Haute-Savoie : des suspects de la profanation de la Vierge de Châtel, interrogés


Peut-être la solution de l’énigme à cet acte de vandalisme que j’avais signalée le 20 février dernier.

L’enquête s’est avérée difficile et minutieuse, mobilisant six militaires du poste saisonnier de Châtel. Grâce à des éléments fournis par les caméras de vidéo surveillance et au travail d’investigation, les gendarmes ont orienté leur enquête vers le Luxembourg. Soupçonnés d’avoir dégradé, dans les nuits du 19 au 21 février [d’autres sources signalent la nuit du 18 au 19 février], du mobilier urbain (containers, barrières, guirlandes électriques), des essuie-glaces et des rétroviseurs, mais aussi la statue de Notre-Dame-des-Skieurs retrouvée amputée de sa main [de ses deux mains selon d’autres sources] dans le cimetière, cinq jeunes gens, dont deux mineurs ont été entendus samedi par les gendarmes. Les suspects, accompagnés de leurs parents, sont venus spécialement du Luxembourg pour s’expliquer. Cette affaire de vandalisme avait beaucoup ému les habitants, notamment la dégradation de la Vierge.

Source : Le Dauphiné (25 mars)

2commentaires
  1. jo

    27 mars 2015 à 11 h 38 min

    Désolant ! mais c’est le résultat d’ne politique anti-chrétienne à l’oeuvre depuis plus de 200 ans …

    Répondre
  2. Maysie

    29 mars 2015 à 7 h 39 min

    Tout de même, on a retrouvé les vandales.
    C’est un bon début.
    Maintenant que va faire la justice ?
    Plouf?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3519 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter