Irak : l’État Islamique a décapité 4 jeunes chrétiens pour avoir refusé d’apostasier


Le Christian Broadcasting Network vient de mettre en ligne la vidéo d’un entretien que le chef de son bureau pour le Moyen-Orient Chris Mitchell a recueilli du chanoine Andrew White, pasteur de la petite communauté anglicane de l’église St. George de Bagdad. Le chanoine y raconte, en tâchant de retenir ses larmes, une histoire abominable survenue dans le nord de l’Irak, probablement dans la région de Mossoul quand celle-ci est tombée aux mains de l’État Islamique en juin dernier. Quatre jeunes chrétiens, tous de moins de 15 ans, ont été capturés par les islamistes. Ces derniers exigent d’eux qu’ils prononcent la chahada, la profession de foi mahométane :

Le chanoine Andrew White et ses « enfants »…

Le chanoine Andrew White et ses « enfants »…

« [Les militants de l’État Islamique] viennent dire aux enfants : “Prononcez la formule [la chahada] selon laquelle vous allez suivre Mahomet”. Les enfants, tous de moins de quinze ans, répondent : “Non, nous aimons Yasua [Jésus]. Nous avons toujours aimé Yasua. Nous avons toujours suivi Yasua. Yasua a toujours été avec nous”. [Les militants] leur disent : “Prononcez la formule !” [Les enfants] : “Non, nous ne pouvons pas le faire”. Ils leur ont alors coupé la tête, à tous. Comment réagir à cela ? On ne peut que pleurer. Ce sont mes enfants. Voilà ce que nous avons enduré. Voilà ce que nous continuons à endurer ».

Source : Christian Broadcasting Network (6 novembre)

18commentaires
  1. Gisèle

    8 décembre 2014 à 22 h 54 min

    Ces enfants sont allés tout droit au ciel goûter l’Amour Parfait de leur Père , le Seigneur Dieu qu’ils n’ont pas renié . Quel témoignage de foi et de fidélité de la part de ces enfants !
    SANTOS SUBITO !!!!!!!!

    Répondre
    • Sonia

      10 décembre 2014 à 20 h 39 min

      Oui!

      Ainsi que nos familles chrétiennes Arméniennes, Assyriennes, Chaldéenne, Grecque de la Turquie. Je crois que le Pape va les canoniser en avril 2015 lors de l’anniversaire centennaire de leurs génocides. C’étai encore pire qu’aujord’hui! http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/…/x9…
      Gamaliel dans Actes 5
      1. Citations des Saintes Écritures
      Je me permets donc une citation des Écritures, celle de Gamaliel dans Actes 5: 34-39 “Car si leur propos ou leur œuvres vient des hommes, il se détruira de lui-même mais si vraiment il vient de Dieu, vous n’arriverez-pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu.

      Répondre
  2. mocaer

    9 décembre 2014 à 0 h 17 min

    Quand ces massacres hinumains vont ils s arrêter?

    Répondre
  3. Jean Ferrand

    9 décembre 2014 à 8 h 13 min

    Bien qu’anglicans, ces enfants sont des martyrs et donc des saints. Dans le martyre il n’y a plus de schisme comme l’expliquait Jean-Paul II. Nous pouvons les prier et demander leur intercession pour l’Irak tout entier. Dieu veuille libérer bientôt de pays de la terreur islamiste.

    Répondre
    • Nardo

      10 décembre 2014 à 14 h 17 min

      Dieu n’a rien à voir là-dedans. On a affaire à des terroristes qui utilisent des armes. Combattons-les avec leurs moyens. Jésus n’a pas nettoyé le temple avec des prières : il a utilisé la manière forte.
      L’inconvénient, c’est qu’au nom de la liberté, de la bienséance, de l’anti-racisme et surtout du jemenfoutisme, on laisse faire parce que ça se passe ailleurs. Quand cela arrivera chez nous (parce qu’on y arrivera, tout le monde le sait mais se voile la face), certains voudront se réveiller mais il sera trop tard.

      Répondre
      • Jean Ferrand

        10 décembre 2014 à 17 h 31 min

        Ce sont des martyrs et Dieu n’a rien à voir là-dedans ?

        Répondre
      • Marie-Sandrine

        11 décembre 2014 à 21 h 22 min

        @Nardo
        Si, Dieu y est pour quelque chose. Mais pour le reste de votre commentaire vous avez entièrement raison. IL faut se défendre. D’ailleurs il est dit quelque chose dans l’Evangile sur ceux qui se contentent de dire “Seigneur, seigneur…” et ne font rien.

        Répondre
  4. Jean-Marie

    9 décembre 2014 à 9 h 21 min

    Ces enfants courageux sont des martyrs exemplaires que le Pape DOIT SANCTIFIER !

    Répondre
  5. Marie-Sandrine

    9 décembre 2014 à 9 h 37 min

    @Gisèle
    En vous lisant on pourrait croire que vous souhaitez le martyre pour tous. Je vous conseille donc d’aller à Mossoul mourir en martyre vous aussi puisque c’est ce qu’il y a de mieux.

    Répondre
    • Sonia

      11 décembre 2014 à 2 h 20 min

      Oui. Moi aussi je desire mourrir en martyr avec Jésus. Ils m’ont persécuté, Ils vous persécuteront. Le monde est laissé de plus en plus au diable. Pour s’approcher de Dieu qui est saint et spirituel, il faut apprendre sa langue qui est: Galates 5,15-25. C’est de vivre par l’esprit et non par la chair. Si nous faisons comme eux, nous les suivrons en enfer! Soyez courageux et resistez, Ne tuez-pas. Pardonnez et aimez-les nos frères égarés! Notre Seigneur aime les musulmans mais il n’aime pas ce qu’ils font. Il n’aime pas le geste de haïr, tuer, voler etc…
      Ah, si tu déchirais les cieux et si tu descendais !!!

      Répondre
      • Marie-Sandrine

        11 décembre 2014 à 10 h 34 min

        @sonia
        Vous faites erreur en citant le P. Henri Boulad, pas le temps d’écouter votre vidéo tout de suite, mais je lis souvent le P. Boulad, il est pour la résistance à fond !
        Je ne dis pas que je refuserai le martyre le jour venu, au contraire, mais faire éloge du martyre comme certains font, c’est l’hérésie cathare, nous devons souhaiter la vie pour nous et pour les nôtres ! Et c’est de l’angélisme coupable car cela nous démobilise. Luttons d’abord ! D’ailleurs le catéchisme le permet.

        Répondre
      • Damien

        31 mai 2015 à 9 h 22 min

        “Désirer mourir en martyr” ?????? Mais Dieu ne vous le demande pas chère Sonia. Dieu nous souhaite à l’image de son fils. Et si nous sommes un jour confronté à l’horreur criminelle on ne peut dire d’avance quelle sera notre réaction. Serions-nous un Saint- Etienne ? Un Père de Foucault ? Serions-nous capables de pardonner avec la gorge tranchée. Ne souhaité pas se malheur, même pour vous. Faites votre devoir au quotidien. Rejetez ces forces criminelles, sombres et mortifères qui ravagent les pays de nos frères chrétiens.

        Répondre
  6. Gérard P.

    9 décembre 2014 à 11 h 03 min

    On ne calme pas un crocodile en le chatouillant s’est pareilles pour les “Musulmans” l’islam les dirige ! Le “Monstre” est déjà parmi nous et très apprécier par certain. Si rien ne change dans notre Pays, ce sera bientôt notre tour ! Les collabos sont à l’oeuvre,patience !

    Répondre
  7. hu de bzc

    9 décembre 2014 à 14 h 54 min

    le cardinal barbarien , dont je veux ignorer l’orthographe exacte s’honore de réciter cette infâme chahada auprès des mahométistes à l’agonie au lieu de les convertir. L’ Eglise de France est infiltrée par la secte maçonnique tout comme Rome , à cet égard Eric Zemmour est dans le vrai dans son livre et dans ses conférences.
    [modéré]
    FRANCE DEBOUT! ! ! ! ! ( pardon Daniel pour les majuscules , mais il faut bien entendre notre cri avant qu’il ne vienne des catacombes)

    Répondre
  8. zalamalek

    9 décembre 2014 à 20 h 39 min

    Ces enfants sont des martyrs et ils donc reçu le baptême du sang. Qu’ils soient déclarés saints par le pape François!

    Répondre
  9. Sonia

    10 décembre 2014 à 20 h 45 min

    Maloyan
    évêque de Mardine en Turquie et martyr (+ 1915)

    Choukrallah Maloyan est né à Mardine en Turquie, le 19 avril 1869 – Biographie
    “Mgr Ignace Maloyan, mort martyr à l’âge de 46 ans, nous rappelle le combat spirituel de tout chrétien, dont la foi est exposée aux attaques du mal. C’est dans l’Eucharistie qu’il puisait, jour après jour, la force nécessaire pour accomplir avec générosité et passion son ministère de prêtre, se consacrant à la prédication, à la pastorale des sacrements et au service des plus pauvres. Tout au long de son existence, il a pleinement vécu la parole de saint Paul: ‘Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de raison’ (2 Tm 1, 14.7). Devant les dangers de la persécution, le bienheureux Ignace n’accepta aucun compromis, déclarant à ceux qui faisaient pression sur lui: ‘A Dieu ne plaise que je renie Jésus mon Sauveur. Verser mon sang en faveur de ma foi est le plus vif désir de mon cœur!’. Que son exemple éclaire aujourd’hui tous ceux qui veulent être de vrais témoins de l’Évangile, pour la gloire de Dieu et pour le salut de leurs frères!”
    Béatifié le 7 octobre 2001 – homélie de Jean-Paul II
    À Karo-Kenpruc, près d’Amida en Turquie, l’an 1915, la passion du bienheureux Ignace Maloyan, évêque de Mardin et martyr. Au cours du génocide des chrétiens arméniens de cette région, il refusa d’embrasser l’islam et, après avoir consacré du pain pour la réfection spirituelle des chrétiens captifs avec lui, il fut fusillé avec d’innombrables fidèles.

    Martyrologe romain

    «Nous n’avons jamais été infidèles à l’État… mais si vous voulez nous demander d’être infidèles à notre religion, cela jamais, au grand jamais»

    Répondre
    • Marie-Sandrine

      11 décembre 2014 à 21 h 20 min

      @sonia
      Je crois que vous mélangez tout ! Vous mélangez l’expression romantique de la foi au XIX ème, avec la réalité. Avez-vous des enfants ? Souhaitez-vous le martyre pour eux ? Moi j’ai cinq enfants et je veux qu’ils vivent. Ne confondez pas fidélité à la foi et volonté de martyre, sentiment qui encore une fois n’est pas catholique, mais cathare. Dieu nous a donné la vie et il dit que cela était bon : relisez la genèse !

      Répondre
      • Gérard P.

        15 décembre 2014 à 13 h 43 min

        @Marie Sandrine
        Entièrement d’accord avec vous !

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3513 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter