Cartes des événements

Le vicaire de la paroisse d’Oyonnax agressé par des jeunes

Commentaires (13)
  1. arthur dit :

    « considération religieuse » puisque la victime « était en tenue cléricale »… (sic)

    Je pense exactement l’inverse — Au minimum, mais vraiment au minimum, il s’agit d’un manque de respect.

    Au fait, comment auraient réagi les médias si la victime avait été un imam ou un rabbin ?

    1. Denis FK dit :

      Ce n’est même pas question de penser l’inverse, c’est absolument l’inverse : l’adjectif clérical n’a pas d’autres significations que celles-ci : « qui est propre ou relatif au clergé » et « qui se rapporte au cléricalisme ».
      C’est pour moi bel et bien une agression effective et à caractère totalement religieux.
      La preuve, si besoin, que nos zélites de la propagande (pardon, de l’information!) parlent bien une novlangue et inversent systématiquement le sens des mots pour manipuler les derniers à croire encore à leurs balivernes!
      Pour ce qui est de la culture générale, n’en parlons même pas.

  2. jpr dit :

    Rassurez-vous, ce n’est qu’un prêtre.
    S’il s’était agi d’un rabbin ou d’un imam, la groSSe preSSe serait en émoi depuis 5 jours et le premier ministre aurait fait une déclaration pleine de fermeté, rappelant les valeurs de la république et les bienfaits du vivre-ensemble, condamnant le populisme immonde, etc.

    Il est vrai, cependant, que s’en prendre à la religion catholique ne contrevient pas aux valeurs de la république, au contraire.

    1. balaninu dit :

      Comme vous avez hélas raison !!!!

    2. FOUCHER dit :

      Vous avez raison, dans ce pays on préfère surtout la nouvelle religion qui peu à peu avec l’aide du pouvoir et des politiques étend sa suprématie.

  3. Gérard P. dit :

    Non mais,on se moque de qui? Laxisme débile chaotique seulement possible avec des Catholiques vu qu’ils non pas de couteaux mitraillettes etc..!Carnaval du libéralisme en marche,folie National du bordel Français!

  4. Ludovic dit :

    J’ai été à une messe à Oyonnax l’an dernier
    Église moderne dans un quartier colonisé : il y avait un fête municipale et orientale dehors avec de la musique (enfin plutôt du bruit) bien plus forte que les cantiques des paroissiens. Quel malaise !
    Cette église lançait Alpha: bravo ce prêtre car le besoin est immense
    Prions pour cette France périphérique (favorisée pourtant car cette région s’en sort bien économiquement)

    1. robe 31 dit :

      priez , c’est bien , mais quand les chrétiens de France se décideront ils à réagir en manifestant leur mécontentement publiquement ?et nos évêques en réclamant de l’état une sévère condamnation des coupables ?

  5. Denis FK dit :

    Au fait, j’ai oublié de signaler d’autres caractères scandaleux de cet article minable!
    Si on n’est pas tué, ou hospitalisé, au minimum, tout cela ne semble pas bien grave, vu la façon dont c’est présenté.
    Je suis même surpris que ce journaleux ose nous parler quand même de blessures… mais sans doute voulait-il parler de blessures morales, ou d’amour propre?

  6. Charlotte Parc dit :

    Je propose à vos lecteurs @M. Hamiche d’écrire au journal pour lui dire ce qu’ils pensent de la brève de son journaliste.
    L’adresse de courriel est publique, je l’ai aisément trouvée sur le site du journal.
    lprfilrouge@leprogres.fr

    Lisez aussi les commentaires des lecteurs du journal à cette brève en bas de la page du lien donné par @M. Hamiche. L’allusion faite à George Foreman concerne un boxeur de renommée mondiale devenu pasteur à 28 ans,en 1977, suite à une vision qu’il a eu après une défaite sur un ring.

  7. FOUCHER dit :

    Je suis passé une fois à Oyonax de passage dans cette ville je suis resté un jour dans cette ville qui était plus un territoire hostile, je me suis fait insulter pour rien par des gamins…du bosphore, une ville qui est déjà hors de notre France. Je ne m’arrêterai plus jamais dans cette ville.
    Je plains les chrétiens qui subissent tout cela.

  8. FRANCK dit :

    L’abolition du sens des mots ayant été promulguée comme le craignait Bloy, il ne reste plus qu’à se plonger dans les eaux lustrales de l’afaiblissement universel de la raison. Le jour où on trouvera un pauvre prêtre crucifié à la porte de sa sacristie, prêtre revêtu de ses vêtements sacerdotaux, on pourra, on devra, sous peine de passer pour un crétin, douter du caractère anti-religieux de l’affaire. Le monde du journalisme est peuplé de bien étranges insectes aux couleurs chatoyantes…
    Merci à vous Monsieur Hamiche pour ce travail de (re) information!

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services