La Une

Imam de Brooklyn : « Reconnaissons que nous haïssons les chrétiens »

31 janvier à 09:12
Commentaires (36)
  1. Avatar Gérard P. dit :

    Tout menteur même s’il dit la vérité personne ne le croira!

  2. Avatar mangouste20 dit :

    C’est très beau. On croirait entendre la parole chrétienne. En supposant que cet imam soit sincère, l’Islam n’ayant aucune structure, ou hiérarchie responsable, il est impensable que puissent être extraits du Coran certains textes dont l’idéologie malfaisante est bien ciblée par l’auteur. Demandez aux Salafistes ce q’ils en pensent, par exemple…

  3. Comment voulez-vous que d’autres rejoignent l’Islam si vous les détestez et les maudissez jour et nuit .
    Veut- il dire,nous perdrons des membres a cause de vous (musulmans),
    Et l’islam n’a rien a voir avec eux (les islamsites) mais les islamistes sont de l’islam.
    Je ne crois pas cet imam.

    Montréal, dit non a un centre communautaire musulman d’un imam extremiste et le Canada ne l’expulse pas vers son pays.

  4. Avatar Onclin dit :

    Donc lui aussi ne sait pas lire les versets du coran. Cela devient préoccupant. S’il ne s’est pas lire, je lui apprendrai la lecture de ce texte, car il est limpide comme une idéologie. Le coran c’est un “coricide” mais pour le cerveau et la raison.

    1. Avatar Onclin dit :

      “S’il ne s’est pas lire,”c’est “S’il ne sait pas lire”

    2. Avatar Michel dit :

      Comment lisez-vous ces textes de la Bible, vous qui prétendez savoir lire le Coran :

      – Maintenant, tuez donc tous les petits garçons ; et toutes les femmes qui ont partagé la couche d’un homme, tuez-les !
      Mais toutes les petites filles, elles qui n’ont pas partagé la couche d’un homme, vous pouvez les garder vivantes pour vous.
      (Nombres 31, 17-18)

      – Lorsque tu t’approcheras d’une ville pour la combattre, tu lui proposeras la paix.
      11 Si elle accepte la paix et t’ouvre ses portes, toute la population qui s’y trouve sera astreinte à la corvée et te servira.
      Mais si elle refuse la paix et engage le combat, tu l’assiégeras.
      Le Seigneur ton Dieu la livrera entre tes mains, et tu passeras tous les hommes au fil de l’épée.
      Quant aux femmes, aux enfants, au bétail, tout ce qui se trouve dans la ville, tout le butin, tu t’en saisiras ; tu te nourriras du butin pris aux ennemis que le Seigneur ton Dieu t’aura livrés.
      Tu agiras ainsi envers toutes les villes très éloignées de toi, villes qui n’appartiennent pas aux nations que voici.
      Dans les seules villes des peuples que le Seigneur ton Dieu te donne en héritage, tu ne laisseras subsister aucun être vivant.
      En effet, tu dois vouer à l’anathème le Hittite, l’Amorite, le Cananéen, le Perizzite, le Hivvite et le Jébuséen, selon l’ordre du Seigneur ton Dieu,
      afin qu’ils ne vous apprennent pas à pratiquer toutes les abominations qu’ils pratiquent envers leurs dieux : ce serait pécher contre le Seigneur votre Dieu.
      (Deutéronome 20, 10-18)

      – Ils vouèrent à l’anathème tout ce qui se trouvait dans la ville, l’homme comme la femme, le jeune comme le vieillard, de même que le bœuf, le mouton et l’âne, les passant tous au fil de l’épée.
      (Josué 6, 21)

      – La communauté y envoya douze mille hommes de valeur, et leur donna cet ordre : « Allez, et passez au fil de l’épée les habitants de Yabesh-de-Galaad, y compris les femmes et les enfants.
      (Juges 21, 10)

      – Je vous le déclare : on donnera à celui qui a ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.
      Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.
      (Luc 19, 26-27)

      Non, ce ne sont pas des sourates !

      De l’importance de savoir lire les textes sacrés, tous les textes sacrés…

      1. Avatar chantal dit :

        L’Ancien Testament, pour une bonne part, décrit une histoire de bruit et de fureur, de massacres et de conquêtes: l’histoire de tous les peuples depuis qu’il y a des hommes sur cette terre et qu’ils ne cessent de s’étriper . Et chacun de revendiquer la présence de Dieu à ses côtés (histoire récente: Dieu est avec nous /Gott mit uns) .Dans l’AT, il est quelques prophètes, quand même, pour s’étonner de cette violence -sacrée ou pas-.
        En revanche, nulle trace de violence dans le NT .Le passage que vous citez est un bref extrait d’un récit -une parabole – de Jésus.Lisez Luc, 19 in extenso, histoire de vous détromper .
        “De l’importance de savoir lire les textes sacrés, tous les textes sacrés”.

      2. Avatar Anne dit :

        Comment lisons-nous l’Ancien Testament et ses textes violents ? Mais pour ce qu’ils sont, des textes violents,écrits par un peuple qui commençait à peine à comprendre la volonté de Dieu pour eux, et qui avait encore un long, long chemin à faire pour découvrir la Vérité apportée par Jésus-Christ. Ces textes nous révèlent donc la grande pauvreté humaine, mais également le fait que Dieu, dans sa miséricorde, est venu visiter son peuple pour l’amener à comprendre qu’il n’était qu’Amour. Si ces textes font partie de la Bible, ils n’ont aucune valeur normative, mais purement historique, car la norme morale des chrétiens, c’est Jésus-Christ. C’est lui qui est la Parole. Lui seul est notre guide, le Chemin, la Vérité et la Vie.
        Aucune commune mesure donc avec le Coran, dont les appels à la violence et la haine envers les juifs et des chrétiens sont non seulement répétés chapitre après chapitre, mais sont validés par la vie de Mohamed. Ainsi donc, quand des Chrétiens sont violents, ils le sont en contradiction avec Jésus-Christ, mais quand les musulmans sont violents, ils le sont en conformité avec Mohamed, dont la vie est un modèle de profonde barbarie.

      3. Avatar Eric dit :

        Une des différences essentielles entre la Bible et le coran c’est :
        – La bible relate notamment la violence, la haine de l’homme
        – le coran ordonne la violence et la haine, c’est un livre de guerre de combat Mohamet est constamment en combat même dans ses début à la Mecque.

        Les passages que vous citez concernent une époque révolue. Ils relatent les différents jugements que Dieu a été obligé d’exercer à l’égard des peuples les uns envers les autres, y compris d’ailleurs le peuple d’Israël d’alors.

        Dieu est au-dessus de toutes choses. Toutes choses le serve et il est de sa prérogative de faire servir la haine et la violence de l’homme révolté contre Lui pour exercer ses jugements, son gouvernement.

        Ce n’est pas Dieu qui demande à l’homme d’aller contre sa volonté mais bien l’homme qui dans son libre arbitre décide, choisi de mettre en doute sa Parole “quoi Dieu a dit ?” Nous ne pouvons donc pas reprocher à Dieu de devoir subir les conséquences de nos choix et de nos décisions. Toutes les guerres, y compris celles que vous citez sont la conséquence de la désobéissance de l’homme, de SON péché. Autrement dit ces guerre n’auraient jamais eu lieu si l’homme n’avait pas péché et ne s’était pas (individuellement ou collectivement) révolté contre Lui.

        Le Nouveau Testament qui éclaire l’ancien nous montre que justement dans l’ancien sont démontré la culpabilité de l’homme, sa méchanceté, le fait qu’il est dominé par le péché et complétement incapable de s’en sortir même lorsqu’il est dans des conditions privilégiées (Israël).
        On peut dire que l’Ancien Testament fait la démonstration définitive que l’homme pécheur est incapable de retrouver sa relation avec son créateur…

        Une rapide recherche :
        Romains 7:13 Ce qui est bon est-il donc devenu pour moi la mort ? Qu’ainsi n’advienne ! Mais le péché, afin qu’il parût péché, m’a causé la mort par ce qui est bon, afin que le péché devînt par le commandement excessivement pécheur.

        Romains 3:20 C’est pourquoi nulle chair ne sera justifiée devant lui par des œuvres de loi, car par la loi est la connaissance du péché.

        Galates 3:19 Pourquoi donc la loi ? Elle a été ajoutée à cause des transgressions,…

        Galates 3:24 de sorte que la loi a été notre conducteur jusqu’à Christ, afin que nous fussions justifiés sur le principe de la foi ;…

      4. Avatar Clause dit :

        Mais Monsieur Michel, pourquoi citez-vous en référence l’Ancien Testament ? Celui qui nous anime, nous chrétiens, c’est le Nouveau Testament ; non pas le “Loi”, mais la Foi ! Jésus par sa naissance, sa vie, sa mort, sa résurrection n’est pas venu abolir la loi, mais la renouveler, c’est-à-dire la parfaire. Dieu n’est qu’Amour et Miséricorde, c’est le Dieu Bon. Il voulait et veut qu’aucun de ses enfants ne se perde ; Jésus Lui, est Le Chemin, La Vérité et La Vie. nous sommes appelés à Le suivre. Bonne journée.

      5. Avatar Françoise dit :

        Ces extraits de l’Ancien Testament ne contredisent-ils pas l’un des principaux commandements de Dieu révélés à Moïse : “Tu ne tueras point” ?

        1. Avatar Brun dit :

          Françoise
          voyez plus haut les commentaires de Anne et de Eric, ils rappellent la place et la portée respective de l’Ancien Testament et du Nouveau testament

      6. Avatar Maysie dit :

        Pas d’amalgame
        SVP
        Cette lecture de la Bible coupée de son contexte est fallacieuse et on ne peut plus musulmane !!
        Tariq Ramadan ne ferait pas mieux.

        1. Avatar Maysie dit :

          Mon commentaire a glissé. Il répondait à ” Michel”

      7. Avatar kanjo dit :

        Michel
        une grande différence entre la bible et le coran, c’est que les chrétiens qui lisent la bible savent que les épisodes guerriers ne sont valables qu’au temps de cette guerre là. Dès que cette guerre là a été finie, c’est la loi (le pentateuque) qui prime. Et depuis Jésus, c’est l’évangile qui prime.
        Au contraire, le coran considère que les versets guerriers (prétendûment de Médine) priment sur les autres (prétendûment de la Mecque) de tout temps.

      8. Avatar YvesYves dit :

        Michel.
        En tous cas vous, vous ne savez pas lire!
        Ce que vous lisez dans la bible est à lire comme un livre de l’histoire d’Israël.
        Tous les peuple se sont battus.
        Ce qui est important c’est la doctrine religieuse.
        Dans les dix commandements il n’y a rien a redire.
        Et ce que vous citez de l’Évangile est bien misérable pour prétendre y trouver de la violence comme dans le Coran.
        En effet:
        1) D’abord il faut citer la parabole en entier. Vous retirez une phrase de son contexte vous en faussez le sens.
        Parabole des talents (Matthieu 25.14-30)
        14 Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. 16 Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. 17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. 18 Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. 20 Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m’as remis cinq talents; voici, j’en ai gagné cinq autres. 21 Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 22 Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m’as remis deux talents; voici, j’en ai gagné deux autres. 23 Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. 24 Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné; 25 j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. 26 Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné; 27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. 28 Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. 29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. 30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
        Cette phrase est dite par Jésus pour signifier que nous devons faire fructifier les dons que Dieu nous donne. Si nous ne produisons rien avec les dons reçu notre punition sera de nous enlever même ce que l’on avait avant les dons.
        Il n’y a rien de violent ici.Surtout par rapport au Coran.
        2) “Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.”
        Chaque foi que quelqu’un cherche à trouver de la violence dans les évangiles, notamment les musulmans, c’est toujours la même citation qu’ils sortent montrant ainsi:
        soit leur bêtise a ne rien comprendre à ce qu’est une parabole car en l’occurrence s’en est une.
        soit leur mauvaise foi s’ils savent ce que c’est.
        La parabole est une figure de rhétorique consistant en une courte histoire qui utilise les événements quotidiens pour illustrer un enseignement, une morale ou une doctrine. Ce n’est pas une histoire vrai.
        Par ailleurs jésus ne condamne pas la femme adultère dans l’Évangile (et ça c’est un fait bien réel, elle était en face de Jésus) alors que les musulmans les lapident.
        Bref vous perdez votre temps à chercher de la violence dans les Évangile!

      9. Avatar Bruno dit :

        merci yves yves de souligner que dans la Bible, surtout dans l AT, il y a aussi de la violence. j ai comme l impression qu les chretiens islamophobes ont plus etudie le coran que la Bible. Si nous ne prenons pas en compte le sens allegorique et symbolique des textes sacres, et n en gardons qu le sens litteral, nous serons toujours dans cette incomprehension, et a nous massacrer les uns les autres.

      10. Avatar melchizedek dit :

        Monsieur,
        Je crains que vous n’ayez pas contextualisé la phrase de Luc comme il faut. En effet, une lecture du chapitre elle n’est pas prononcé par Jésus mais par un actant de la parabole qu’il raconte. Un passage simple par les catégories que l’on apprend au collège pourrait vous éclairer: il s’agit de discours rapporté par Jésus et non de discours direct. Ainsi, Ii s’avère que cette phrase est à mettre dans la bouche d’un “homme de la noblesse allé dans un pays loitain recevoir un règne et revenir” ou encore “un homme dur (qui prend ce qu’il n’a pas et moisonne ce qu’il n’a pas semé)” – sorte de despote, rentier, peu apprécié de son peuple et prompt à confier les honneurs à ceux qui auront travaillé à sa place. Ces paroles sont prononcées à l’encontre d’un esclave qui a préféré la thésaurisation à l’exploitation du “capital” qui lui a été confié.

        Bien à vous.

  5. Avatar Charlotte Parc dit :

    Sans être naïf, si nous voulons bien appliquer la charité chrétienne qui nous est enseignée dans les Écritures, je veux a priori faire confiance aux gens et croire que ce Tareq Youssef Al-Masri est authentiquement sincère. Ses propos me confortent dans le fait qu’il faut TOUJOURS dissocier les croyances-idéologies-religions professées et les individus.

    Je ne crois pas que -dans ce cas présent- il s’agisse de taqiya (= duperie, pieux mensonge professée pour la bonne cause islamique recommandée dans le Coran lorsque la force de la majorité musulmane ne peut pas être utilisée)car cet homme manifestement tout à fait intelligent, se sait archi minoritaire à New-York en tant que musulman. Non, je le crois sincère.

    Si chaque musulman dans le monde avait cette capacité de réflexion et arrivait à ces mêmes conclusions, sans aucun doute l’islam serait-il toujours à combattre, non pas avec une épée qui tue, mais avec l’épée de l’Esprit, avec l’amour du prochain, mais au moins nos frères et sœurs chrétiens dans les pays musulmans n’auraient plus à subir leur calvaire actuel et pourraient vivre en paix, minoritaires dans un pays majoritairement musulman et c’en serait fini du terrorisme islamique partout dans le monde.
    Le rêve de Martin Luther King n’est pas encore totalement advenu, mais sa réalisation a tout de même bien progressé. On peut aussi rêver d’un islam effectivement apaisé, et pour ne pas simplement être fort rêveur, mettons nous à genoux et prions !
    Prions, plus que jamais, pour la conversion des musulmans, prions aussi que beaucoup, s’ils ne deviennent pas chrétiens, se rangent à un avis proche de celui de cet imam Tareq Youssef Al-Masri pour la paix du monde.
    Prions et …évangélisons tous les musulmans de notre entourage.
    Car “la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.” Rom 10,17

    1. Avatar Michel dit :

      Merci Charlotte Parc pour la lumière que vous apportez sur ce blog.

      Cela fait du bien d’entendre d’autres paroles que des paroles de haine.

    2. Avatar Zack dit :

      Bravo pour votre sagesse ! En effet notre DEVOIR de chrétien est de porter la lumière de l’Évangile autour de soi et inviter chacun à devenir corps du Christ et de son Eglise… Les Musulmans qui vivent à nos cotés doivent être informés de cette lumière d’autant que leurs conversion est beaucoup plus “risquée” qu’un autre commun.. Prions, prions et portons la lumière au monde, soyons disciples portés par Esprit et seulement par lui et non par nos propres forces qui ne seraient que vanités et faiblesses, car de nous même nous ne pouvons rien…

    3. Avatar Clause dit :

      Je partage votre commentaire Charlotte. A sa lecture, je ne me suis pas dis une seule fois “il ment ? ou il est sincère ?”. Sa vision, simple et honnête est un bon début pour une entente entre tous. Il doit maintenant faire des émules, propager sa version. Et que chaque musulman combatte les idées de guerres, de fatwas, de terrorisme, de ne pas saluer un chrétien qui va fêter Noël !! Je veux y croire !!

  6. Avatar Eric dit :

    Il serait intéressant de savoir où cet imam a été formé ! De deux choses l’une ou il est ignorant ou il ment (pour moi un imam aux US et à New York ment certainement voir plus loin taqqiya).
    Cela ne correspond pas à ce qui est le plus enseigné par les ‘’savants’’ de l’islam les plus reconnus et les plus écoutés dans le monde musulman. En effet les sourates de tolérance (sourates 2 :256 – 29 :46…) ont toutes été ‘’révélées’’ au ‘’prophète’’ à la Mecque (période durant laquelle il n’avait pas les moyens) AVANT les sourates ordonnant le combat ‘’révélées’’ à Médine (après la bataille de Badr début de la période durant laquelle il a eu les moyens) contre les non-croyants dans le sens d’une lutte physique, d’une guerre qui fait des morts et des prisonniers (sourates 8 :39 – 8 :65…). À l’époque de Mahomet l’ordre à suivre était clair : les nouvelles sourates annulaient les anciennes !
    C’est ce que les ‘’érudits’’ appellent le principe du naskh : les révélations les plus récentes annulent les révélations antérieures, ce qui veut dire que les révélations de Mahomet étaient progressives. Ce principe ne s’applique pas seulement au djihad, mais aussi à d’autres domaines, tels que la consommation d’alcool, la validité de l’adoption et la direction vers laquelle se tourner pour la prière.
    Mahomet ne considérait pas ces changements comme des contradictions, mais comme une évolution des révélations (sourate 16 :101)
    Donc tout ce que dit cet imam ne colle pas, sonne faux. Il applique tout simplement un autre principe de l’islam appelé ‘’taqqiya’’. Ce principe encourage les musulmans à tromper des non-musulmans pour faire avancer la cause de l’Islam lorsqu’ils ne sont pas en mesure de l’imposer (voir ‘’impératif des trois étapes de la conquête’’ : ‘’Dar al-Su1h’’ ; ‘’Dar al-Harb’’ et ‘’Dar al-islam’’).

    1. Avatar Clause dit :

      Ah ? C’est très grave alors ! Bah ! je suis toujours trop idéaliste !

      1. Avatar Eric dit :

        Un livre très intéressant qui résume et permet de comprendre: JÉSUS ET MAHOMET de Mark A. Gabriel (il a été obligé de changer de nom et pays).
        Cet homme égyptien musulman élevé dans une famille musulmane (qui connaissait le Coran par cœur à 12 ans) a été PERSÉCUTE AVANT DE DEVENIR CHRÉTIEN parce qu’étant curieux, intelligent, instruit il a posé des questions qui dérangeaient.
        Ce qui fait son intérêt c’est aussi qu’il était un érudit de l’Islam et a été enseignant dans la plus ancienne et réputée université islamique al-Azhar (ou “La Splendide”) au Caire. Il sait de quoi il parle!!! La lecture de ce livre m’a permis de me faire une idée précise de cette religion, de ces origines, de son fonctionnement… et surtout de comprendre le désespoir que cela entraine dans les cœurs et je peux le dire de dépasser mes appréhensions ET D’AIMER LES PERSONNES …

    2. Avatar kanjo dit :

      Eric
      Il n’est pas certain qu’il s’agisse de taqqiya : tout homme intelligent qui lit le coran attentivement fini par y découvrir des contradictions. S’il lui reste un tout petit peu de libre-arbitre, il en arrive aux conclusions de cet imam.
      C’est l’islam qui est mauvais, pas les musulmans ! Celui ci semble bon.

      1. Avatar Eric dit :

        Je suis bien d’accord que c’est l’Islam qui est mauvais et qu’il faut aimer les musulmans. J’ai d’ailleurs déjà écris que je hais l’islam, le système, la religion mais que j’aime tous les hommes.

        Mais relisez mon post: “Il serait intéressant de savoir où cet imam a été formé ! De deux choses l’une ou il est ignorant ou il ment” Il s’agit d’un RESPONSABLE RELIGIEUX à New York (pas à Montélimar !). Donc une personne sensée enseigner les principes de l’islam, sensée avoir un minimum de “connaissance” (endoctrinement) … Bien entendu nous attendons tellement un changement, une évolution que nous nous réjouissons lorsqu’un tel discours apparaît… Mais ce n’est pas une raison…
        Une chose objective c’est que ce n’est pas sur ce discours qu’il peut être affirmé qu’il est “bon” ou qu’il ne s’agit pas de taqqiya (qui est une doctrine de l’islam pas d’une simple opinion!). C’est peut-être une exception mais il faut plus que ce discours pour le confirmer ! Or ici sur ce site il n’y a que ce discours que je souhaite d’ailleurs qu’il soit plébiscité par tous les musulmans et surtout par les grands responsables reconnus par le monde musulman…… bizarre, je n’entend ….rien ! Aller je vous propose de le financer pour qu’il face le même “prêche” dans toutes les grandes mosquées du Caire…du moyen orient ! Chiche ?

        Lisez ce livre dont j’ai écrit dans le post au-dessus du votre et vous comprendrez ce que je dis et verrez par vous même ce qu’il en ai dans l’islam de “tout homme intelligent qui lit le coran attentivement fini par y découvrir des contradictions. S’il lui reste un tout petit peu de libre-arbitre, il en arrive aux conclusions de cet imam.” …

  7. Avatar cristianu dit :

    Le JOUR où les “savants musulmans” admettront un CORAN Expurgé nous pourrons croire ce qu’ils affirment… .

    Je vous propose ici, gratuitement, d’en prendre connaissance :

    le document PDF contient les 114 sourates dont les versets qui ostracisent et ceux qui appellent à la violence sont surlignés :

    http://cristianu.e-monsite.com/pages/coran-expurge-1.html

    (copié/collé de l’adresse dans la barre d’adresse, éventuellement). //;-))

  8. Avatar Jean Mériel dit :

    Une autre personnalité musulmane a fait preuve d’un grand courage. C’est le maréchal Al-Sisi, président égyptien, dans un discours prononcé devant les religieux de l’université Al-Ashar du Caire: voir sur ce lien. https://www.youtube.com/watch?v=NJfnquV7MHM. Le jour commence-t-il à se lever chez les musulmans?

    1. @Jean Mériel

      Vous êtes un nouveau venu chez les commentateurs et peut-être comme lecteur de L’Obs. Bienvenu ! Mais j’ai traité des déclaration du Président égyptien le 20 janvier dernier : https://www.christianophobie.fr/breves/al-sissi-il-nous-faut-changer-radicalement-notre-religion#.VM4FpsaQUbs

      1. Avatar Jean Mériel dit :

        Merci de ce rappel qui apporte des éléments nouveaux positifs eux aussi. C’est probablement ici que j’avais trouvé cette video. Je l’ai transmise à mes amis anglais et américains qui l’ont trouvée (la video) extrêmement intéressante; il semble qu’elle n’ait pas reçu la diffusion que son contenu proprement révolutionnaire aurait dû lui valoir. J’ai
        voulu la rapprocher de ce que dit cet imam new-yorkais et qui ne semble pas impressionner outre mesure les commentateurs, on les comprend. Néanmoins il n’y a d’autre solution que ce qui est préconisé par cet imam et par Al Sissi. Ce dernier qui parle avec tout le poids de son autorité et devant un tel aréopage sera peut-être mieux compris que l’imam. Il a un argument très fort: on ne peut pas demander aux 1,7 milliard de musulmans de tuer les 7 autres milliards d’êtres humains!
        A propos, je ne suis pas nouveau chez les commentateurs; avant c’était Jean tout court, maintenant c’est mon nom complet. Mais je ne suis qu’un commentateur occasionnel.

  9. Avatar Jean Ferrand dit :

    Cet imam fait preuve de sincérité. Mais à mon avis l’islam est inconvertissable et vicié dès l’origine. D’ailleurs son prophète a refusé de reconnaître le Christ dès le principe. Il s’est voué à la conversion du monde par la conquête et par la force des armes. Il est à lui seul une anti-Pentecôte. Ce qui ne veut pas dire que tous les musulmans soient condamnables. J’admire les efforts de Sissi pour tenter de transformer son peuple, et même sa religion.

  10. Avatar Georges dit :

    Il y a deux chose qui peut entrer dans ton cœur l’amour ou la haine.
    Je vous met aux défit de trouver le mot AMOUR dans le coran il n’existe pas ,
    Par compte tué à plusieurs reprise appellent à la violence le coran ordonne la violence et la haine, c’est un livre de guerre de combat Mohamet est constamment en combat même dans ses début à la Mecque. etc

  11. Avatar Gérard P. dit :

    Paradoxalement cet “Iman” est un exelent vendeur d’âme; et un attrape nigaux très sincère, jusqu’au jours ou il aura assez de “Musulmans” autour de lui alors rien ne l’empèchera de faire copuper des têtes.Vu qu’il semble bien connaître les Chrétiens et profitant des 1400 ans d’experience de l”Islam” dans la matère d’iradier les Chrétiens . Tout celà ne fait que rire les mouches vu le miel qu’il sert à sont entourage. S’est pourquoi je ne cherche pas le “Pape” qui pourait le béatifier! Désolé bonne lecture !!

  12. Avatar Georges29 dit :

    En ce qui concerne l’islam, après avoir lu le Coran, nombre d’hadiths, …, il conviendrait d’examiner les origines de ces textes et l’histoire de cette « religion » à la lumière des récentes recherches scientifiques, historiques, archéologiques, ethnographiques, … .
    Plusieurs ont été réalisées, par exemple lire : http://legrandsecretdelislam.com/
    (et il y en d’autres sur les origines de l’islam …).
    Ceci aide à comprendre … .

  13. Avatar Michel dit :

    Mon message citant des passages de l’AT (et un du NT) appelant à la violence ont suscité beaucoup de réactions et je m’en réjouis, c’était le but.
    Je n’ai pas le temps de répondre ce soir à chacun d’entre vous, mais je vous ai tous lus, et j’y reviendrai bien volontiers plus tard.
    Ce que je voulais signifier par ce message un peu “provocateur”, c’était qu’il est facile de trouver des passages violents dans les textes sacrés, dans la Bible comme dans le Coran, si ont veut instrumentaliser ces textes sacrés.
    Loin de moi l’idée de mettre sur le même plan la Bible et le Coran !
    Mais ce que je voulais souligner, c’est qu’il est important de faire une exégèse historico-critique de ces textes, de les contextualiser et de se garder de toute lecture fondamentaliste.
    Le drame des musulmans est qu’ils considèrent leur livre saint comme une dictée céleste, comme une “parole incréée descendue du ciel dans une pure langue arabe et sous une forme parfaite”, leur interdisant de ce fait d’y toucher et d’en faire une interprétation en le resituant dans un contexte historique et culturel donné, la chose étant aggravée par le fait que les sourates de Médine priment aux yeux de certains parce que postérieures sur les sourates de La Mecque.
    La seule issue est une réforme profonde ouvrant la porte à la voie de l’interprétation du Coran, comme l’ont fait les juifs et les chrétiens par rapport à la Bible, comme avaient tenté de le faire les mutazilites aux VIIIème et IXème siècles, comme tentent de le faire quelques penseurs musulmans en Occident ou comme l’a suggéré récemment le président égyptien Al Sisi.
    C’est là le véritable enjeu, plus important que de balancer de façon incantatoire les sourates les plus violentes, sinon chacun pourra se renvoyer des textes sacrés appelant à la violence sans se rendre compte qu’il faut distinguer livre inspiré et dictée céleste.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services