L’accusateur de l’innocente Rimsha Masih, acquitté !


Admirable justice pakistanaise ! Souvenez-vous des faits (sinon, recherchez “Rimsha Masih” sur l’outil approprié), nous en avons tant parlé… La jeune chrétienne Rimsha Masih – 11 ou 14 ans au moment des faits (il n’y a pas à proprement parler d’état-civil pour les chrétiens au Pakistan) – avait été accusée par l’imam Khalid Chishtiest d’une mosquée voisine de son bidonville d’Islamabad, d’avoir désacralisé un coran. Elle fut jetée en prison. Des témoins, membres de la mosquée de l’imam, eurent le courage de déposer que c’était l’imam lui-même qui avait arraché des pages du coran et les avait brûlées pour fabriquer la preuve du blasphème en application du dicton : « qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage » ! Après d’innombrables péripéties, la fillette finit par être acquittée et l’imam mis en prison en attendant d’être lui-même jugé pour blasphème. La fillette innocente a bien été reconnue telle, mais celui qui a fabriqué les fausses preuves, l’est aussi ! Voyez donc ce que nous apprenait hier Radio France International (RFI)…

Au Pakistan, l’histoire de Rimsha, une jeune chrétienne accusée à tort d’avoir brûlé un Coran avait bénéficié l’an dernier d’un retentissement international. Cette affaire connaît en ce dimanche 18 août 2013 son épilogue. L’imam qui l’avait mise en cause – avant de se retrouver lui-même incriminé – vient en effet d’être acquitté par la justice pakistanaise.

L’imam Khalid Chishtiest est libre. L’homme à l’origine de l’affaire Rimsha Masih a été acquitté ce week-end par un tribunal d’Islamabad. Face à la cour, la majorité des témoins sont en effet revenus sur leurs déclarations.

L’an dernier, ce religieux avait été mis en cause pour avoir lui-même incendié des pages du Coran afin de faire accuser la jeune chrétienne. Originaire d’un bidonville de la capitale pakistanaise, Rimsha, 14 ans à l’époque, avait passé trois semaines en prison avant d’être libérée. Menacés dans leur propre pays, la jeune fille intellectuellement déficiente et sa famille vivent désormais au Canada où elles ont trouvé asile.

Source : RFI

7commentaires
  1. Stephane

    19 août 2013 à 13 h 48 min

    En tant que chretienne Rimsha encourée la peine de mort. En tant que musulman et pour les mêmes faits, il est aquité. Cest la justice a la musulmane? Bande d’hypocrites haineux. Bravo a ceux qui ont eu le courage de le dénoncé.

    Répondre
  2. Pagès

    20 août 2013 à 1 h 49 min

    IL n’a plus qu’à recommencer.

    Répondre
  3. Loco

    20 août 2013 à 7 h 06 min

    Réactions successives :
    – Merci au Canada!
    – Imitons son exemple et recevons les bras ouverts les chrétiens opprimés par l’Islam!
    – Mais, avec le Borgne manchot que nous avons mis à l’Elysée , la possibilité est nulle.

    Répondre
  4. utopie

    20 août 2013 à 10 h 36 min

    l’islam : la religion de la paix et de l’amour pour les lobotomisés du lobe !

    Répondre
  5. Thècle

    20 août 2013 à 12 h 36 min

    Justice à l’envers, mensonges, c’est le dogme en Islam contre tout ce qui s’appelle chrétien….Quel courage d’accuser une petite fille…..
    Oui comme dit « Pagès », ci-dessus, il n’a qu’à recommencer, puisqu’apparemment ces possibilités lui sont grandes ouvertes et peut-être même recommandées, mais il lui faudra être, la prochaine fois, un peu plus malin….et pour ça on peut lui faire confiance à lui et ses semblables !

    Répondre
  6. libellule

    20 août 2013 à 13 h 20 min

    Vive le Canadien qui a pris l’initiative d’inviter cette famille chrétienne au Canada et honte à notre gouvernement qui ne l’avait pas fait.

    Répondre
  7. Pingback: Injustice au Pakistan | Chrétienté Info |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3293 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter