La Une

Liban : la polémique enfle sur l’affaire du drapeau brûlé de l’État Islamique

Article précédent
Merci au Califat islamique !
31 août à 07:59
Commentaires (3)
  1. Avatar Charlotte Parc dit :

    Où l’on voit qu’éclate l’hypocrisie des “modérés” : est blasphématoire de brûler la chahada, quand bien même celle-ci est inscrite sur le drapeau symbole d’un soit disant État Islamique terroriste voleur et assassin dont les “ressortissants” sont d’une cruauté sans nom.

    Que l’on sanctionne, s’il s’en trouvait un, un “brûleur” du drapeau de l’Arabie Saoudite (qui comporte aussi la chahada) au motif que ce drapeau est le symbole d’un état souverain avec lequel on entretien des relations diplomatiques, soit, mais avec le symbole honni d’un soit disant État sans légitimité aucune et dont les seules œuvres sont des atrocités monstrueuses, dont le Liban lui-même est gravement victime, mais où va le gouvernement libanais ? Que cherche-t-il ?

  2. Avatar ioannis dit :

    Cher frère je vous signale que c’est quand même l’Arabie séoudite qui a financé et qui finance les rebelles syriens les groupes d’Al Nostra et les autres djihadistes dont sont issus les combattants de l’état islamique;écrivez à Hollande pour lui demander des comptes peut ^’etre que cela lui redonnera le sens de la réalité;

  3. Avatar patrick dit :

    il est clair que la “présence” des symboles de ces monstres est tolérée, voir appréciée par la pègre de nos quartiers anti-français ! le calife Boubakeur, capo de cette horde, n’a rien condamné ! si un salaud arborait un drapeau à croix gammée, il serait vite coffré !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services