Inde : un chrétien décapité pour avoir refusé de se convertir à l’hindouisme


Tapas Bin, un chrétien de 35 ans, a été décapité samedi soir par son beau-père assisté d’un ojha (shaman) dans le village de Teliamura dans le district de Tripura (Mumbai/Bombay, État du Maharashtra). Le jeune chrétien avec épousé voici trois ans la fille de Gobinda Jamatiya, adepte d’une forme tribale d’hindouisme et membre du gouvernement de l’État du Maharashtra, et depuis son mariage le beau-père ne cessait de faire pression sur lui pour qu’il apostasie le christianisme et embrasse l’hindouisme, ce à qui il se refusa toujours. Après son forfait, le beau-père a disparu de la circulation mais l’ojha a été arrêté et a reconnu les faits. La jeune épouse craint désormais pour sa vie et celle de son petit garçon âgé d’un an.

[NB : l’image de “une” n’est pas un portrait du shaman complice de l’assassinat]

Source : Asia News

9commentaires
  1. gaudet

    3 juin 2013 à 18 h 51 min

    Dans la mesure ou on établit un lien direct entre la mort et l’affirmation de la foi, nous sommes en présence d’un véritable martyr , dont le nom est obligatoirement béni de Dieu ,car associé au sacrifice de notre Seigneur sur la croix !

    Répondre
  2. Stanis

    4 juin 2013 à 0 h 15 min

    Voilà où mène la « tolérance » à sens uique !

    Répondre
  3. Jeannot

    4 juin 2013 à 2 h 05 min

    ça bug beaucoup chez les hindous, ils me déçoivent grave.
    J’avais une vision positive de l’inde grâce à sœur Théresa, maintenant c’est plus pareil.
    Comment Dieu fait pour ne pas nous détruire ?

    RIP

    Répondre
    • Goupille

      4 juin 2013 à 10 h 56 min

      Patience… Cela vient.

      Répondre
  4. theofrede

    4 juin 2013 à 8 h 33 min

    je croyais que l’appartenance à l’hindouisme exigeait l’appartenance à une caste, et que l’appartenance à une caste était uniquement héréditaire; comment peut-on alors se convertir à l’hindouisme ?
    d’autre part, je croyais que les castes étaient endogames; comment le mariage avait-il pu se faire ?

    Répondre
    • theofrede

      5 juin 2013 à 19 h 37 min

      la lettre d’Yves Daoudal a donné sur cette affaire des renseignements plus précis : il ne s’agit pas d’une conversion à l’hindouisme, dont je me demande toujours comment elle est possible, mais d’une conversion à un animisme tribal local; d’autre part, ça s’est bien passé dans l’état de Tripura, à l’est de l’Inde, très loin du Maharashtra, et non dans un district de Tripura proche de Bombay qui n’existe probablement pas

      Répondre
  5. Pingback: Décapité parce qu’il refusait de se convertir à l’hindouisme | Fide Post |

  6. Olav

    5 juin 2013 à 12 h 30 min

    Il est pourtant primordial qu’hindous et chrétiens s’allient car ils ont un ennemi commun. On ne peut combattre à la fois un adversaire devant soi et un autre dans le dos.

    Répondre
    • jofel

      10 juin 2013 à 18 h 32 min

      On ne peut servir (suivre, ressembler…) qu’un maitre. Aussi cette alliance n’est même pas envisageable, de même que l’or et la paille ne peuvent s’allier.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3259 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter