Le responsable chinois des “églises à la maison” est décédé à 88 ans dont 20 ans de camps de travail…


On vient d’apprendre le décès, samedi dernier, de Samuel Lamb (connu aussi sous le nom de Samuel Lam) qui fut pendant de longues années le responsable, l’animateur et le développeur du réseau des “églises à la maison” ? C’est parce qu’il se refusa toujours de laisser son église passer sous le contrôle du gouvernement communiste chinois qu’il passa vingt ans en camps de “rééducation par le travail” (le laogai : lao = travail, gai = rééducation ou réforme). Il avait l’habitude de répéter que « plus on est persécuté et plus on se développe », une sentence de bon sens qui ne s’applique évidemment pas qu’au mouvement qu’il avait constitué en Chine…

Source : International Christian Concern

2commentaires
  1. Ronald

    6 août 2013 à 22 h 27 min

    1 parmi les millions de Sages victimes de la plus perverse machine de déshumanisation jamais sortie d’un cerveau humain.

    1 parmi les quelques-uns dont la voix fut – un petit peu – entendue en Occident

    Répondre
  2. Daniel

    7 août 2013 à 11 h 23 min

    A propos de Samuel Lamb: Merci au Seigneur Jésus-Christ d’avoir donné les forces et la foi nécessaires à ce serviteur qui est maintenant dans la félicité éternelle. Vivre pour le Christ est effectivement un chemin de persévérance, restant libre de croire Dieu et de le servir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3231 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter