Il n’y a pas de mots…


En effet, on demeure littéralement stupéfié à considérer la une de l’hebdomadaire Charlie Hebdo datée du 6 novembre. Invectiver d’une manière aussi insolente le cardinal Vingt-Trois, insulter de la manière la plus obscène qui soit la foi de millions de catholiques, tout cela dépasse l’entendement. Les quinquagénaires toujours acnéiques de la rédaction de Charlie Hebdo se croient sans doute des esprits forts et libres. Quelqu’un pourra-t-il leur faire comprendre un jour qu’ils sont tout simplement pathétiques ?

Soit dit en passant, j’attends toujours un communiqué de « désapprobation (…) de cet excès » de la part du Premier Ministre, comme il le fit lors de la publication de “caricatures de Mahomet” en septembre dernier par ce même hebdomadaire, qui avait nécessité qu’on fît protéger par la force publique les bureaux de ces provocateurs et qu’on reçût à Matignon une délégation de responsables musulmans indignés…

36commentaires
  1. Jean baptiste Celeyron

    8 novembre 2012 à 17 h 17 min

    Pourquoi en parler et montrer ?
    Le mieux est d’ignorer.
    Si on ignore cela tombera seul comme un soufflé et de toute façon aucune parole ou protestation n’aura d’effet. Cette une n’est pas relayée sur les ondes car l’Eglise n’a pas bronchée et Charlie Hebdo est punie. Pas de pub. C’est le silence qui les tuera.

    Répondre
  2. Myriam

    8 novembre 2012 à 18 h 41 min

    Je suis choquée, et encore, les mots me manquent.
    Obscénité, motif immédiat de supprimer cette revue et même d’ ester car c’ est une offense IMPARDONNABLE excusez moi, on doit pardonner mais là: ils savent ce qu’ ils font en insultant d’ une façon gravissime.
    Ce dessinateur doit partir.

    Répondre
  3. Myriam

    8 novembre 2012 à 18 h 48 min

    Mais même si l’ on feint d’ ignorer, comme dit ce lecteur, COMBIEN d’ exemplaires au su et au vu de tous les Catholiques?????!
    Les Musulmans se diront:”après Mahomet, voulà que les Chrétiens se critiquent ” mais n’ habitant pas chez vous, je pose la question toute bête: Ce magazine est-il franc-maçon ou communiste?
    Merci.
    Mais les dégâts sont là: le tirage a eu lieu……

    Répondre
    • Francesco

      17 novembre 2012 à 16 h 07 min

      Communiste et/ou franc-maçon…les deux font bon ménage avec les illuminatis…ils confondent le réel avec ce qui se passent dans leur loge….mais que doivent ils fumer?ils sont en rage que tant de gens protestent contre le mariage “gay“!

      Répondre
  4. c

    8 novembre 2012 à 18 h 55 min

    Dans un monde idéal l’on pourrait effectivement se dire que le mieux c’est de ne rien dire, mais malheureusement dans tous les cas de persécutions religieuses, cela a commencé par des dessins dits humoristiques dans la presse qui va bien, et même il y a 80 ans l’on trouvait des dessins de ce type… cela a été suivi dans un pays limitrophe du nôtre par des milliers de martyrs, qui ont été béatifiés et canonisés ou en cours.
    Par ailleurs déjà Saint Augustin disait, je n’ai plus la citation exacte en tête, qu’à force de voir ce qui n’a pas lieu d’être, l’on commence par devenir indifférent, puis le trouver normal.
    Je crois que c’est donc indispensable que l’observatoire signale inlassablement tout ce qui est contre notre Religion.
    Par ailleurs ce type de dessin, malheureusement quand on tape sur “google image” l’on en voit plein de ce type, photos montages etc sur notre Religion, sur notre Saint Père…
    Ne rien dire à ce genre d’agressions – du style c’est le plus intelligent qui se tait le premier”, apparaît malheureusement le plus souvent comme de la faiblesse et peut au contraire encourager la persécution.
    La méchanceté et le mal n’ont pas de limites.

    Répondre
    • Myriam

      8 novembre 2012 à 23 h 34 min

      @c: exactement.Il y a d’ une part une v.provocation dégoûtante- c’ est.un.euphémisme- mais il ne faut pas pour autant laisser libre cours à ce genre de choses qui se multiplient…..
      Je vois, comme tout le monde, que l’ Eglise est attaquée de toutes part, y compris dans vos édifices, cimetières, etc….cela viendra chez nous…..déjà plus question d’ un Crucifix au Palais de Justice…..mais ça, c’ est encore autre chose.
      Je fais partie d’ un Institut Séculier où nous parlons-:parfois- de tout ce qui se passe…..
      Dans nos journeaux et à votre télé, je suis étonnée de ne pas voir le moindre reportage sur vos églises incendiées….etc….
      C’ est pourtant grave.
      Ici, Sharia4Belgium tente de ” convertir dans la Capitale: son chef Belkacem a été arrêté mais pour un emprisonné, dix de relais….
      Je sors du contexte mais c’est pour vous dire que beaucoup de Musulmans trouvent” normal” qu’ il y ait…des mosquées….et dans Bruxelles, comme à Marseille, des quartiers entiers pour le vendredi….
      Voilà un.modeste avis
      Reste à espérer que notre Seigneur si honteusement maltraité aura le soutien.des Catholiques de nos contrées et que notre belle religion résistera au Mal.
      Car c’ est aussi ” son oeuvre”……

      Répondre
  5. Pingback: RCS » Blog Archive » Le silence de l’Eglise de France sur la caricature de Charlie Hebdo serait-il un fruit vénéneux de Vatican II et de ” Nostra Aetate ” ? |

  6. Michèle

    8 novembre 2012 à 21 h 42 min

    J’abonde dans votre sens, @ Jean baptiste Celeyron. Je crois qu’en effet, au stade où nous en sommes, notre arme la plus efficace pourrait être le silence. Tout le pays est devenu une zone de non droit où nous n’avons plus aucun pouvoir ou presque : la loi se prononce en faveur de ceux qui la bafouent, neuf fois sur dix. Légalement, nous sommes pratiquement impuissants, force est de le constater.
    Ces obscénités ordurières n’ont d’autre but que de nous heurter et de faire de nous des agents publicitaires au bénéfice de ces pauvres types. Ces gens ne cherchent qu’à
    créer le scandale et provoquer des réactions indignées pour faire parler d’eux. Il nous reste en effet l’arme du silence, utilisons-la.
    Ceci dit, je tiens à préciser que je soutiens l’action de l’Agrif qui combat avec calme, courage, détermination et une ténacité admirable, par des voies légales, et avec quelques succès malgré tout, l’horreur qui nous assaille quasi quotidiennement et en toute impunité ou presque.

    Répondre
  7. Richard

    9 novembre 2012 à 7 h 01 min

    Notre Dieu voit tout, un jour ce sera lui qui fera justice. Tout est pesé et analysé, tout se paye un jour, on ne se moque pas de Dieu impunément.

    Répondre
  8. HERVE

    9 novembre 2012 à 7 h 53 min

    J’ai la nausée en voyant ces images et suis humilié. Ne rien dire, ne rien faire, c’est participer à l’humiliation générale des chrétiens. C’est laisser s’instaurer une dictature de la pensée puisque nous sommes réduits à nous taire par peur d’être encore plus humiliés et ainsi laisser cette machine infernale s’emballer.
    Bien sûr il ne faut pas céder à la violence mais au minimum dire notre indignation à ceux qui sont sensés nous protéger.
    Courage !

    Répondre
  9. HERVE

    9 novembre 2012 à 8 h 09 min

    Ces dessins me font penser à ceux que l’on a pu voir dans nos livres d’histoire, insultants et vexatoires à l’encontre de nos frères juifs avant que le nazisme ne triomphe…

    Répondre
  10. Pierre-Antoine

    9 novembre 2012 à 9 h 17 min

    Combien de lecteurs a ce magazine ? Ils tirent à 75000 exemplaires (le nombreux d’invendus est un secret bien gardé) sauf quand on leur fait de la pub…
    Avec la pub qu’on (ce site aussi) lui fait on diffuse largement l’odeur nauséabonde permettant ainsi la réimpression, et l’augmentation du nombre de lecteurs, et l’augmentation de ses bénéfices !

    Répondre
    • admin

      9 novembre 2012 à 10 h 44 min

      @Pierre-Antoine et à d’autres.
      Parler d’un organe d’information n’est pas lui faire de la publicité, sauf à prétendre aussi que parler des persécutions contre les chrétiens serait exciter davantage nos persécuteurs – j’ai lu cela aussi quelque part lors des spectacles outrageusement insultants contre les chrétien de l’automne 2011. Si on ne peut plus informer sur la christianophobie au motif que cela fait de la publicité aux christianophobes, quel est l’intérêt – je n’ose même pas dire, l’utilité – de ce blogue ?

      Répondre
  11. Allenet

    9 novembre 2012 à 9 h 29 min

    Notre Dieu voit tout, un jour ce sera lui qui fera justice.
    Parfaitement d’accord Richard!
    Cependant nous ‘avons pas à oublier que Dieu vomit les tièdes.
    Comment donc être brûlant (d’amour) pour Dieu et pour les frères?
    S’indigner est bien évidemment la première étape sur le chemin car nos frères sont capables de faire le bien et font le (très) mal, cette étape est indispensable.
    Cependant, l’indignation seule, n’est pas très productive et ne peut déboucher que sur la violence si on oublie notre vocation d’amour.
    Pardon! mais je crois qu’il faut le rappeler, certains démons ne se délogent que par la prière et le jeune. Je rappellerais volontiers JP II qui disait en substance:”les grandes décisions ne se prennent pas dans les cours des ministres ni dans les palais des rois elles se prennent dans les oratoires”. Je crois que nous avons besoin d’entendre la voix de celui que beaucoup reconnaissent comme l’auteur du plus grand évènement de ce siècle: la chute du mur de Berlin.
    Je sais cela ne donne aucune gloire terrestre et même semble-t-il aucun mérite.
    C’est vrai, on est pas très nombreux et on a souvent perdu l’habitude, mais si on aime, si on croit et si on est prêt à saisir les armes que le Seigneur nous assigne, c’est indubitable, avec de la persévérance, la Victoire est au bout.
    Sinon: “Celui qui n’est pas avec moi est contre moi”, c’est le Seigneur qui parle, ne prenons pas le risque d’emprunter les armes de l’adversaire. Perdre l’amour pour défendre Dieu cela revient toujours à se battre pour des idées, autrement dit des idoles. Dieu n’est jamais mis en péril par des agressions du mal. La seule justification plausible pour sortir le glaive est le secours des âmes en danger de mort.
    Je rêve d’un monde qui commencera à croitre sur ces bases. Je rêve que ce sera bientôt.
    Amitiés
    Zachée

    Répondre
  12. Kerval

    9 novembre 2012 à 9 h 31 min

    Charlie Hebdo, autant lire Sartre : on a à la fois les mains sales et la nausée…
    Il faut faire trainer ce torchon en justice par l’intermédiaire de l’Alliance contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF). L’AGRIF a déjà gagné moult procès pour des affaires du même type, mais ça, on n’en parle pas dans les media. Sauf dans certains…

    Répondre
  13. Pandélis

    9 novembre 2012 à 11 h 27 min

    Français et chrétien Grec Orthodoxe, je suis profondément blessé par cette caricature ordurière et blasphématoire. J’ai appelé ce matin la métropole Grecque Orthodoxe de France dont le métropolite son excellence Monseigneur Adamakis est président de l’AEOF (assemblée des évêques orthodoxes de France), pour leur faire part de notre indignation et leur demander une réaction. En Grèce où je vis de longs mois, il est inimaginable que de telles caricatures soient publiées, sans que le pays dans son ensemble descende dans la rue pour manifester son indignation et son dégoût. Frères et soeurs en Christ, lisez les prises de position du Métropolite Séraphin du Pirée et vous comprendrez comment de tels blasphèmes peuvent avoir lieu dans nos pays.

    Répondre
  14. Geneviève

    9 novembre 2012 à 11 h 45 min

    L’existence de ce blogue est primordiale ! La preuve puisque lors de l’affaire du chrétien égorgé, avec de surcroit la désinformation scandaleuse de Zenit à ce sujet, ladite agence a retiré son article mensongé ! Aux liseurs pialleurs : Prenez votre courage à deux mains, bougez-vous aussi et envoyez, comme je l’ai fait un message de soutien au cardinal !

    Répondre
  15. Mick

    9 novembre 2012 à 11 h 52 min

    L’intérêt ???????????
    C’est au moins de faire réagir.
    Dieu est le même pour tout le monde, ne pas confondre avec les prophètes (ou les faux).
    Si on commençait par le commencement ?
    Tout le monde se nourrit. J’ai vu une polémique concernant les repas dans les cantines (porc, halal…). Certains vont penser que ça n’a rien à voir, alors qu’ils fassent travailler leurs méninges!!!
    Si l’on servait des plats végétariens (personne n’en meurt) ça résoudrait le problème, ça éviterai l’effet de serre dû à l’élevage du bétail, l’adrénaline dans la chair de l’animal lors de l’abatage, qui aurait pour effet de faire baisser l’agressivité de certains. En plus, il est bien connu que le bétail abattu halal est davantage stressé, donc plus contaminé, ensuite, (voir comptes rendus d’abattoirs sur le net, je n’invente rien) il ne faut pas s’étonner de voir certains jeunes être aussi “remontés”, entre la viande et le coran qui incite à la violence, on n’est pas gâté…..
    Ceux qui veulent manger de la viande le ferait chez eux.
    En plus ce serait bon pour la planète !

    Répondre
  16. Colombe

    9 novembre 2012 à 12 h 46 min

    Personnellement , je suis pour la liberté d’expression mais je suis aussi pour y mettre des limites qui sont celles de la bienséance et du respect le plus élémentaire .
    Pour ce qui concerne ceux qui ont produit cette image , je suis bien persuadée que le Seigneur saura lui-même les rétribuer à leur juste mesure et que leur facture sera salée à souhait !

    Répondre
  17. christophe

    9 novembre 2012 à 12 h 57 min

    Bien sur qu’il faut dénoncer à chaque fois et je rejoint l’administrateur : “si on ne peut plus informer sur la christianophobie au motif que cela fait de la publicité aux christianophobes, quel est l’intérêt – je n’ose même pas dire, l’utilité – de ce blogue ?”
    Sans relâche il faut dire et redire. Ne serais-ce que pour constituer un fond documentaire de la christianophobie qui pourra être mis en opposition à ceux qui hurlent à l’islamophobie. Car ces derniers, ils savent très bien se victimiser.
    La liste des actes de christianophobie devrait être envoyée au ministre de l’intérieur avec la question suivante : “vous avez déclaré que s’en prendre à l’islam c’est s’en prendre à la république, mais alors s’en prendre à la chrétienté c’est différent ?”
    A quand un communiqué de condamnation ? Et surtout jusqu’à quand les chrétiens vont tendre la joue gauche ? Ce n’est plus du pardon qui est nécessaire mais de la légitime défense.

    Répondre
  18. elisabeth de lobkowicz

    9 novembre 2012 à 14 h 29 min

    Je suis de l´avis de Jean-Baptiste Celeyron. De plus, je pense que c´est le devoir le plus strict du Premier Ministre de s´excuser pour les caricatures contre l´Islam, car il doit tout faire pour éviter que des bombes explosent dans le métro ou dans des gares aux heures de pointe. S´il ne le fait pas pour les caricatures anti-chrétiennes, c´est qu´il sait bien que les Francais n´ont pas a redouter ce genre de choses. Il nous honore et honore le Christ.

    Répondre
  19. Guy

    9 novembre 2012 à 14 h 48 min

    N’y a t’il pas un juste milieu entre attendre sans rien faire, les réactions d’un ministre français qui n’a strictement rien à faire de nous, et les réactions hystériques et moyenâgeuses qu’ont les musulmans lors que des caricatures apparaissent ?

    Répondre
  20. C.B.

    9 novembre 2012 à 16 h 23 min

    Merci à ce site de nous informer sur les actes de christianophobie et de cathophobie.
    Si j’en crois http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2012/09/20/je-n-ai-pas-l-impression-d-egorger-quelqu-un-avec-un-feutre_1762748_3236.html le numéro de septembre de ce torchon-qui-se-glorifie-d’être-“anticlérical” prenant l’islam pour cible a bénéficié d’une telle publicité qu’il a été en rupture de stock le jour de sa parution et avait fait procéder, semble-t-il, à un retirage -ce qui a dû améliorer les finances du journal-. Il ne semble pas qu’il en soit de même cette semaine: leur “simple réaction à l’actualité” n’a pas su trouver cette fois-ci la bonne idée qui fait vendre.
    Sainte Blandine, priez pour les anticléricaux primaires qui se croient anti-intégristes.

    Répondre
  21. amie5978

    9 novembre 2012 à 17 h 22 min

    De plus, dans ce cas-ci, la caricature est partout sur le Web : pas besoin d’acheter le torchon ! (alors que pour les caricatures de Mahomet, elles n’étaient nulle part sur le Web…d’où des ventes record dudit torchon !)

    Répondre
  22. Gisèle Miette

    9 novembre 2012 à 18 h 22 min

    Ne pas ramasser c’est ne pas être sali .
    Ce qui vient d’en bas doit y rester .
    Demander pardon au Seigneur , le louer et le remercier pour tout ce qu’il nous donne gratuitement .
    Prier pour les Chrétiens d’Orient qui sont martyrisés physiquement , afin qu’ils ressentent l’Amour de Dieu et le douceur maternelle de la Vierge Marie dans leurs souffrances .

    Répondre
    • lily

      26 novembre 2012 à 10 h 19 min

      Amen

      Répondre
  23. Melmiesse

    9 novembre 2012 à 19 h 58 min

    C’est vulgaire même pas du comique troupier pour amuser les athées, qui, ne connaissant plus la religion risquent de ne même pas comprendre cette caricature. Dans un pays qui se dit de liberté les croyants devraient au moins jouir de cette liberté de ne pas être insultés ou méprisés

    Répondre
  24. Michèle

    10 novembre 2012 à 1 h 04 min

    Informer est un devoir, il n’y a pas de doute là dessus, @ cher adm. C’est non seulement la raison d’être de ce blogue et son intérêt mais aussi son mérite, qu’il ne partage pas avec grand monde, il faut bien le dire. De même c’est l’honneur de l’AGRIF d’utiliser l’arsenal de la loi, même s’il est souvent détourné avec perversité.
    Le point délicat réside plutôt dans le choix du type de réaction souhaitable à ces provocations blasphématoires. Qui doit s’exprimer ( ou choisir de ne pas le faire) et comment?
    Il est certains que les suppôts du diable qui commettent ces ignominies cherchent d’une part à offenser Dieu, je pense qu’il n’y a pas de doute sur ce point, mais aussi, et peut-être surtout, à nous faire réagir, et si possible à leur manière vile et dégradante. C’est évidemment le piège dans lequel il ne faut tomber à aucun prix, c’est pourquoi il me parait très difficile de trouver la bonne méthode. Mais il est certain que nous ne devons pas nous battre dans la fange, ce n’est pas la place des enfants de Dieu. Laissons au caniveau ce qui lui appartient, et à Dieu ce qui lui revient. Faisons en sorte que le Christ que nous aimons soit à l’abri dans nos coeurs et que rien ne vienne l’y offenser. Et pour le reste , demandons à l’Esprit Saint de nous inspirer de bonnes idées, aussi fortes et aussi géniales que les réponses de Sainte Jeanne d’Arc aux animaux déguisés en juges qui cherchaient à la prendre en défaut. C’est plus que jamais le moment de la prier!

    Répondre
  25. Billières

    10 novembre 2012 à 23 h 27 min

    Riposte qui devrait être évident e:
    L’argumentaire de ce voyou : ” la blasphème est autorisé, mais attention , la diffamation est condamnable légalement. ”
    autant dire : au nom de la liberté d’expression , le blasphème est autorisé mais si vous ripostez contre Charlie Hebdo vous êtes condamnable.
    Cet argumentaire apparemment limpide souffre d’un défaut majeur : il est à contre sens de la devise républicaine ( Liberté, Egalité,Fraternité ) qui implique que si l’on a le droit de s’exprimer, au nom de la liberté d’expression, on n’a pas le droit de blesser gravement son concitoyen, de le faire souffrir dans son âme..Ainsi, une provocation, surtout méchante , est beaucoup plus qu’une simple critique ( parfois utile ) et est à contre-courrant de la Fraternité. De ce fait elle est condamnable.
    A.B.

    Répondre
  26. Amie5978

    11 novembre 2012 à 7 h 49 min

    “Mt 5,11. Bienheureux serez-vous lorsqu’on vous maudira, et qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de Moi.
    Mt 5,12. Réjouissez-vous alors, et tressaillez de joie, parce que votre récompense sera grande dans les Cieux; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.”

    Soyons donc “bienheureux” avec Mgr Vingt-Trois !

    Répondre
  27. jofel

    12 novembre 2012 à 1 h 12 min

    Dans les temps anciens, les prophètes étaient envoyés vers le peuple auquel Dieu s’était révélé –prenant ainsi conscience de ce qu’était le bien ou le mal –pour lui rappeler ses commandements. Ils avaient cette obligation responsable d’avertissement pour ramener sur le droit chemin afin de mettre le peuple à l’abri de la colère de Dieu. De nos jours il n’y a plus de prophètes, mais la même Parole prophétique demeure et personne n’est plus en mesure de nier n’avoir jamais entendu parler de Jésus, le Fils de Dieu, ni le pourquoi de sa venue. Or cette Parole qui demeure met en garde l’humanité quant à ses comportements condamnables et notamment sur le péché contre le Saint-Esprit qui se traduit par le refus total, et donc volontaire après connaissance des actes condamnables, de revenir sur le chemin de la dignité (ou de la sainteté) qui transforme l’homme à l’image de son créateur. Ce péché ne peut être pardonné, l’Esprit-Saint prenant acte du refus. Face à l’amoncellement de ces actes dépravés, l’Eglise –le peuple de Dieu dans son ensemble –a donc l’obligation et la responsabilité de faire prendre conscience, à ceux qui se livrent à de telles bassesses, de la gravité de leurs actes (Ezéchiel 33 :9).

    Répondre
  28. Pingback: Le Saint-Siège alerté sur la “une” blasphématoire de Charlie Hebdo | L'observatoire de la Christianophobie |

  29. Pingback: L’évêque de Saint-Brieuc dénonce le caractère « vulgaire, odieux et blasphématoire » de la “une” de Charlie Hebdo | L'observatoire de la Christianophobie |

  30. De Menezes, Pedro Jose

    19 novembre 2012 à 15 h 08 min

    A comunidade católica do Brasil está com a França. je suis profondément blessé par cette caricature ordurière et blasphématoire.

    Répondre
  31. de Wavrechin

    19 novembre 2012 à 18 h 57 min

    Les responsables de cet hebdomadaire font le jeu de Satan.
    Prions pour la France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter