La Une

Iran : sans nouvelles du pasteur d’une “église domestique” arrêté

Commentaires (3)
  1. Françoise dit :

    Sous des dehors conciliants avec sourires la République ISLAMIQUE d’Iran continue de persécuter perfidement, avec ténacité, tous ceux qui montrent leur obédience au Christ et en particulier les “apostats” ou convertis au christianisme. Prions pour eux et leurs familles sans nouvelles.

  2. Patrick dit :

    Une telle attitude de la part de la police iranienne prouve qu’ils savent très bien que ce qu’ils font est mal et criminel, et insidieusement savent que leur religion est la gangrène de l’humanité au service de satan qu’ils servent avec zèle et sadisme… Et certains, en occident, voudraient qu’on fasse ami ami avec de tels pays… il faut être fou ou comme eux pour penser ainsi.

  3. Charlotte Parc dit :

    Allez donc faire un tour sur ce blogue,
    http://eglisediran.blogspot.fr/
    Écoutez les interventions d’Andronicus (prénom occidentalisé) Khandjani, vous apprendrez des choses sur les protestants d’Iran dont le nombre se multiplie tant, que régime prend peur et que tous les ayatollahs et autres sommités chiites mettent constamment en garde les Iraniens contre eux et exercent sur eux des pressions intolérables, ce qui pour effet l’inverse de ce qu’ils cherchent : la persécution entraine bien plus de conversions que s’ils laissaient les chrétiens tranquilles.

    Mais n’empêche qu’il faut redoubler de prière pour tous ces frères et sœurs persécutés car leurs conditions de détention sont terribles, tous les moyens de pressions sont bons : de l’isolement absolu, à la torture la plus brutale en passant par une alimentation déficiente, par le froid mordant ou la chaleur humide et étouffante et par la torture psychologique.
    Prions aussi pour leur famille, elles aussi soumises à rude épreuve quand un des leurs est emprisonné, car souvent cela signifie plus de moyen de subsistance, cela signifie aussi l’ostracisme du reste de la société non chrétienne, la perte de leur travail pour un ou plusieurs autres membres de la famille, des frais importants et beaucoup de perte de temps pour aller rendre visite au prisonnier (quand cela est possible, une heure ou deux) qui a été exprès incarcéré à des centaines de km de chez lui.

    Seigneur aie pitié d’eux tous, dont nous connaissons si peu de noms ; mais Toi Seigneur Tu sais qu’ils sont Tes enfants, Tu sais que dans le fond de leurs infâmes geôles ils s’attendent à Ton secours. Seigneur, Toi qui a sorti Pierre, le grand Saint Pierre miraculeusement de sa prison de Jérusalem (Act 12,77 et ss) ainsi que Paul, notre grand Saint Paul à Philippe (Actes 16,26), tu es le même hier, aujourd’hui et éternellement (Héb 13,8), tu peux encore aujourd’hui sortir nos frères et sœurs de prison. Nous te le demandons d’un seul cœur ! Écoute-nous, nous t’en supplions !

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services