La Une

Indonésie : interdit aux chrétiens de se souhaiter “joyeux Noël” à Aceh

31 décembre à 17:13
Commentaires (4)
  1. Avatar Katia dit :

    Une Autrichienne de 17 ans qui avait rejoint l’EI a été battue à mort avec un marteau après avoir servi de “cadeau sexuel” aux nouveaux combattants du groupe

    La jeune fille aurait tenté plusieurs fois de s’enfuir après avoir été utilisée comme une esclave sexuelle.
    Âme perdue
    Publié le 31 Décembre 2015

    image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2015/12/jolie.png
    Une Autrichienne de 17 ans qui avait rejoint l’EI a été battue à mort avec un marteau après avoir servi de “cadeau sexuel” aux nouveaux combattants du groupe

    Samra Kesinovic, 17 ans, et Sabina Selimovic, 15 ans, étaient deux jeunes adolescentes autrichiennes comme les autres. Jusqu’à leurs départs en 2014, pour faire le djihad en Syrie. “Nous sommes parties pour la Syrie afin de combattre pour l’islam. On se retrouvera au paradis”, avaient écrit les deux amies dans un mot expliquant leurs décisions à leurs familles. La police soupçonne Ebu Tejma, un prêcheur islamiste de Vienne, de les avoir radicalisées.

    Très vite, elles sont utilisées comme les porte-étendards de la propagande de l’Etat islamique. Les deux jeunes filles, d’origine bosnienne, posent en burqa ou munies de kalachnikov, au milieu d’hommes armés.

    A travers des SMS et des mails, l’une d’elle, Samra Kesinovic raconte qu’elle est heureuse en Syrie, car elle peut pratiquer sa religion, chose qu’elle ne pouvait faire en Autriche, selon elle.

    Mais rapidement, elle aurait été horrifiée par les crimes du groupe islamiste. La jeune fille aurait tenté plusieurs fois de s’enfuir. Mais ces tentatives se sont révélées infructueuses. Après avoir essayé à nouveau, les hommes de l’EI l’auraient rattrapée et battue à mort avec un marteau.

    Selon des informations des médias anglais, une Tunisienne, qui dit avoir vécu avec les deux filles, affirme que les deux jeunes Autrichiennes étaient utilisées comme esclaves sexuelles par l’Etat islamique. Elles auraient été des “cadeaux” offerts aux nouveaux combattants.

    Pour le moment, le ministère des Affaires étrangères d’Autriche n’a pas confirmé la mort de Samra Kesinovic, et aucune information n’a filtré sur le sort de son amie Sabina. Environ 130 Autrichiens sont suspectés de combattre aujourd’hui dans les rangs de l’EI.

    Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/autrichienne-17-ans-qui-avait-rejoint-ei-ete-battue-mort-avec-marteau-apres-avoir-servi-cadeau-sexuel-aux-nouveaux-combattants-2517919.html#ackYpD9AHFd7PtC1.99

  2. Avatar perle dit :

    Deux adolescentes âgées de 15 et 17 ans qui partent combattre pour l’ E.I. ne peuvent être des adolescentes comme les autres. Abus de langage.

  3. Avatar garsaud j dit :

    Religion d amour !

  4. Avatar Cril17 dit :

    Dans la série ” PADAMALGAM ” …

    Violée en Syrie, sa famille la considère comme salie et l’assassine en Allemagne

    http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/01/violee-en-syrie-sa-famille-la-considere-comme-salie-et-lassassine-en-allemagne/

    Valence : un musulman d’origine tunisienne fonce sur 4 militaires devant la mosquée en criant « Allah Akbar » selon des témoins (Màj)

    Valence : quatre Spahis qui protégeaient la mosquée attaqués par une « voiture folle »

    http://www.fdesouche.com/685871-valence-un-ou-des-militaires-aurait-ouvert-le-feu-sur-une-voiture-apres-un-refus-dobtemperer-pres-de-la-mosquee

    Valence : quatre Spahis qui protégeaient la mosquée attaqués par une « voiture folle »

    http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services