La Une

Incendies de l’église de Valence : deux gosses de 10 ans interpellés en flagrant délit…

24 mai à 08:23
Commentaires (15)
  1. Avatar messager dit :

    Auriez vous les prénoms de ces gentilles petit délinquants envoyés par leur frères et parents ????

    1. @messager
      Je vois où vous venez en venir… et je crains qu’on ne les connaisse pas de sitôt.

      1. Avatar C.B. dit :

        Je ne retrouve plus l’article et le lien.
        Il y a eu un article dans la presse en ligne, ces derniers jours, quand les enfants ont été pris en flagrant délit: ils venaient “jouer” à l’heure de midi, en sortant de l’école (cf. france bleu lien ci-dessous, je ne suis pas certaine que c’était ce lien, et les copiés-collés vont vite, donc quelle est la source?).
        Ne partons pas prématurément sur une piste non confirmée; si on en croit
        http://www.francebleu.fr/faits-divers/valence-les-incendiaires-de-l-eglise-sont-des-enfants-585774?comment_type=repondre
        la situation serait franchement différente!
        Ici, c’est très sommaire:
        http://www.ledauphine.com/drome/2013/05/24/les-incendiaires-de-saint-jean-sont-deux-garcons-ages-de-10-ans
        “Interpellés. Cartables sur le dos. À Valence, après l’émotion, c’est le choc. “

        1. Avatar vivi dit :

          Dans le lien de France-Bleu que vous mettez, cela semble assez clair : “Depuis ce jeudi matin la police Valentinoise avait mis en place une surveillance discrète dans l’église. Un Systéme qui a payé vers 11h 50. La porte s’est ouverte, deux ombres se sont faufilées dans l’allée centrale. Les policiers en planque ont vu ces deux silhouettes rabattre leur capuche sur leur tête puis une odeur de brûlé s’est dégagée dans l’église. Les deux incendiaires munis d’un cierge venaient de mettre le feu à la housse en tissu d’une chaise.

          Les policiers les ont interpellés . Surprise : il s’agissait de 2 enfants de 10 ans. 2 garçons qui ont immédiatement reconnu être les auteurs des 5 incendies précédents dans cette église depuis fin avril. Les 2 gamins ont assuré agir juste par jeu . Ils sont scolarisés dans une école catholique toute proche. Ce jeudi midi ils venaient tout juste de sortir de cours et sont venus mettre le feu pour s’amuser avant de rentrer chez eux pour le déjeuner.

          Ils ont été entendus au commissariat avant d’être rendus à leurs parents”

          Et bien, pour une fois, ce ne sont pas des “vladimir”, mais des bons petits catholiques “bien de chez nous” qui ne savaient pas comment s’amuser !!

          1. Avatar jonas dit :

            Pour repondre à vivi ce sont bien des « Vladimir » et « pas des catho » de chez nous et oui le pretre les a rencontrer eux et leur familles ils sont dans une école catho mais son « musluman… ».

  2. Avatar bitika dit :

    n’importe quel enfant un peu fripouille (ou menace) peut etre ‘envoye au feu’ par des adultes.. pour detourner maintenant les soupcons (meme par des frères et/ou demoniaques). je suppose qu’en France, la ‘justice’ tient secrete l’identite des mineurs ?? tout est entre les mains du juge pour enfants. Bizarrement 10 ans… je crois qu’ils echappent alors a certaines sentences, qui ne sont applicables qu’aux 13 ans et plus….

  3. Avatar Romiti Rosine dit :

    Pour le cas où ce seraient eux, où sont les parents, et comment les éduquent-ils ?

  4. Avatar as de pic dit :

    Dans ce cas là, les parents devraient être tenus pour responsables jugés et condamnés, cela les inciterait peut-être à tenir un peu leurs gosses.

  5. Avatar BAYLE dit :

    Pour répondre à “as de pic”, oui, se sont bien les parents les responsables tant sur le plan moral que sur le plan matériel ! Si les faits reprochés à ces deux “enfants” sont avérés, l’évêché doit se porte parie civile afin de faire condamner les parents à la réparation matérielle des lieux ! Ils doivent avoir une assurance !

  6. Avatar L'indigné dit :

    Je trouve cela un peu facile. Comme ils sont mineurs, ils ne risquent rien. Peut-être les envoie-t-“on” commettre leur méfait précisément parce qu’ils sont mineurs.

  7. Avatar Thècle dit :

    Qui sait si l’idée ne vient pas des enfants eux-mêmes, les enfants ont aussi parfois des idées tordues de par tout ce qu’ils voient et entendent, complètement infectés par l’ambiance délétère actuelle…….

  8. Avatar jean louis dit :

    Dans tous ces cas de figure, les parents ne doivent pas être absouts de leurs responsabilités de parents et de leurs solvabilités.
    S’ils sont à la charge de la collectivité, il va de soit qu’il ne peuvent bénéficier plus long temps de la générosité de la France. Et dans ce cas ils ne peuvent séjourner sur le territoire.

  9. Avatar Melmiesse dit :

    Ils ne sont pas les premiers gamins incendiaires, mais la justice actuelle est-elle capable de les guérir sont-ils délinquants? handicapés mentaux ?ou ont-ils des problèmes affectifs? le personnel enseignant est plus apte à répondre,

  10. Avatar Elisabeth dit :

    Les enfants sont de tres bons indicateurs sur l´atmosphere d´une société. Ils ont combiné des reves musulmans avec l´air ambiant d´impunité dont jouit leur communauté. Le vandalisme est la porte d´entrée dans la délinquance et s´exerce effectivement vers 9-10 ans. Il faut espérer que leurs parents payent, au moins une partie des dégats, ne serait-ce que pour ces enfants comprennent que leurs actes ont des conséquences.

  11. Avatar alloin dit :

    Ah ,,,vivi,,,c est un metier,,,”ils ont mis la capuche sur la tete “c est signe de la religion “que l on connait ,,et si c était kevin et jean luc les journalopes l auraient precise ,,,,nous insinuons tous que ce sont des muz ,,,si c est faut qu ils donnent le dementi ,,a 1000000contre 1

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services