Le pape François lance un « appel pressant » pour la libération de Père Dall’Oglio


C’est sans doute parce qu’en ce dimanche 26 juillet, nous sommes presque à deux ans jour pour jour de l’enlèvement du prêtre jésuite Paolo Dall’Oglio, survenu le 29 juillet 2013 au nord de la Syrie, que le pape François à lancé un « appel pressant » à sa libération lors de l’Angelus de ce midi. Le Souverain Pontife a souhaité que l’on associe à la prière du Je Vous salue Marie, qu’il a fait réciter à la foule présente sur la place Saint-Pierre, aux deux évêques orthodoxes enlevés en Syrie en avril 2013 : Mgr Youhanna Ibrahim, évêque syriaque orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos al-Yaziji, métropolite grec orthodoxe d’Alep et d’Alexandrette (Iskenderun en turc). Il a aussi évoqué « les autres personnes enlevées dans les zones de conflit ». On supposera que le pape François avait notamment à l’esprit les prêtres et religieux enlevés ans la région : Père Michel Kayyal, catholique arménien, Père Maher Mahfouz, grec orthodoxe, tous eux enlevés en février 2013 ; Père Jacques Mourad, prêtre syriaque catholique, enlevé en mai dernier ; et le Père Antoine Boutros, prêtre catholique enlevé le 12 juillet dernier. « J’espère, a déclaré le pape François, un engagement renouvelé des autorités compétentes locales et internationales, pour que ces frères soient recouvrent bientôt la liberté. Avec affection et en participant à leurs souffrances, nous voulons nous souvenir d’eux dans la prière ». Toutefois, des rumeurs de l’an passé laissaient entendre que le Père Dall’Oglio avait été tué par ses ravisseurs islamistes à Raqqa, dès le lendemain de son retour en Syrie, c’est-à-dire le 29 juillet 2013 (voir ici et ). En citant nommément le Père Dall’Oglio, et lui seul curieusement, il se pourrait que le pape indique par là qu’on aurait un espoir sérieux qu’il ne serait pas mort.

Source : Asia News (26 juillet)

2commentaires
  1. scaletrans

    27 juillet 2015 à 11 h 55 min

    Peux-t-on m’expliquer ce que font ces deux jeunes entourant le Pape, et la signification du dessin sur la poitrine de la jeune fille ?

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      27 juillet 2015 à 15 h 27 min

      @scaletrans

      Lors de l’Angelus, le pape était flanqué de deux jeunes participants aux futures Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui se tiendront à Cracovie, en Pologne, du 25 juillet au 1er août 2016. Le maillot représente le logo de ces JMJ.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 5102 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter