Israël : tombes vandalisées dans un cimetière chrétien


Ces actes de vandalisme se sont déroulés samedi 17 juin dans un cimetière militaire où sont inhumés plus de 1 200 militaires australiens du Commonwealth tués lors des combats de la Première Guerre mondiale qui ont vu la reprise de la Terre Sainte aux Turcs.

Trois jeunes juifs ont été arrêtés samedi, après avoir été vus en train de vandaliser le cimetière militaire de Beer Sheva, dans le sud d’Israël, a annoncé la police. Un passant a signalé à la police la présence de trois jeunes, deux mineurs de 14 et 17 ans et un jeune de 18 ans, qui endommageaient des pierres tombales dans un cimetière, le cimetière australien. La police a arrêté les trois jeunes, et les a emmenés au poste de police pour interrogatoire. Les photos diffusées par la police montrent que plusieurs pierres tombales ont été vandalisées. Un communiqué de la police signale que les trois suspects sont juifs et que le cimetière est destiné aux chrétiens, mais n’indiquent pas que des motifs religieux soient à l’origine de l’incident […]

Beer Sheva

Source : The Times ou Israel, 18 juin

2commentaires
  1. katia

    19 juin 2017 à 14 h 26 min

    Pour qui travaillent “ces jeunes” ,
    Pour le groupe “Lehava”,pour le groupe “Le prix à payer” ou sont -ils des “loups solitaires”?
    Bien entendu silence des merdias!

    Répondre
  2. Françoise

    20 juin 2017 à 22 h 49 min

    Les motifs religieux ne seraient pas à l’origine de l’incident ? Tiens donc ! En outre il y a atteinte à la paix des morts au champ d’honneur de la Grande Guerre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3522 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter