Non classé

Le Secours islamique France refuse de condamner un attentat antichrétien au Pakistan

13 novembre à 10:04
Commentaires (12)
  1. Avatar Philippe dit :

    Voilà, tout est dit.

  2. Avatar MALBOS Isabelle dit :

    Comme quoi il n’y a pas d’…Islam … “modéré” …??? ! ! !

  3. Avatar Roux dit :

    Le slogan sur l’affiche me parait étrange. L’Islam a-t-il ingéré l’ideologie du genre ?

    (CB : par “genre”, le Secours islamique France veut dire “sexe”. Mot tabou, influence de l’anglais ?)

  4. Avatar K. dit :

    J’ai eu une réponse à cette question le 6 Septembre 2010, je n’ai plus le texte de la question, j’ai juste la réponse, je vous la met infra:

    ************************************

    Bonjour,

    Je travaille au Desk Asie du Secours Islamique France. Nous avons bien reçu votre message sur le site. Nous sommes en ce moment en train de démarcher une ONG locale sur la ville de Multan, qui constitue effectivement un territoire particulièrement affecté par la crise humanitaire. Nous essayons de toujours nous positionner sur les zones les plus vulnérables, bien que cette région du Punjab soit difficile d’accès pour les ONG internationales. Parmi les valeurs du SIF, bien que notre ONG soit fondée sur des valeurs liées à l’Islam – comme la solidarité ou le respect de la dignité humaine – nous nous engageons, travers nos valeurs et nos missions, à intervenir au-delà des appartenances religieuses, dans le respect de la diversité.
    Le cas de figure que vous nous présentez est bien entendu dramatique, d’un point de vue humanitaire. Les causes de ces drames, qu’elles soient naturelles ou liées à l’Homme, n’influe que peu sur notre action. Certaines ONG de plaidoyer pourront se positionner sur les dérives qui peuvent aggraver les conséquences des désastres : corruption, conflits religieux, inégalités face à l’aide reçue . Malheureusement, les minorités (comme les populations chrétiennes pakistanaises) sont souvent plus vulnérables face aux catastrophes parce qu’elles sont souvent discriminées. Notre unique objectif est de venir en aide aux populations sans utiliser le religieux comme un critère. C’est ce qui nous amène aujourd’hui à travailler en Haïti, à Madagascar, dans le nord des Philippines, etc, pays où plus de 80% de nos bénéficiaires sont des populations chrétiennes. La FIDES, est l’agence de communication du Vatican (www.fides.org). Nous nous basons uniquement sur des réseaux d’information humanitaires professionnels, tels que http://www.reliefweb.org; http://www.irin.irg etc, que je vous invite à visiter. Ils sont des sites nés du partage d’expérience entre des humanitaires de terrain, et le grand public, et constituent une source d’information bien plus utile pour des travailleurs humanitaires.

    Bonne journée,

    Clément Mardini
    Desk Asie / Département Projets Internationaux

    Secours Islamique France
    +33 (0) 1 60 14 14 14
    +33 (0) 6 50 76 29 57
    [email protected]

    P Merci de penser à l’environnement avant d’imprimer ce courriel

  5. Avatar Alavetz dit :

    Voilà un billet de non-information. Ne pas répondre à un mail n’est vraiment une preuve de rien.
    On nage en pleine extrapolation.

  6. Avatar Alavetz dit :

    @ Roux.

    Le “genre” est un mot bien français, utilisé depuis bien longtemps par les linguistes. (Cf. le genre et le nombre en grammaire).
    En sociologie, cela renvoie à la culture sexuée, ou dit autrement, au “sexe social”, à distinguer du “sexe” au sens strict, qui renvoie à la dimension biologique (mâle / femelle).

    Exemple: Pour une femme, avoir ses règles relève son sexe. Mettre des robes de son genre.

  7. Avatar Philippe dit :

    Parler ainsi, en tenant ce “genre” de discours, Mr. Ala vetz, est trés “Bizarre” venant d’un bon et fidèle chrétien comme vous.
    A force de trop disserter sur les mots, pour essayer de défendre encore l’indéfendable et les ennemis du Christ, les Chrétiens courent à leur perte. Comprendra qui voudra !
    “Ne pas répondre à un mail, n’est vraiment une preuve de rien”
    On pourrai opposer à cela ” Celui qui n’est pas avec moi est contre moi”
    Sachez que il n’y a pas de neutralité entre le Bien Dieu et le Mal Satan. Ne pas répondre à une invitation à défendre le Bien, reste toujours un acte suspicieux.

  8. Avatar Ghalloun dit :

    @ Alavetz

    Nous aurions donc chacun un sexe et un genre totalement indépendants l’un de l’autre? Ca revient à nier le lien étroit entre le corps et l’âme. C’est de la schizophrénie. Et d’ailleurs, excusez-moi de le dire, en dépit de toutes les pressions de différents lobbies, avoir un sexe et un “genre” différent, c’est une maladie mentale. Je n’ai aucun doute qu’un psychologue qui étudierait un transexuel pourrait trouver toutes sortes de déséquilibres et de fragilités. Bien sûr, il en est de même pour les homosexuels.
    Quant à la notion de genre en Français, ce n’est pas du tout le sexe social : on dit une vigie, une sentinelle, alors que bien souvent c’est un homme, et une fonction masculine. On dit aussi, un maire, n’en déplaise aux féministes, même si c’est une femme.

    Je ne sais pas si vous vous prétendez chrétien ou catholique, mais si c’est le cas, je vous invite à vous mettre en conformité avec l’enseignement de l’Evangile, et / ou du pape, dans une obéissance de l’intelligence.

  9. Avatar Melmiesse Gilberte dit :

    on parle de Chrétiens inondés et on répond par des histoires de sexe; pendant ce temps là les Chrétiens sont sans toit.Je retiens que le secours islamique ne condamne pas les inondations volontaires trouvant normal que les minorités sous régime islamique soient discriminées mais cet organisme se vante d’aider les Chrétiens alors qu’au Pakistan toutes les sources confirment qu’il y a discrimination dans la distribution des secours

  10. Avatar Salah Eddine dit :

    Bonjour,

    Merci M. Dubois pour votre article. Je suis Salah Eddine BENZINE, Responsable Relation Donateurs au Secours Islamique France (SIF).
    Je suppose qu’une réponse directe, plutôt que rapportée, de la part de l’association concernée ne peut que vous intéresser.

    Je suis chargé, entre autres, de répondre aux emails des donateurs et visiteurs. J’ai déjà reçu 4 emails, concernant cette tragédie, de personnes nous interrogeant sur nos intentions d’actions humanitaires envers ces victimes ; hélas pas le vôtre cher Côme. Vous auriez attendu notre réponse très longtemps sans jamais la recevoir du coup.
    C’était la raison principale d’un silence qui ne rime évidemment pas avec connivence.

    Merci à K. d’avoir posté la réponse de Clément, notre collaborateur Desk Asie, même si Gilberte Melmiesse n’en a retenu, à l’instar de M. Dubois, qu’une non-condamnation de cette tragédie ; la question à laquelle Clément a répondu, posée dans un contexte différent, n’est pas visible ici, évoquait-elle la question de la condamnation ? Je l’ignore, Madame Melmiesse parait le savoir….
    Si l’on avait reçu votre email M. Dubois, notre silence aurait pu être dû (et cela arrive en cas de crise humanitaire générant un pic d’activité) à une surcharge de travail et un afflux d’emails auxquels on ne pourra répondre que beaucoup plus tard.

    En Islam, le bénéfice du doute est toujours accordé en premier lieu sauf preuve du contraire ; je déplore que la condamnation (à l’encontre du SIF cette fois-ci) ait eu lieu de manière directe ici M. Dubois. De plus, la syntaxe de votre titre est quelque peu apocryphe puisque vous n’avez pas reçu un REFUS de condamnation mais aucune réponse du tout, je laisse juger de la nuance à l’intelligence de chaque lecteur. Par ailleurs, si le SIF a émis un communiqué ou condamné ce drame ailleurs qu’auprès de vous, vous prenez le risque de voir votre crédibilité entachée avec un article aussi imprudemment affirmatif.

    A moins que le procès ne soit jugé d’avance… J’espère me tromper

    Sachez que le Secours Islamique France, dans son essence et ses statuts, est une ONG proche de l’Homme, condamnant de manière naturelle et automatique tout ce qui peut nuire aux êtres vivants, y compris la faune et la flore puisque l’Islam encourage le respect et l’amour de toute chose vivante et condamne le gaspillage et la malfaisance. Notre silence à lui seul dit ces choses-là, pas le contraire M. Dubois.

    Choisir de qualifier ces inondations d’accident ou d’acte criminel intentionnel n’est pas du ressort du SIF dont l’activité est purement humanitaire ; nous n’y étions pas et, malgré tous nos efforts, ne savons pas encore lire les intentions des gens dans leurs cœurs : toutefois, nous condamnons et regrettons la perte de toutes ces vies innocentes. Nous condamnons également la discrimination volontaire, s’il y a, des ONG locales envers cette population pour la simple raison qu’elle n’est pas musulmane.

    Pour finir sur les intentions d’aide du SIF ; chaque mission humanitaire sur le terrain demande un investissement très important en termes de budget, de temps et d’énergie humaine ; un programme se fait toujours de manière holistique dans une région entière pour réduire les coûts et faire profiter nos bénéficiaires d’une aide maximale. Clément l’a précisé dans sa réponse et je le réitère de manière vigoureuse : Le SIF ne choisit ses bénéficiaires qu’en fonction de leurs situations de besoin ou d’urgence, non sur des critères d’origine ou de religion, ce serait contrevenir aux principes mêmes de l’Islam que nous souhaitons respecter. Nos interventions au Salvador, en Haïti ou aux Philippines, pour ne citer qu’elles, n’ont été dictées, pour les mêmes raisons, que par la situation de besoin des populations y subissant les catastrophes, non par leur origine ou croyance et nous en sommes fiers.

    Si le village en question fait partie des zones concernées par nos interventions, j’en suis vraiment fort aise et c’est une très bonne chose pour tout le monde ; dans le cas contraire, je vous le dis fraternellement mais très fermement : le SIF ne fera pas d’exception à son principe de sélection sur des critères non religieux et n’interviendra donc probablement pas dans ce village pour la simple raison qu’il est habité par nos frères chrétiens. Le SIF préfère se voir reprocher une non intervention ponctuelle mais dans le respect de ses fondements plutôt qu’une intervention décidée au préjudice de ce qui fait sa force et l’objet de la confiance des donateurs et des partenaires dans le monde entier.
    Espérant avoir répondu à vos interrogations, n’hésitez pas à me contacter en cas de besoin ([email protected] à mon intention).
    Bien fraternellement.

  11. Avatar Ibn Mansour dit :

    Bonjour,

    Merci à M. BENZINE pour sa réponse claire et sans détours. Je ne connaissais pas le S.I.F. et le découvre à travers ce post, ayant visité son site web, j’y découvre des projets très intéressants. Merci pour cette découverte.

    En tant que musulman, je souhaite intervenir sur cette discussion dont le titre n’est pas le seul élément ambigu. Le fait de dire que le village a été inondé “intentionnellement”, et l’on peut entendre certains y ajouter ça et là “par des musulmans” est un peu inconséquent.
    Malgré toute la peine que j’ai à voir toutes ces vies perdues, sans compter ceux qui se retrouvent sans abri, je rappelle que l’inondation est causée principalement par la décision d’un seul homme politique qui possédait des terres dont il voulait éviter l’inondation en construisant en amont des digues de protection. Qu’il ait été écervelé (pour ne pas dire abruti) au point de ne pas imaginer/prévoir que cela causerait les dégâts que l’on connait sur ce village est une chose, mais prétendre que la mort de ces innocents est le fait “des musulmans” et de manière “intentionnelle” me parait mettre des bâtons dans les roues de la paix islamo-chrétienne dont je suis fervent défenseur.
    Plus d’infos ici : http://www.aed-france.org/actualite/a-la-une/2010/09/01/pakistan-eaux-deviees-un-village-chretien-inonde-volontairement/
    Bien amicalement.
    Votre petit frère en humanité.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services