Horreur : une chrétienne de 10 ans tuée par des “barbus” en Égypte


Encore une nouvelle épouvantable ! Plusieurs « barbus » – peut-être des salafistes –, selon les témoignages, circulant a bord d’un pick-up ont ouvert le feu avant-hier sur l’église évangélique de Ain Shams dans la banlieue du Caire, tuant sur le coup Jessi Paulis Issa, 10 ans, nièce de Nasrallah Zakaria pasteur de cette église, alors qu’elle en sortait après son cours de catéchisme avec d’autres fidèles, puis ces monstres ont pris la fuite. La fillette a été transportée à un institut médico-légal pour y être autopsiée et les obsèques (photo de une) ont été célébrées le jour même dans une grande affliction.

Source : Christian Post (CP) Africa

14commentaires
  1. gaudet

    9 août 2013 à 21 h 07 min

    Puisse notre Seigneur miséricordieux accueillir cette enfant innocente dans son ciel pour l’éternité Amen !

    Répondre
    • kolasinski

      30 janvier 2018 à 15 h 19 min

      ce n’est pas une supposition, elle est montée droit auprès du Christ !!et son sang retombe sur ses assassins !!!

      Répondre
  2. jejomau

    9 août 2013 à 22 h 51 min

    Je déteste ceux qui souhaitent « bon ramadan » à ces crapules qui n’en ont que faire, préférant continuer à nous assassiner allègrement….

    Répondre
  3. Sonia

    10 août 2013 à 5 h 12 min

    Ce livre de Haine qu’est le Coran doit être Banni.

    Répondre
  4. messager

    10 août 2013 à 8 h 07 min

    On ne peux s’attendre à rien d’autre avec cette secte dite de paix et d’amour

    Répondre
  5. deo

    10 août 2013 à 10 h 45 min

    orthodoxe
    Acathiste pour le Repos des Défunts

    Cet acathiste se lit du jour du décès pendant 40 jours, et pour l’anniversaire à 40 jours de la fin.

    Kondakion 1

    Père saint, ton Fils unique, Premier des Grands Prêtres, a déposé son âme pour le salut du monde déchu et pour nous permettre de devenir enfants de Dieu et habitants de ton Royaume au jour sans crépuscule, accorde au défunt (N) le pardon et la joie éternelle ; nous intercédons pour lui par cette prière : Seigneur, Juge tout-compatissant, accorde à ton serviteur la douceur du paradis !

    Ikos 1

    Saint Ange Gardien, envoyé de Dieu, viens prier pour ton protégé, que tu as accompagné sur tous les chemins de la vie, que tu as sauvegardé et guidé, lance avec nous cet appel au Sauveur miséricordieux :

    Seigneur, détruis le manuscrit des péchés de ton serviteur (N) ; guéris les plaies de son âme ; que sur terre ne restent pas de lui de souvenirs amers ;fais grâce pour lui à ceux qui l’ont peiné et à ceux qu’il a chagrinés ;recouvres ses imperfections du lumineux vêtement de ta Rédemption ;donne-lui la joie par ta miséricorde infinie ; toi, l’ineffable, le grand et le merveilleux, montre-toi à lui.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 2

    Telle une inconsolable tourterelle, l’âme voltige par les plaines, méditant, de la hauteur de l’intelligence divine, sur les péchés et les tentations des voies du passé, emplie de chagrin pour chaque jour sans retour, perdu sans profit ; mais fais grâce à ton serviteur (N), ô Maître, qu’il entre dans ta paix, s’écriant : Alléluia !

    Ikos 2

    Père Saint, si ton Fils a souffert pour le monde entier, s’il a versé des larmes et transpiré en gouttes de sang, pour les vivants et les morts, qui pourrait retenir notre prière pour le défunt ? Par lui qui est descendu jusqu’aux enfers, nous prions pour le salut de ton serviteur (N) :

    Ô Donateur de vie, illumine-le de ta lumière, qu’il soit un avec toi, Père, Fils et Saint Esprit. Toi qui nous appelles tous dans ta vigne, ne manque pas de l’éclairer de ta lumière. Dispensateur généreux des récompenses éternelles, fais-le fils de ton palais ; rends à son âme les forces de sa pureté première ; qu’en son nom se multiplient les œuvres bonnes.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !
    (ne figurent pas les kondak et ikos 3)

    Kondakion 4

    Les tempêtes de la vie sont passées, les souffrances terrestres terminées, les ennemis et leur méchanceté, sans force ; mais fort est l’amour qui délivre de la ténèbre éternelle et sauve, ô Dieu, tous ceux qui élèvent vers toi ce chant hardi : Alléluia !

    Ikos 4

    Tu es pour nous la miséricorde, où n’entrent pas les comptes ; tu es l’unique libérateur et l’unique Sauveur ; et comme Simon de Cyrène a aidé le Christ à porter la croix, ô Tout-Puissant, de même maintenant, accomplis le salut de nos proches par le secours de notre prière.

    Seigneur, tu nous as commandé de porter le fardeau les uns des autres, par l’intercession de nos proches, tu nous pardonnes après la mort. Toi qui as établi une relation d’amour entre les défunts et les vivants, que les prières de ceux qui l’aiment servent au salut de ton serviteur (N) ;entends les cris de son cœur s’élevant de notre bouche.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 5

    Ô Dieu, reçois son dernier soupir désolé, comme la prière du bon larron. Il s’est éteint sur la croix de la vie, fais-le héritier de ta promesse, comme tu l’as fait pour le bon larron : « Amen, je te le dis, tu seras avec moi au paradis, » où la multitude des pécheurs repentis chante dans la joie : Alléluia !

    Ikos 5

    Père saint, que ton Fils crucifié pour nous étende sa main et par les gouttes de son sang précieux, qu’il lave sans laisser de trace tous les péchés commis en sa vie. Par sa respectable nudité, qu’il réchauffe son âme dénudée, devenue orpheline.

    Seigneur, tu connaissais sa vie dès avant sa naissance et tu l’as aimé ; tu le voyais de loin et tu tendais vers lui ton amour infini.Nous demandons pour lui le pardon des ses fautes rendu possible par le sanglant Golgotha. Ô Dieu tout-puissant, par la mort du Christ pour lui, par sa mise au tombeau, sanctifie son repos dans la tombe. Que ton Fils ressuscité d’entre les morts emporte vers toi son âme aigrie.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 6

    Il dort du sommeil de la tombe : mais son âme ne sommeille pas, elle t’espère, Seigneur, elle a soif de toi, le saint Fiancé éternel. Que s’accomplissent sur le défunt les Paroles de ton Christ : « Celui qui mange ma Chair et boit mon Sang aura la vie éternelle. » Donne-lui à manger de la manne du Mystère et de chanter auprès de ton autel : Alléluia !

    Ikos 6

    La mort l’a séparé de tous ses proches, l’âme s’est éloignée, ceux qui le connaissaient se désolent, les barrières de la chair sont détruites, et tu t’es découvert, dans l’inaccessible grandeur de la Divinité, avec l’attente de la réponse.

    Seigneur, Amour au-dessus de toute compréhension, prends pitié de ton serviteur ; pardonne l’infidélité de son cœur. Par les espérances trompées, naissait la nostalgie vers toi, souviens-toi de ces heures où son âme frémissait d’enthousiasme pour toi. Accorde au défunt la joie non terrestre et le repos dans le sein d’Abraham. ; Unique fidèle, sans changement, accueille-le auprès de toi.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 7

    Nous croyons à la durée limitée de notre séparation. Nous t’ensevelissons, comme la graine dans le champ, tu repousseras dans un autre pays. Que périsse dans la tombe l’ivraie de tes péchés, et les œuvres bonnes s’y illumineront, là où les semences du bien apportent des fruits impérissables, où les âmes saintes chantent : Alléluia !

    Ikos 7

    Lorsque le sort du défunt deviendra oubli, lorsque son image s’assombrira dans les cœurs, et que le temps effacera avec la tombe l’ardeur de la prière pour lui, alors, toi, ne l’abandonne pas, donne la joie à l’âme solitaire.

    Ô Dieu, ton Amour ne se refroidit pas, ton bon vouloir est inépuisable. Les prières de l’Église pour ton serviteur défunt ne se taisent pas, que ses péchés soient lavés par l’offrande du Sacrifice non sanglant. Par l’intercession de tous les saints, accorde-lui la grâce de prier pour les vivants ; aux jours de nos épreuves, reçois son intercession pour nous.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 8

    Prions avec des larmes, tant qu’est douloureusement frais le souvenir du défunt, faisons mémoire de son nom, nuit et jour, par des aumônes nourrissant ceux qui ont faim, chantant du fond de l’âme : Alléluia !`

    Ikos 8

    Le visionnaire Jean le Théologien a vu auprès du trône de l’Agneau de Dieu une immense foule, tout de blanc vêtue ; c’étaient tous ceux qui venaient de la grande tribulation. Ils te servent, toi notre Dieu, nuit et jour dans la joie et tu habites avec eux, et la souffrance et la peine ne les effleureront plus.

    Seigneur, fais se joindre à eux ton serviteur (N) ; il a beaucoup souffert et peiné en sa vie ; tu connais toutes ses heures amères et ses lourdes minutes. Sur terre il a eu chagrins et soucis, donne-lui au ciel, la joie, et accorde-lui les délices des sources d’eau vive ;sèche toute larme de ses yeux, et fais-le entrer là où le soleil ne brûle pas, mais vivifie par ta Vérité.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 9

    Terminé le voyage sur terre, quel bienheureux passage au monde de l’Esprit, quelle contemplation de choses nouvelles et de beautés célestes, inconnues du monde terrestre, l’âme revient dans sa patrie, où le clair soleil de la Vérité divine illumine ceux qui chantent : Alléluia !

    Ikos 9

    Si ton reflet et ta trace rayonnent sur le visage des mortels, comment es-tu alors toi-même ? Si les fruits de tes mains sont tellement merveilleux et que la terre reflète seulement ton ombre, dans une grandeur indescriptible, comment doit être alors ta Face visible ? Fais se découvrir ta gloire à ton serviteur (N).

    Ô Dieu, fais-le voir et entendre la liturgie céleste afin que sa joie soit complète. Raffermis son espérance de la rencontre dans les demeures des bienheureux et accorde-nous de ressentir la force bienfaisante de la prière pour les défunts.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 10

    Notre Père, reçois dans ton Royaume celui qui s’est éteint, là où il n’y a ni péché, ni mal, là où la sainte volonté est inébranlable, là où, dans l’assemblée des âmes les plus pures et des anges sans défaut, brille ton Nom bienfaisant et où règne le parfum de la glorification : Alléluia !

    Ikos 10

    En ce jour-là, les anges établiront ton trône, ô Juge, et tu illumineras le monde de ta gloire, portant la récompense à chacun. Jette alors un regard compatissant sur ton humble serviteur (N) et dit lui : « Viens à ma droite ! »

    Seigneur, toi seul as le pouvoir de remettre les péchés ; pardonne-lui donc ses péchés oubliés ou cachés par honte ; libère-le de l’iniquité dû à la faiblesse ou l’ignorance,et délivre-le des profondeurs sans lumière du désespoir infernal. Qu’il hérite de tes demeures vivifiantes ; ajoute-le aux bénis de tous les siècles et accorde-lui la béatitude qui ne cesse jamais.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 11

    Maître de toute bonté, que s’ouvrent au défunt les portes ensoleillées du Paradis, que viennent à sa rencontre dans l’allégresse les assemblées des justes et des saints, la foule de ses proches et de ceux qui l’aiment, que se réjouissent pour lui tes anges porteurs de lumière, qu’il voit aussi la sainte Mère de Dieu, là où résonne victorieusement : Alléluia !

    Ikos 11

    Par ton souffle revivent les fleurs, la nature ressuscite, des foules de minuscules créatures s’éveillent. Ton regard est plus clair que les cieux printaniers, ton Amour, ô Dieu, plus chaud que les rayons du soleil. De la poussière terrestre tu as ressuscité la chair périssable de l’homme, pour l’épanouissement à la vie éternelle, alors éclaire aussi ton serviteur (N) de la lumière de tes bontés.

    Seigneur, les bienfaits de la vie sont en ta main,en ton regard la Lumière et l’Amour, libère de la mort éternelle spirituelle le défunt qui s’est endormi dans l’espérance. Éveille-le, lorsque les ronces de la terre se revêtiront de la couleur de l’éternité et que rien n’assombrisse son dernier sommeil terrestre, Bonheur fidèle et but de notre existence.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 12

    Ô Christ ! Tu es le Royaume céleste, tu es la terre des humbles, tu es la demeure de ceux qui espèrent en toi, tu es la boisson parfaitement nouvelle, tu es le vêtement et la couronne des bienheureux, tu es la couche du repos des saints ! C’est à toi qu’appartient la glorification : Alléluia !

    Ikos 12

    Par l’image des paisibles parcs d’une beauté non terrestre, et des demeures aussi claires que le soleil, et dans la perfection des chants célestes, tu nous a découvert la félicité de ceux qui t’aiment. Seigneur, que ton serviteur (N) entre dans ta joie ; revêts-le de l’illumination de ta gloire ; qu’il entende le chant ineffable des chérubins, qu’il s’élève de gloire en gloire, et qu’il voit la splendeur de ta Face.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Kondakion 13

    Ô Dieu saint et immortel, à la minuit du péché et de l’incrédulité, arrivant du ciel avec les anges pour juger le monde entier, ouvre les portes de ton palais glorieux à ton serviteur (N), qu’avec les foules innombrables des saints, il chante dans les siècles : Alléluia, Alléluia, Alléluia !

    (Ce kondakion se dit 3 fois, puis on répète 🙂

    Kondakion 1

    Père saint, ton Fils unique, Premier des Grands Prêtres, a déposé son âme pour le salut du monde déchu et pour nous permettre de devenir enfants de Dieu et habitants de ton Royaume au jour sans crépuscule, accorde au défunt (N) le pardon et la joie éternelle ; nous intercédons pour lui par cette prière : Seigneur, Juge tout-compatissant, accorde à ton serviteur la douceur du paradis !

    Ikos 1

    Seigneur, fais se joindre à eux ton serviteur (N) ; il a beaucoup souffert et peiné en sa vie ; tu connais toutes ses heures amères et ses lourdes minutes. Sur terre il a eu chagrins et soucis, donne-lui au ciel, la joie, et accorde-lui les délices des sources d’eau vive ; sèche toute larme de ses yeux, et fais-le entrer là où le soleil ne brûle pas, mais vivifie par ta Vérité.

    Saint Ange Gardien, envoyé de Dieu, viens prier pour ton protégé, que tu as accompagné sur tous les chemins de la vie, que tu as sauvegardé et guidé, lance avec nous cet appel au Sauveur miséricordieux :

    Seigneur, détruis le manuscrit des péchés de ton serviteur (N) ; guéris les plaies de son âme ; que sur terre ne restent pas de lui de souvenirs amers ; fais grâce pour lui à ceux qui l’ont peiné et à ceux qu’il a chagrinés ; recouvres ses imperfections du lumineux vêtement de ta Rédemption ; donne-lui la joie par ta miséricorde infinie ; toi, l’ineffable, le grand et le merveilleux, montre-toi à lui.

    Ô Juge tout-compatissant, rends ton serviteur (N)
    digne des douceurs du paradis !

    Répondre
    • PandeliSymi

      10 août 2013 à 18 h 49 min

      Merci Deo, comme vous je suis Orthodoxe et Grec. Je viens de recopier l’Acathiste pour le Repos des Défunts en Français, et je le dirai ce soir devant mon Kandili (veilleuse) pour cette enfant innocente et martyre, de même que pour une cousine de 50 ans qui s’est endormie dans le Seigneur il y a quelques jours à Marseille. Dans mon île de Symi où je suis actuellement, nous avons 400 églises et monastères pour une population de 4000 habitants. Nous sommes à quelques encablures des côtes turques avec dans quelques décennies 115 millions de turcs musulmans laïques ou pas en face de nous. Il y a quelques jours, les turcs sont venus fêter la fin du ramadan dans le port de l’île avec 200 à 300 bateaux et yachs plus beaux l’un que l’autre, ça a mis une énorme animation dans le port, et nous les avons accueillis chaleureusement en tant que voisins de confession musulmane. De même que des travailleurs pakistanais et afghans dans l’île, que nous employons et qui bien évidemment ne travaillent pas ce jour la.
      Bien évidemment nous avons les pieds sur terre dans toutes nos îles de l’archipel du Dodécanèse et plus haut où nous sommes frontaliers avec les turcs. Donc des casernes militaires avec tanks etc…. en cas de. Pas de mosquées dans les petites îles comme la nôtre pour ne pas perdre notre identité et notre culture qui passent forcément par l’orthodoxie. Mais des mosquées fonctionnent à Rhodes et Kos, chefs lieux de l’archipel pour les grecs musulmans d’origine turque, dans ces îles depuis des centaines d’années. Malgré le fait que la sœur à ma grand mère ait été égorgée par les turcs en 1920, en face de notre île, pour le seul défaut d’être chrétienne, j’ai toujours une attitude positive envers ces gens la. Jusqu’à quand? Je n’en sais trop rien, mais je pense qu’il ne faut plus qu’ils lancent le bouchon trop loin comme l’on dit à Marseille, car je vais comme beaucoup me radicaliser. La dernière en date est celle de responsables turcs critiquant le gouvernement grec face à son attitude envers la minorité turco musulmane de nationalité grecque dans le nord du pays. La réponse du ministre grec des affaires étrangères a été cinglante, leur faisant remarquer que la dernière moquée construite à Salonique en 1902, a pu reprendre du service cette année pour la fin du ramadan. Les chrétiens du monde entier, gouvernants y compris doivent faire preuve de lucidité. La où cette religion est majoritaire, elle ne tolère pas les autres et en martyrise leurs membres sous diverse formes, intimidations, exils forcés ou éliminations physiques. Ne les laissons pas devenir majoritaires dans nos pays, comme par exemple au Kosovo ou ailleurs, ils nous en chasseront. Et que nos médias publics tels France Info que j’écoute, arrêtent de marteler à chaque bulletin horaire, que c’est la fin du ramadan. En feront-ils de même le 15 août pour l’assomption (catholique) ou la dormition (orthodoxe) de la Vierge Marie? J’en doute.

      Répondre
      • deo

        12 août 2013 à 14 h 18 min

        merci a toi je suis orthodoxe Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale
        exarchat du patriarcat œcuménique
        a bientôt chers frères et sœurs en christ
        jeudi 15 août 2013
        Dormition de la très Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie
        Lecture de l’épître du saint apôtre Paul aux Philippiens
        (Dormition) (Ph II,5-11)
        Frères, ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

        Alleluia, ton 8
        v. Ressuscite, Seigneur, pour entrer dans ton repos, Toi et l’Arche de ta sainteté. Ps 131,8
        v. Le Seigneur l’a juré à David en vérité, et Il ne s’en dédira pas. Ps 131,1a

        Lecture de l’Évangile selon Saint Luc
        (Dormition) (Lc X,38-42,XI,27-28)
        En ce temps-là, comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. » Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : « Heureux le sein qui t’a porté ! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! » Et il répondit : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

        Répondre
  6. Béatrice

    10 août 2013 à 10 h 49 min

    Prions pour que les musulmans découvrent vite, et en grand nombre, Jésus, vrai Dieu et vrai Homme, et son message d’amour : ‘Un seul Dieu, tu adoreras’… et ‘tu aimeras ton prochain comme toi-même’ !
    Connaissez-vous le site : ‘Au delà du rêve’ ?

    Répondre
    • Roger

      10 août 2013 à 16 h 33 min

      Heureusement que nous savons, que grâce aux prières que le Ciel demande et à son intervention, tous les Musulmans se convertiront … il y a ce sang des martyrs sur le plateau de la balance… et notre pardon pour ceux qui ne savent pas ce qu’ils font!
      Si nous avions été élevés et éduqués dans les mêmes conditions que ces bourreaux, que serions-nous devenus ? Et, à l’inverse, que seraient-ils ? Peut-être meilleurs que nous !
      Préparons-nous à la grâce des grâces, celle du martyre!!! Il ne faut pas rater le coche… Le Ciel
      est si beau et l’enfer, à la symétrie opposée, si terrible ! CONFIANCE ET RELEVONS LA TETE §

      Répondre
  7. Papé

    10 août 2013 à 16 h 33 min

    Demandons à ce nouvel ange du ciel
    de prier Dieu pour nous et pour nos enfants !

    Répondre
  8. Emmanuel

    10 août 2013 à 17 h 57 min

    Il y a beaucoup de faux barbues qui sont là bas pour semé la confusion entre les communauté, certains diront avec sarcasme: « tu veux dire qu’il sont du MOSSAD? » Je me fout de savoir si ils sont du mossad ou pas. En tous cas se n’est pas musulman. cette fille fait partie des gens du livre comme les vrais juif, se qu’ont fait c’est homme c’est comme s’il avait tué l’humanité toute entiére au yeux d’allah et cette enseignement fait partie des base de l’islam. Vous ne devriez pas vous en prendre à aucune des religion. Mais aux actions de certain homme qui à cause de leurs bêtises n’engendre que des athées dénué de moralité. Ce qui différencie les trois religions principales des autres et se qui nous rapproche nous juif, chrétiens et musulmans c’est La croyance en un dieux unique, les envoyer de Dieux, le jugement, Les anges et leur nom. et se qui rapproche les chrétiens et les musulmans c’est le retour de Jésus à la fin des temps.
    La division entre les gens du livre est l’une des plus effroyable stratégie de satan et il a déjà plusieurs fois réussi grâce à ses adorateur qui contrôle en partie le système dans le quel on vie.
    Ne mettez pas la faute sur les religions car les livres sont juste mais plutôt sur la bêtise humaine. salam wa lékoum, shalom et que dieux vous guides les fréres.

    Répondre
  9. Melmiesse

    10 août 2013 à 21 h 55 min

    ils tuent des gens en prière ou qui viennent de prier !! ou cachent-ils leurs armes, il parait qu’ils entreposent des armes dans les mosquées

    Répondre
  10. Semetipsum

    11 août 2013 à 22 h 20 min

    Seigneur, ayez pitié de ses boureaux!
    « Ils ne savent pas ce qu’ils font. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3273 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter