages de ses virgules.

  2. Avatar Fulbert dit :

    C’est le naufrage : sauve qui peut !
    Ainsi donc ces édifices ” Racines chrétiennes” “Culture française” ” religion catholique” ” Histoire de France” dont tout un chacun pensaient qu’ils étaient solidement implantés … s’écroulent tour à tour minés autant de l’intérieur que sournoisement sapés de l’extérieur.
    Qu’est devenue l’Eglise de France qui assiste impavide à ce changement de société voire de “civilisation ?
    Ne pas déplaire, semble être sa devise.
    Nous voici revenus aux temps des catacombes , en pire car apparemment il n’y a plus de pasteurs en dehors de Celui qui est Là-haut.

  3. Jeannine de Cardaillac fait preuve d’une hypocrisie époustouflante. Que de reptations verbales pour se justifier. A trop vouloir expliquer, elle n’explique rien mais démontre son étroitesse d’esprit et trahi un auteur qui pourrait siéger à l’académie si elle avait existé en son temps.

    1. Avatar Romain dit :

      @Damien de Failly
      Bien d’accord avec vous ; pour ces gens là gommer le christianisme c’est bien, critiquer l’Islam est intolérable.

      Toute l’oligarchie s’est donné le mot : avec Jeannine courons vers la dhimmitude !

  4. Avatar Gilberte dit :

    Lorsque j’étais dans l’enseignement public chaque classe avait une bibliothèque pleine de livres de la bibliothèque rose, de la bibliothèque verte, chaque élève empruntait chaque semaine le livre qu’il voulait, sans censure, les parents ne sont jamais intervenus pour supprimer un livre: s’il ne plait pas, on ne lit pas. Ces éditeurs qui chassent les traces de christianisme, cela est nouveau, ils devraient plutôt regarder vers les jeux vidéos là ils trouveraient une vraie violence et des accros, sans oublier les films pornos qu’une grande quantité de jeunes ont vus avant 12 ans selon les statistiques, cela ne semble pas être un sujet de discussion à l’école

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services