Inde : pasteur protestant assassiné par des maoïstes en Andhra Pradesh


En Inde, quand ce ne sont pas les hindouistes ce sont les maoïstes…

Les chrétiens en Inde dénoncent le brutal assassinat d’un responsable chrétien innocent. Le 29 juillet, le Pasteur Yohan Maraiah a été sauvagement frappé à mort dans le district de Godavari oriental, dans l’Etat de l’Andhra Pradesh. « Il ne s’agit pas de la première attaque contre le pasteur. Il avait été frappé d’autres fois et son église avait été incendiée mais il avait une forte foi en Jésus Christ et n’a pas abandonné » a raconté à Fides Sajan K George, président du Conseil global des chrétiens indiens (GCIC), qui a fermement condamné l’homicide, rappelant que « la liberté religieuse est garantie par la Constitution ». Selon la police locale, voici trois jours, plus de 100 militants naxalistes (maoïstes) sont entrés dans le village et ont enlevé le pasteur, l’emmenant dans la forêt. Là, ils l’ont malmené et, trois heures plus tard, son corps a été retrouvé à la périphérie du village, les mains liées derrière le dos. Dans une lettre laissée près du corps, les maoïstes qualifient le pasteur « d’informateur de la police » et l’accusent « d’avoir accumulé une richesses disproportionnée, en exploitant les populations tribales ».

Source : Agence Fides, 1er août.

Un commentaire
  1. Claire

    1 août 2016 à 17 h 50 min

    musulmans, indouistes, maoïstes, égalité fraternelle, entre monstres ils se trouvent des points communs, liberté de massacrer les Chrétiens.
    Prions pour la conversion de ces frères et de ceux qui laissent faire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3515 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter