Le cardinal André Vingt-Trois s’exprime sur le spectacle christianophobe « Gólgota Picnic »


Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence épiscopale, est intervenu récemment sur Radio Notre-Dame à propos du spectacle christianophobe Gólgota Picnic, « une pièce espagnole programmée en novembre à Toulouse, et en décembre au théâtre du Rond-Point à Paris – son directeur, Jean-Michel Ribes, s’est fait une spécialité de l’art ¬provocateur dans tous les domaines » souligne la recension faite de cet entretien sur la version en ligne de l’hebdomadaire Famille Chrétienne.
Parlant au nom de ses confrères dans l’épiscopat, le cardinal Vingt-Trois a exprimé leur « étonnement » devant un tel spectacle financé par l’argent public et, après y avoir sérieusement réfléchi, il invite les chrétiens à demander des comptes à leurs élus en raison du « caractère officiel » de ce spectacle et de son financement avec l’argent des contribuables. Le cardinal se dit « convaincu que leurs lettres auront beaucoup plus d’influence que quoi qu’[il] puisse dire ».
Toutefois, le cardinal estime « [qu’] on peut exprimer sa blessure, mais cela ne peut pas devenir un argument de combat organisé » car « de même que l’objectif du Christ n’est pas d’établir un royaume terrestre, notre objectif n’est pas de transformer les pays en églises, mais de vivre en chrétiens dans des pays qui ne sont pas nécessairement chrétiens. Il faut que nous acceptions que cette différence puisse aller jusqu’à l’injure et que nous acceptions de supporter avec le Christ l’incompréhension, l’hostilité et la violence des autres. Sinon, nous entrons dans une guerre culturelle qui n’est pas vraiment dans le sens de l’Évangile ».
Il convient de remarquer que cette « guerre culturelle » à été déclarée contre les chrétiens et non pas déclarée par les chrétiens. Ces derniers peuvent moralement s’estimer en état de légitime défense, et que si le Christ a bien déclaré à Pilate que son Royaume n’était pas de ce monde, Il entend toutefois régner sur nos sociétés comme l’indique l’encyclique Quas Primas et la liturgie de la fête du Christ-Roi. Merci au cardinal Vingt-Trois d’inviter les chrétiens à demander des comptes à leurs élus sur ce qu’ils font de l’argent de leurs impôts.
Daniel Hamiche
Source : Famille Chrétienne (version Internet)

10commentaires
  1. Véronique

    30 septembre 2011 à 8 h 10 min

    Mgr n’est pas suspect de déviance par rapport à Rome, je crois.
    La ligne catholique, c’est donc :”l’objectif du Christ n’est pas d’établir un royaume terrestre, notre objectif n’est pas de transformer les pays en églises, mais de vivre en chrétiens dans des pays qui ne sont pas nécessairement chrétiens”
    .
    Ah ? vérité atemporelle ou position de repli ? il nous manque sur ce blogue (et ce n’est pas la première fois que cela se fait sentir) des théologiens, et même des théologiens “de haut vol” !
    .
    Et qu’en pensent nos frères Réformés ? les Eglises d’Orient, les pauvres, en sont à SURVIVRE en [C]hrétiens dans des pays qui ne sont plus du tout chrétiens ?
    Justement, ne nous précipitons-nous pas sur leurs traces de victimes (pourtant beaucoup moins résignées) ?

    Répondre
  2. Michèle

    30 septembre 2011 à 11 h 34 min

    La déclaration du cardinal Vingt-Trois est extrêmement prudente, comme à l’accoutumée…elle est même un peu “minimum syndical”, si on la compare à celle de Mgr Podvin, mesurée mais très ferme..

    Répondre
  3. Marguerite

    30 septembre 2011 à 11 h 34 min

    Je trouve l’intervention du cardinal André Vingt trois à propos du spectacle Golgotha Picnic trés réservée et peu convaincante par rapport à l’ insulte faite au Christ et à tous les chrétiens qui sont fidèles àleur religion .J’aurais lpréféré des paroles plus energiques et moins consensuelles . Le catholicisme est attaqué de toutes parts; il faut en prendre conscience et lutter contre tous ceux qui veulent le faire disparaître avec vigueur et sans relâche.

    Répondre
  4. Véronique

    30 septembre 2011 à 16 h 05 min

    L’Eglise a toujours eu divers courants.Comme un grand fleuve sans doute, et les débats étaient d’ailleurs si élevés que peu de gens s’y engageaient : le jansénisme, le quiétisme ne concernaient pas trop ‘truc-machin paroissien de Sainte-Bauzile’…
    .
    A présent,il en va autrement. Le Catholique moyen, taraudé par nombre de stupéfactions, de déceptions, d’inquiétudes, de découvertes horrifiées… alors qu’il devrait penser à l’Espérance, peine un peu plus à maintenir la Foi face au petit jeu qui consiste à passer d’un pied sur l’autre:
    .
    -une intervention ferme, attendue, raisonnable et raisonnée (Mgr Podvin, il y eut aussi sur un autre sujet Mgr Centène) –>”enfin je me retrouve dans l’Eglise, enfin elle se retrouve en fait !”
    puis
    -une reculade !
    .
    Quand je pense que Benoît XVI se targait récemment que son Eglise faisait partie de celles qui ont une doctrine solide ! solide, mais à géométrie variable ?
    .
    et “l’objectif du Christ n’est pas d’établir un royaume terrestre, notre objectif n’est pas de transformer les pays en églises, mais de vivre en chrétiens dans des pays qui ne sont pas nécessairement chrétiens”, cela a-t-il toujours fait partie de la doctrine ? ou le Christ a-t-il changé d’objectif ?

    Répondre
    • admin

      30 septembre 2011 à 16 h 08 min

      « Changé d’objectif » ? le Christ ? « Le ciel et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront pas » (Mc, 13, 31). D.H.

      Répondre
  5. PHILIPPE

    30 septembre 2011 à 16 h 06 min

    la question qui revient sans cesse concernant les chrétiens que nous sommes au sein de l’Eglise: “a-t-on le droit de se défendre, voir de combattre l’ennemi, ou doit-on se laisser conduire à l’abattoir comme des agneaux dociles en bénissant nos ennemis ? L’Eglise officielle opte pour l’abattoir, cependant l’Eglise de tous les jours, (celle des paroissiens que nous sommes) opterai plutôt pour une mission conforme à Notre sainte Jeanne d’arc. Une dernière question pourrait-alors se poser:
    Entre ces deux courants de pensées, il y aurait-il un intermédiaire ? Messieurs les dirigeant ecclésiastiques, de grâce, mettez-vous d’accord une fois pour toute; cela évitera aux fidèles de se disputer entre eux. Merci.

    Répondre
  6. Véronique

    30 septembre 2011 à 17 h 22 min

    @ administrateur,
    je posais la question, d’une ironie un peu lourde, j’en conviens,car j’entends ou je lis des affirmations différentes de celles qui m’avaient été inculquées : certes le Royaume n’est pas de ce monde mais je croyais que ce monde devait s’en inspirer au point que la volonté du Père devait être faite sur la terre comme au Ciel (où il est maître absolu)et que nous devions préparer Son Règne…

    Répondre
    • admin

      30 septembre 2011 à 19 h 09 min

      Vous aviez raison – et vous avez toujours raison – de croire cela. C’est ce que je souligne allusivement dans mon article (et confirme dans ma première réponse). D.H.

      Répondre
  7. Michèle

    30 septembre 2011 à 22 h 06 min

    Enfin tout de même , Jésus a bien dit: “Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit.”…et non : attendez que ça se passe, ne vous fâchez avec personne..et si vous n’avez pas le moral tapez-vous l’apéro après la messe en attendant des jours meilleurs!
    Je crois qu’il est dit aussi que Dieu vomirait les tièdes..
    L’époque incite à avoir “le coeur dur et l’esprit mou” : une formule assez juste de ..Françoise Sagan* ( indifférence et plasticité en somme )
    *Oui, ce n’est pas un docteur de l’Eglise!

    Répondre
  8. PHILIPPE

    1 octobre 2011 à 10 h 17 min

    Véronique et Michèle, je partage volontier votre point de vue; L’époque nous “oblige”..cela ne fait aucun doute. Que le Seigneur jésus éclaire nos pensées pour le Bien commun et la défense de notre foi Chrétienne dans le monde. mes amitiés à admin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3231 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter